Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Ensemble de 5 verrières : Attributs de saint Jean-Baptiste, Assomption, Décapitation de saint Eugène (baies 0 à 4)

Dossier IM40004168 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations verrière
Titres Attributs de saint Jean-Baptiste
Assomption
Décapitation de saint Eugène
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saubusse
Emplacement dans l'édifice choeur (baies 0 à 4)

Les verrières des baies 3 et 4 furent exécutées en 1893 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915). Offertes par Eugène Amédée Fialon (1824-1896) et sa seconde épouse Marie Reine Heurlaut (morte en 1904) et représentant leurs saints patrons, elles furent revendiquées lors de l'inventaire de 1906 par leur fils Eugène Victor. Le modèle de l'Assomption fut également utilisé par Dagrant à l'église de Peyre (canton d'Hagetmau). Les lancettes des baies 0 à 2, un peu plus anciennes, sont signalées dans la monographie paroissiale rédigée par le curé Brun en 1887 comme "datant de quelques années" ("simples et gracieux, [ces vitraux] portent des emblèmes rappelant les principaux événements de la vie et de la mort de saint Jean-Baptiste"). Non signées, elle pourraient également revenir au même Dagrant.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1893
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre,
Gustave-Pierre Dagrant ou Dagrand (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre verrier, signature

Les verrières des baies 0 à 2 sont d'étroites lancettes décoratives à motifs symboliques, celles des baies 3 et 4 des lancettes un peu plus larges à sujet légendaire.

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint
plomb, réseau
Précision dimensions

Baie 0 à 2 : h = 450 environ ; baies 3 et 4 : h = 400 environ.

Iconographies attribut : saint Jean-Baptiste, couteau, croix, palmier, coquille, roseau, tombeau
Assomption, les apôtres, ange
saint Eugène, martyre, mort par le fer, bourreau, ange, palme, colonne
Précision représentations

Chacune des verrières des baies 0 à 2 présente, sur un fond décoratif en grisaille à motifs végétaux néo-romans, deux médaillons à fond rouge avec un attribut de saint-Baptiste, patron de l'église, évoquant un épisode de sa vie : sur la baie 0, la croix à bannière (la prédication) et un couteau (la décollation) ; sur la baie 1, un palmier (la vie au désert) et une coquille (le baptême) ; sur la baie 2, des roseaux (le Jourdain) et un plat d'argent (la remise du chef du Baptiste à Salomé). Baie 3 : Assomption de la Vierge en présence des Apôtres. Baie 4 : décapitation de saint Eugène de Tolède (un ange lui apporte la palme du martyre).

Inscriptions & marques signature, monogramme, peint
date, peint
inscription concernant l'iconographie, latin, peint
Précision inscriptions

Signature et date (baies 3 et 4) : G.P. DAGRANT / BORDEAUX / - / ANNO DOMINI / 1893. Signature et date (baie 4) : monogramme GD (lettres entrelacées) 1893. Inscriptions concernant l'iconographie : ASSUMPTA EST / MARIA IN COELUM (baie 3), ABSCIDIT CAPUT EJUS (baie 4).

Précision état de conservation

La verrière de la baie 4 est partiellement occultée par l'installation récente d'un nouveau plafond dans la sacristie.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe