Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Ensemble de 8 verrières à personnage des chapelles de la Vierge et de saint Joseph : Immaculée Conception, Saint Joseph à l'Enfant, Sainte Germaine de Pibrac, Saint Louis IX, Sainte Thérèse d'Avila, L'Ange gardien, Sainte Anne instruisant la Vierge, Saint Michel terrassant le démon (baies 5 à 12)

Dossier IM40005881 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations verrière
Titres Immaculée Conception
Saint Joseph à l'Enfant
Sainte Germaine de Pibrac
Saint Louis IX
Sainte Thérèse d'Avila
L'Ange gardien
Sainte Anne instruisant la Vierge
Saint Michel terrassant le démon
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Adresse : place Frédéric-Bastiat
Emplacement dans l'édifice absidioles nord et sudn chapelles de la Vierge (baies 5, 7, 9 et 11) et de saint Joseph (baies 6, 8, 10 et 12)

Bien que les sources d'archives soient muettes sur les verrières anépigraphes des absidioles de l'église - seul le compte-rendu de la consécration du 2 décembre 1866 les évoque implicitement -, elles peuvent être attribuées avec certitude à la fabrique du Carmel du Mans en raison de leur parfaite conformité avec les verrières à personnages du chœur (réf. IM40005880), qui présentent les mêmes figures debout sur des nuées rosées, se détachant sur des fonds végétaux en grisaille. En revanche, cette série, au-delà de quelques évidences (les titulaires des autels et les couples de saints anges), ne présente pas l'unité programmatique observable dans la vitrerie du sanctuaire. Sans doute le choix des personnages représentés revint-il en partie aux paroissiens (non connus) qui en firent don à la nouvelle église.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1866, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Le Mans
Auteur(s) Auteur : Carmel du Mans,
Carmel du Mans

La fabrique de vitraux (ou "Office de vitraux peints") du Carmel du Mans (sise rue de la Mariette) fut fondée en 1853 par le verrier manceau Eugène Hucher (1814-1889) et par les carmélites de la ville. Y travaillèrent notamment les frères Kuchlbecker, Frédéric et Carl, verriers allemands formés à Munich (installés au Mans respectivement en 1845 et 1849). L'entreprise fut rachetée en 1873 par Édouard Rathouis, puis en 1880 par son fondateur Eugène Hucher.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Verrières à lancette en arc brisé ; fonds grisaille avec cages à mouches.

Catégories vitrail
Structures lancette, en arc brisé
Matériaux verre transparent, peint
plomb, réseau
Mesures h : 280.0
Iconographies Immaculée Conception, Annonciation
sainte Germaine
sainte Thérèse d'Avila
sainte Anne, Education de la Vierge
saint Joseph et l'Enfant Jésus, Nativité
saint Louis roi
Ange gardien
saint Michel terrassant le démon
Précision représentations

Chapelle de la Vierge. Baie 5 : l'Immaculée Conception ; au registre inférieur, l'Annonciation. Baie 7 : sainte Germaine de Pibrac. Baie 9 : sainte Thérèse d'Avila. Baie 11 : sainte Anne instruisant la Vierge.

Chapelle de saint Joseph. Baie 6 : saint Joseph et l'Enfant Jésus ; au registre inférieur, la Nativité. Baie 8 : saint Louis IX (reliquaire de la couronne d'épines). Baie 10 : l'Ange gardien. Baie 12 : saint Michel terrassant le démon.

États conservations grillage de protection
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Mugron, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18 b
  • FOIX Vincent, abbé. Monographie paroissiale de Mugron et Nerbis. 1885.

    Archives départementales des Landes : 2 F 966-1 et 2
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 92
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe