Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Ensemble de 5 statues avec leurs consoles : Les saints Laurent, Pierre, Paul, Martin et Jean-Baptiste

Dossier IM40004985 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations statue, console
Titres Saint Laurent
Saint Pierre
Saint Paul
Saint Martin
Saint Jean-Baptiste
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Louer
Emplacement dans l'édifice choeur

La monographie paroissiale de l'abbé Jean Farbos signale en 1890 ces statues, alors "vieilles d'environ trente ans". Les trois premières (les saints Jean-Baptiste, Laurent et Pierre) furent achetées par le maire Vives de l'Estançon au nom de la commune, les deux dernières (saint Paul et saint Martin) furent offertes par "Lacoste, d'Herm" (près de Dax) - peut-être Pierre Lacoste, propriétaire terrien né à Herm en 1819, dont les liens avec Louer ne sont toutefois pas connus. Ces acquisitions étaient destinées, tout comme le dépôt d'un tableau par l’État en 1864 (réf. IM40004987), à remeubler le chœur de l'église dévasté par un incendie en 1859. L'abbé Farbos ne donne pas l'identité du fabricant-marchand qui fournit les sculptures (peut-être la maison Tinarrage d'Aire-sur-l'Adour ?) ni n'explicite le choix des saints personnages : le titulaire de la paroisse, saint Laurent, occupe logiquement la place d'honneur au-dessus du maître-autel, entouré des deux fondateurs de l’Église, Pierre et Paul (le premier étant aussi le patron de l'église matrice de Cassen, dont Louer est l'annexe depuis 1801). La présence des saints Jean-Baptiste et Martin n'est, en revanche, pas autrement expliquée, sinon par le caractère universel du culte qui leur est rendu.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1860, daté par source

Statues en plâtre, peintes au naturel (carnations, chevelures) et à la peinture faux or (vêtements, attributs) ; socle à pans coupés solidaire avec la figure (celui de saint Laurent est d'une hauteur double de celle des quatre autres socles). Quelques accessoires rapportés sont en bois peint, argenté ou doré (crosse de saint Martin, épée de saint Paul). Les cinq statues sont posées sur des consoles d'applique identiques, également en plâtre doré.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté
Matériaux plâtre, moulé, peint, polychrome, peint faux or
Mesures h : 149.0
Précision dimensions

Saint Pierre : h = 134, la = 42. Saint Paul : h = 134, la = 42. Saint martin : h = 141, la = 42. Saint Jean-Baptiste : h = 141 (au sommet de la tête). Consoles : h = 39.

Iconographies saint Laurent diacre
saint Pierre apôtre, clé, rouleau
saint Paul de Tarse, épée, livre
saint Martin de Tours, évêque, mitre, crosse, livre
saint Jean-Baptiste
ornementation, angelot, vigne
Précision représentations

Saint Laurent en dalmatique de diacre (ses attributs manquent) ; saint Pierre avec les clés et un rouleau ; saint Paul avec l'épée et un livre fermé ; saint Martin en évêque revêtu du pallium, tenant un livre ouvert ; saint Jean-Baptiste désignant le ciel. Consoles à pans coupés, ornées au culot d'une tête d'ange d'où sort un cep de vigne en haut relief, lui-même soutenant un phylactère déployé portant (pour trois d'entre elles) le nom du saint représenté.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, latin, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (peinte en rouge ou en noir sur le phylactère de la console de trois statues) : SANCTVS LAVRENTIVS ; SANCTVS PETRVS APOSTOLVS ; SANCTVS PAVLVS APOSTOLVS.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque plusieurs attributs : le gril et la palme de saint Laurent, le pommeau et le quillon de l'épée de saint Paul, la croix de roseau de saint jean-Baptiste et sans doute un agneau rapporté à ses pieds. L'extrémité des doigts de la main gauche de saint Pierre est brisée. La dorure est écaillée sur la plupart des statues, révélant la préparation rouge et l'enduit crayeux sous-jacents.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait de la monographie paroissiale du curé Jean Farbos, 1er octobre 1890

    Le sanctuaire conserve "cinq statues autour de l'autel, dorées sauf les mains et les visages", représentant "saint Jean-Baptiste, demi nu, de grandeur presque naturelle, saint Laurent derrière l'autel, saint Pierre à droite, saint Paul à gauche, saint Martin du côté de l’Évangile". "Ces statues ne sont pas anciennes, environ trente ans. Les trois premières furent achetées par la commune, Vives de l'Estançon étant maire ; les deux autres furent données par Lacoste d'Herm, le frère du propriétaire forain actuel."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Cassen et Louer, par le curé Jean Farbos, 1er octobre 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
Documents figurés
  • Statue de saint Laurent. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 167
  • Statue de saint Pierre. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 167
  • Statue de saint Paul en 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 167
  • Statue de saint Martin en 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 167
  • Statue de saint Jean-Baptiste. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 167

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe