Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Basilique Notre-Dame de Buglose

Ensemble de 8 verrières des collatéraux : Histoire de Notre-Dame de Buglose (baies 3 à 10)

Dossier IM40004644 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations verrière
Titres Histoire de Notre-Dame de Buglose
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Emplacement dans l'édifice collatéraux (baies 3 à 10)

Ces verrières illustrent les grandes dates de la légende de Notre-Dame de Buglose et de l'histoire du sanctuaire, depuis l'enfouissement supposé de la statue miraculeuse de la Vierge à l'Enfant lors des guerres de Religion (1570) jusqu'à la visite de la reine douairière d'Espagne Marie-Anne de Neubourg (1709). Le cycle fut exécuté par le verrier bordelais Joseph Villiet (1823-1877) en 1863, au moment de la reprise du chantier de construction de l'église par l'architecte Gustave Alaux, en même temps que les verrières du chœur, de l'avant-nef et des chapelles du Rosaire et du Sacré-Cœur. Les compositions de Villiet, qui réutilise plusieurs fois les mêmes cartons de détail à l'intérieur du cycle (ainsi le vieillard voûté des baies 5 et 7 ou la femme agenouillée des baies 3 et 8), ont inspiré les peintures de la voûte de la chapelle des Miracles, à proximité de la basilique.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1863, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Villiet Joseph,
Joseph Villiet (1823 - 1877)

Peintre-verrier à Bordeaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Lancettes en plein cintre. La lecture chronologique du cycle se fait dans le sens des aiguilles d'une montre en partant de la première baie occidentale du collatéral nord (baies 9, 7, 5, 3, 4, 6, 8, 10).

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint, polychrome
plomb, réseau
Mesures h : 160.0
Iconographies cycle narratif, pèlerinage, Buglose, statue, évêque, reine d'Espagne, boeuf
ornementation, ornement à forme végétale, rinceau
Précision représentations

Déroulement du cycle dans l'ordre chronologique. Baie 9 : trois paysans sauvent la statue de Notre-Dame de la chapelle incendiée et l'enfouissent dans un marais (1570). Baie 7 : le jeune berger désigne aux villageois de Buglose la statue découverte par un bœuf (1620). Baie 5 : le curé Dussin et les villageois vénèrent la statue (1620). Baie 3 : l'évêque de Dax Jean-Jacques du Sault prie devant la statue (1620). Baie 4 : les bœufs s'arrêtent devant la chapelle ruinée lors de la translation de la statue (1620). Baie 6 : procession pour la bénédiction de la nouvelle chapelle par l'évêque du Sault (16 mars 1622). Baie 8 : saint Vincent de Paul disant la messe devant la statue de Notre-Dame en présence de sa famille (1622 ou 1623). Baie 10 : visite à Buglose de la reine douairière d'Espagne Marie-Anne de Neubourg (1709) ; la reine et sa suite sont vêtus, de façon anachronique, de costumes du temps d'Henri III.

Chaque scène est entourée d'un encadrement végétal de branchages à vrilles se déployant en larges rinceaux polychromes sur fond rouge à la tête et au soubassement de la verrière. Fonds de paysage en camaïeu de bleu-violet.

Inscriptions & marques signature, monogramme, peint
date, peint
inscription concernant l'iconographie, français, peint
Précision inscriptions

Signature et date (baies 3, 4, 5, 6 et 8) : JV / Bordeaux / 1863 [monogramme à lettres entrelacées surmontées d'une croix].

Légendes sur un phylactère au bas de chaque verrière (celles des verrières 9 et 7 sont dissimulées par des plaques de renfort) : COMT LA STATUE DE N.D. FUT PLACEE SUR SON PIEDESTAL (baie 5) ; COMT MGR L'EVEQUE DE DAX PRIA DEVANT LA STATUE DE N.D. (baie 3) ; COMT LES BOVIDES S'ARRETERENT DEVANT LES RUINES DE LA CHAPELLE DE N.D. (baie 4) ; COMT L'EVEQUE BENIT LA PROCESSION A LA CHA[PELLE] DE N.D. (baie 6) ; COMT VINCENT DE PAULE (sic) PRIA DEVANT LA STATUE DE N.D. (baie 8) ; COMT LA REINE D'ESPAGNE VINT EN PELERINAGE A N.D. (baie 10).

États conservations grillage de protection
Statut de la propriété propriété du département
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Extraits des registres de recettes (1852-1877) et de dépenses (1852-1873) de la fabrique de l'église Notre-Dame de Buglose (Archives diocésaines, Dax) concernant les verrières de Joseph Villiet

    1. Recette des recettes :

    1862. Mois de décembre. 2. Don pour un vitrail de Mme de Poy de Renung -500. / 1864. Mois de mars. 4. Don de Mme de St-Martin de Soustons pour les vitraux - 300. / 24. Don de Mme de St-Martin (vitraux) - 300. / 1865 Mois de mai. 30. Don de Mme de St-Martin (vitraux) - 200.

    2. Recette des dépenses :

    [P. 57] 1864. Mois de février. 10. Payé à Mr Villiet, à valoir sur les 10.000 fr. pour prix des vitraux - 5000. / 18. Payé au poseur des vitraux pour le compte de Mr Villiet - 60. / 18. Payé aux poseurs des vitraux (étrennes) - 40. / [P. 66] 1865. Mois de février. 8. Payé à Mr Villiet, peintre verrier, pour solde de tout compte y compris les intérêts d'un an de 5000 f. et le prix des vitraux des sacristies, montant à la somme de 350 f. - 5540.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Fabrique de l'église de Buglose, registre des dépenses (1852-1873).

    p. 57, 66 Archives diocésaines, Dax
Bibliographie
  • CAZAUNAU Léon, LESBATS Julien. Buglose. Nogaro : Dauba frères, 1970.

    p. 191-192
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 205-207
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe