Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Ensemble de 5 statues : Sacré-Cœur de Jésus, Sacré-Cœur de Marie, Notre-Dame de Lourdes, Saint Joseph et l'Enfant Jésus, Immaculée Conception

Dossier IM40005609 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations statue
Titres Sacré-Cœur de Jésus
Sacré-Cœur de Marie
Notre-Dame de Lourdes
Saint Joseph et l'Enfant Jésus
Immaculée Conception
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Doazit
Emplacement dans l'édifice entré du choeur ; collatéral nord ; chapelle sud

Ces statues, d'une qualité supérieure au tout-venant de la production sérielle de la fin du XIXe siècle, pourraient provenir d'une commande unique, comme l'indiquent leurs caractères communs (socles identiques à pans coupés, incrustations de verroterie colorée dans les vêtements, dorure abondante). L'ensemble est toutefois divisé en deux sous-groupes : trois statues en terre cuite au socle identique (Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, Notre-Dame de Lourdes), peut-être de provenance toulousaine ; deux statues en plâtre avec socle en faux marbre (saint Joseph, Immaculée Conception). Leur mise en place dut suivre de près celle des autels latéraux de l'église en 1868-1872 et 1873. Elles sont signalées dans l'inventaire de mars 1906 sous une entrée commune (n° 21). A cette occasion, les statues du Sacré-Cœur de Jésus et du Sacré-Cœur de Marie, parfaits pendants, furent revendiquées par Mme veuve Dagès, et "la grande statue de la Vierge" (sans doute celle de Notre-Dame de Lourdes) par Marie-Élisa Bellor (également donatrice de l'autel de saint Joseph). Cette dernière statue est inspirée du modèle de la maison Raffl mis en place en 1877 sur l’esplanade du Rosaire devant la basilique de Lourdes.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Les statues, dont le socle à pans coupés est solidaire avec la figure, sont en terre cuite (Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, Notre-Dame de Lourdes) ou en plâtre (saint Joseph, Immaculée Conception). Les carnations et chevelures sont peintes au naturel, les vêtements polychromes et dorés, avec incrustation de verroteries colorées pour les statues du Sacré-Cœur, du Sacré-Cœur de Marie, de saint Joseph et de l'Immaculée Conception. Les statues sont posées sur de simples tablettes modernes en bois fixées au mur, à l'exception de celle de saint Joseph, placée sur une console en plâtre gris à ressauts moulurés. Les statues des deux Sacrés-Cœurs encadrent l'entrée du chœur ; la statue de saint Joseph surmonte l'autel dédié au saint dans la chapelle sud, la statue de Notre-Dame de Lourdes l'autel de la Vierge dans le collatéral nord ; celle de l'Immaculée Conception est placée à gauche du même autel sur un reposoir moderne en pin, avec panneau de fond en arc brisé et degré.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté
Matériaux terre cuite, moulé, peint, polychrome, peint faux or
plâtre, moulé, peint, polychrome, peint faux or
Mesures h : 125.0
h : 135.0
h : 87.0
la : 24.0
Iconographies Sacré-Coeur
Sacré-Coeur de Marie
Vierge, couronne
saint Joseph et l'Enfant Jésus
Immaculée Conception, couronne, serpent
Précision représentations

Les vêtements sont richement peints de ramages dorés et bordés de larges galons dorés incrustés de cabochons de verre coloré. Les socles identiques de saint Joseph et de l'Immaculée Conception sont peints en faux marbre brun-rouge, ceux des deux Sacré-Cœur et de Notre-Dame de Lourdes de panneaux rectangulaires rouges encadrés de brun.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (peinte en doré sur un phylactère sur la face du socle de Notre-Dame de Lourdes) : JE SUIS L’IMMACULÉE CONCEPTION.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe