Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cathédrale Notre-Dame

Ensemble de 6 verrières des collatéraux nord et sud : Jeanne d'Arc écoutant ses voix, Sainte Catherine emportée par les anges, Sainte Élisabeth et le miracle des roses, Jésus chez Marthe et Marie, Baptême du Christ, Stigmatisation de saint François d'Assise (baies 13, 15, 17, 19, 21 et 22)

Dossier IM40004435 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations verrière
Titres Jeanne d'Arc écoutant ses voix
Sainte Catherine emportée par les anges
Sainte Elisabeth et le miracle des roses
Jésus chez Marthe et Marie
Baptême du Christ
Stigmatisation de saint François d'Assise
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
Emplacement dans l'édifice collatéraux nord (baies 13, 15, 17, 19, 21) et sud (baie 22)

La vitrerie du collatéral nord fut posée en 1899, deux ans après celle du bas-côté sud par G.-P. Dagrant (réf. IM40004436). La commande, d'initiative privée, fut passée au verrier clermontois Félix Gaudin (1851-1930), collaborateur attitré de l'architecte Victor Petitgrand, qui venait d'achever les travaux d'agrandissement de l'édifice. J.-F. Luneau, dans sa monographie de l'artiste (2008), a analysé en détail les maquettes du cartonnier Victor Tardieu (1870-1937) conservées dans les archives Gaudin. Comme dans le cas des verrières du déambulatoire (réf. IM40004433), les thèmes choisis ne constituent pas un programme cohérent, mais sont imposés par la destination particulière de chaque verrière (le Baptême du Christ dans les fonts baptismaux, la Stigmatisation de saint François au-dessus de l'autel du saint) ou par les dévotions personnelles des commanditaires, qui ne sont pas connus. Comme le souligne J.-F. Luneau, trois des compositions (Jeanne d'Arc, Sainte Élisabeth, Saint François) furent réinterprétées en 1902 par Raphaël Freida, autre cartonnier de Gaudin, à destination de l'église Saint-Jacques de Chaux-Neuve (Doubs).

L'attribution de la verrière du Baptême du Christ, dont le décor architecturé présente d'importantes différences avec celui des autres compositions, est toutefois sujette à caution. Le fonds Dagrant (aujourd'hui déposé aux Archives départementales de la Gironde) conserve en effet un dessin aquarellé préparant ce Baptême dans tous ses détails. Ni le dessin ni la verrière ne portant de signature, la présence du premier dans les archives du verrier bordelais demeure inexpliquée.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1899, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Gaudin Félix, peintre-verrier, signature
Auteur : Tardieu Victor,
Victor Tardieu (1870 - 1937)

Peintre né à Orliénas le 30 avril 1870, mort à Hanoï (Viêt Nam) le 12 juin 1937, élève de Léon Bonnat et d'Albert Maignan.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
cartonnier, attribution par source

Verrières-tableaux cintrées en arc segmentaire, composées de 12 panneaux (baies 13, 15 et 17), 6 panneaux (baie 19) ou 5 panneaux (baies 21 et 22). Verre teint dans la masse. Les ciels (baies 13 à 19, 22) et les architectures (baie 22) sont en verre cathédrale, les nuages (baies 17 et 22) en verre américain chenillé (J.-F. Luneau). Emploi abondant du jaune d'argent, notamment dans les architectures, les chevelures et accessoires des personnages ou les nimbes.

Catégories vitrail
Structures lancette, cintré
Matériaux verre transparent, verre cathédrale, verre américain, peint, polychrome, jaune d'argent
plomb, réseau
Mesures h : 380.0
la : 220.0
Précision dimensions

Dimensions approximatives des baies 13 à 19.

Iconographies sainte Jeanne d'Arc entendant les voix, mouton, fond de paysage, église
enlèvement du corps de sainte Catherine par des anges, fond de paysage, vallée, ville
sainte Elisabeth de Hongrie, miracle des roses, chasseur, chien, fond de paysage, château
Jésus chez Marthe et Marie, jardin, colombe, fond de paysage, Béthanie
Baptême du Christ, Saint-Esprit, colombe, niche, homme, catéchumène
stigmatisation de saint François d'Assise, séraphin, dais, fond de paysage, vallée, église
ornementation, ornement à forme architecturale, retable, arcade, colonnette, pilastre, cartouche
Précision représentations

Baie 13 : Jeanne d'Arc écoutant ses voix ; baie 15 : sainte Catherine emportée par les anges ; baie 17 : sainte Élisabeth de Hongrie et le miracle des roses ; baie 19 : Jésus chez Marthe et Marie ; baie 21 : baptême du Christ ; baie 22 : stigmatisation de saint François d'Assise.

Les scènes des baies 13 à 19 sont inscrites dans un cadre architecturé de style Renaissance imitant un retable, avec soubassement à ressauts, colonnettes baguées, arcade cintrée, entablement à consoles et fronton. Ces encadrements sont de deux modèles, disposés en alternance : le premier (baies 13 et 17) distingué par une arcade en plein cintre à rinceaux et un fronton brisé droit enserrant un cartouche à cuirs, pot à feu et guirlandes de fruits ; le second (baies 15 et 19) par une arcade en arc segmentaire décorée de canaux et un fronton curviligne à double volute entourant un cartouche tenu par deux anges enfants.

Le décor architecturé de la baie 21 est d'une composition similaire, mais présente des motifs différents : colonnettes à demi-cannelées et festonnées, cartouche à cuirs du soubassement beaucoup plus large et riche, cartouche à tête d'ange à la clef de l'arcade, absence du fronton remplacé par un édicule sommital à niche abritant un catéchumène dans une cuve baptismale (peint en grisaille), sur fond imitant le damas rouge à motifs de chiens affrontés, de fleurs de lys et de bouquets.

La baie 22 présente un décor entièrement différent de celui des autres verrières. Le cadre architecturé, d'esprit plus classique, comporte un soubassement avec panneaux à entrelacs, masques, palmette en lambrequins et rinceaux, des pilastres ioniques cannelés au tiers inférieur et ornés de chutes de fruits et de palmettes, un couronnement chantourné encadré de termes masculins barbus et amorti d'un ange orant entre deux vases de fleurs. La découpe du couronnement encadre en outre un grand dais bleu et or à draperies et lambrequins, qui surmonte la figure du Christ-séraphin de la Stigmatisation.

Inscriptions & marques signature, peint
date, peint
inscription concernant l'iconographie, peint, latin, français
Précision inscriptions

Signature et date (baies 17 et 19, en bas à droite) : FELIX GAVDIN / PARIS 1899. Inscription concernant l'iconographie (sur un cartel à cuirs ou sur un phylactère [baie 22] au bas de la composition) : JEANNE D'ARC / ENTEND LES VOIX (baie 13) ; SAINTE CATHERINE / ENSEVELIE PAR LES ANGES (baie 15) ; SEIGNEVR DIT ELISABETH / CE SONT DES ROSES (baie 17) ; JESVS CHEZ / MARTHE ET MARIE (baie 19) ; S. FRANCISCVS RECIPIT BEATA VULNER. CHRISTI (baie 22).

États conservations grillage de protection
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Maquette pour une verrière du Baptême du Christ. Dessin à la mine de plomb, à l'encre et à l'aquarelle, s.d. (1897 ?).

    Archives départementales de la Gironde
Bibliographie
  • CHAUVIN Agnès. La cathédrale de Dax. T.E.R., Université de Bordeaux III - Michel de Montaigne, 1988.

  • LUNEAU Jean-François. Félix Gaudin, peintre-verrier et mosaïste (1851-1930). Clermont-Ferrand : Presses universitaires Blaise-Pascal, 2006.

    p. 347-350
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 134-135
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe