Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent de Carcarès

Ensemble de 8 dalles funéraires

Dossier IM40007063 réalisé en 2018

Fiche

Dénominations dalle funéraire
Aire d'étude et canton Tartas est
Adresse Commune : Carcarès-Sainte-Croix
Emplacement dans l'édifice porche ouvert (emban)

Les tombes des huit personnalités inhumées dans le porche ouvert (ou emban) de l'église entre 1822 et 1901 se subdivisent en deux groupes. A l'ouest sont rassemblées les dalles de trois curés de la paroisse, les abbés Pierre Tuquoy (1753-1843) - desservant pendant 58 ans, du règne de Louis XVI à celui de Louis-Philippe -, Jean-Baptiste Pierre Gachibat (1825-1887), curé de 1854 à sa mort, et Pierre-Paul Vergez (1841-1901). Au sud sont regroupées les sépultures de membres laïcs de la noblesse locale, à l'exception de celle de Jeanne Cadroy (1752-1828), originaire d'Aire-sur-l'Adour, religieuse clarisse avant la Révolution, devenue supérieure du couvent des ursulines de Tartas après le rétablissement du culte, sœur de l'avocat Paul Cadroy, qui fut député des Landes à la Convention, puis maire de Saint-Sever de 1805 à 1813. Est inhumée près d'elle Jeanne-Sophie de Chambre d'Urgons (Tartas 28 janvier 1754 - Tartas 2 décembre 1822), fille célibataire du baron André et de Marie-Monique de Roll-Montpellier et sœur de l'évêque d'Orope (dont la dalle funéraire est dans le porche de l'église). Les autres tombes sont celles de trois membres de la famille de Chauton, propriétaire du château de Malet à Carcarès : Pierre-Laurent de Chauton (Tartas 1782 - château de Malet 1838) et sa femme Marie-Thérèse Élisabeth de Cabannes de Cauna (Cauna 1794 - château de Malet 1868), fille du baron Clair Joseph de Cauna et de Marie Périne de Compaigne, sœur de Xavier de Cauna et tante du célèbre héraldiste Bernard-Augustin de Cauna, auteur de l'Armorial des Landes. La dernière dalle est celle de leur fils Jean-Baptiste (1817-1882).

Deux dalles seulement portent une marque de marbrier : la dalle 7, celle de Paul Bonnemaison (entrepreneur en maçonnerie à Tartas, né en 1840, qui travailla à l'église de Laluque en 1870) ; la dalle 8, celle de Mouneu de Mugron (peut-être André Mouneu, futur constructeur des arènes de Condrette à Mugron en 1911). Les dalles 1 (1822) et 2 (1828), qui présentent des croix et un décor de palmettes identiques, ont certainement été exécutées par un seul et même marbrier.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle
Dates 1822, porte la date
1828, porte la date
1838, porte la date
1843, porte la date
1868, porte la date
1882, porte la date
1887, porte la date
1901, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Mugron
Auteur(s) Auteur : Mouneu André,
André Mouneu

Exploitant de carrière et entrepreneur de maçonnerie à Mugron (Landes) au début du XXe siècle ; il construisit en 1911 les arènes de Condrette dans cette ville.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, signature
Auteur : Bonnemaison Paul Daniel Stanislas,
Paul Daniel Stanislas Bonnemaison (1840 - )

Entrepreneur en maçonnerie et marbrier à Tartas (Landes), membre d'une famille qui compta sept maçons aux XIXe et XXe siècles. Né à Tartas le 9 janvier 1840, fils du maître-maçon Arnaud Bonnemaison (1811-1890) et de Françoise Mouran ou Mourau ; épouse à Tartas le 3 janvier 1868 sa cousine germaine Catherine Bonnemaison (née à Tartas le 27 février 1850), fille de son oncle paternel le maçon Daniel Bonnemaison (1817-1880) et d'Anne-Justine Berdalle, dont il eut deux fils maçons à leur tour : Daniel (1870-1889) et Florent-François (né en 1877).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, signature

Dalles en calcaire ou en grès encastrées dans le pavement en terre cuite du porche ouvert (emban) de l'église.

Catégories taille de pierre
Structures rectangulaire
Matériaux calcaire, gravé
grès, gravé
Mesures l : 210.0
Iconographies ornementation, croix, palmette
Précision représentations

Croix gravée à la tête de toutes les dalles, sauf pour la dalle 7. Palmettes grecques aux angles des dalles 1 et 2 (à l'intérieur du cadre).

Inscriptions & marques épitaphe, gravé
signature, gravé
Précision inscriptions

Épitaphes et signatures :

Dalle 1 : [croix] / CI-GIT / Melle JEANNE-SOPHIE DE / CHAMBRE D'URGONS FILLE DE / Mr ANDRE DE CHAMBRE / D'URGONS, ET DE Mme MARIE / MONIQUE DE ROLL. / DÉCÉDÉE / A TARTAS LE 2 Xbre 1822 / A L'AGE DE 68 ANS / - / ELLE FUT LA MERE DES / PAUVRES ET LA BIENFAITRICE DU COUVENT DES URSULINES / - / PRIEZ POUR ELLE.

Dalle 2 : [croix] / CI GÎT Sr / J[EA]NNE CADROY, / SUPÉRIEURE DES Rses / URSULINES DU COUVENT / DE TARTAS, MORTE LE / 27 9bre 1828 / ÂGÉE DE 76 ANS. / - / PRIEZ POUR ELLE.

Dalle 3 : [croix] / CI-GIT / Pierre-Laurent / de / CHAUTON / DÉCÉDÉ LE 2 FÉVRIER / 1838. / PRIEZ POUR LUI.

Dalle 4 : [croix] / ICI REPOSE / LA DÉPOUILLE MORTELLE / DU VÉNÉRÉ PÈRE ABBÉ / TUQUOY PIERRE / DÉCÉDÉ LE 17 FÉVRIER 1843 / À L'ÂGE DE 90 ANS / IL A DÉSSERVI (sic) LA PAROISSE / DE CARCARÈS PENDANT / 58 ANS / SA BONTÉ, SA CHARITÉ / ET CES (sic) BONS EXEMPLES / RENDRONT SA MÉMOIRE / ÉTERNELLE / - / PASSANT / PRIEZ POUR LUI.

Dalle 5 : [croix] / CY GYT / MARIE THERESE / ELISABETH CABANNES / DE CAUNA / VVE DE PIERRE / LAURENT DE / CHAUTON / DÉCÉDÉE LE 31 / AOUT 1868 / DANS SA 76 ANNÉE / PRIEZ / POUR ELLE.

Dalle 6 : [croix] / ICI REPOSE / J-B. H. DE CHAUTON / AGÉ DE 65 ANS / décédé le 12 aout 1882 / PRIEZ POUR / LUI. Signature de marbrier : MOUNEU / MUGRON.

Dalle 7 : CI-git : J.B. - PIERRE GACHIBAT / CURÉ DE CE[TTE] PAROISSE / PENDANT TR[ENT]E TROIS ANS / DÉCÉDÉ LE 13 OCTOBRE 1887 / [DA]NS SA 63EME ANNÉE / - / PRIEZ POUR LUI. / LES ENFANTS DE / CARCARÈS-STE CROIX / RECONNAISSANTS. Signature de marbrier : PAUL BONNEMAISON FECIT.

Dalle 8 : [croix] / A LA MÉMOIRE / DE / P. P. VERGEZ / CURÉ DE / CARCARÈS-Ste CROIX / DÉCÉDÉ / LE 19 OCTOBRE 1901 / - / CETTE ÉGLISE CONSERVE / LA TRACE DE SES BIENFAITS / - / DE PROFUNDIS / - / 1841-1901.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

Dalle 1 : cassure transversale. Dalle 2 : pierre pulvérulente, desquamation, taches noires. Dalle 3 : pierre pulvérulente, épitaphe en partie effacée. Dalle 4 : deux cassures à la partie inférieure, épitaphe partiellement effacée (premières et dernières lignes). Dalle 5 : desquamation à la tête, croix presque effacée. Dalle 7 : épitaphe partiellement effacée. Dalle 8 : cassure transversale à la partie supérieure.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Dalle de l'abbé Pierre Tuquoy (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 281
  • Dalle de l'abbé Jean-Baptiste Pierre Gachibat (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 281
  • Dalle de l'abbé P.-P. Vergez (en 1990).

    Archives départementales des Landes : 1338 W 281
Bibliographie
  • SUAU Bernadette (dir.). Mémoire des Landes, dictionnaire biographique. Comité d'études sur l'histoire et l'art de Gascogne, Mont-de-Marsan, 1991.

    p. 63

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe