Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Étienne

Ensemble de 4 reliefs (éléments de retable)

Dossier IM40003990 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations relief
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Narrosse
Emplacement dans l'édifice clocher

Ces éléments sculptés, aujourd'hui déposés au clocher, proviennent d'un retable démantelé (non documenté) dont ils constituaient les motifs d'amortissement, le relief horizontal à volutes au-dessus du panneau sommital central ou de l'un des corps latéraux, les pots à feu à l'aplomb de colonnes ou de pilastres. Leur facture est d'une qualité très inférieure à celle du relief de tabernacle conservé avec eux (réf. IM40003991), également datable de la fin du XVIIe siècle mais probablement œuvre d'un autre sculpteur, sinon d'un atelier différent. Les chapelets ornant les volutes du relief horizontal désignent peut-être un autel dédié au Rosaire. Cet élément est, par ailleurs, presque identique au relief (couronné d'un panier de fleurs) qui amortit le corps central du retable de l'église Saint-Martin de Caupenne (réf. IM40005495), de la fin du XVIIe siècle, mais aussi à celui du retable latéral nord de la même église, beaucoup plus tardif (réf. IM40005500).

Période(s) Principale : limite 17e siècle 18e siècle , (?)

Quatre éléments d'amortissement d'un retable : un relief horizontal monoxyle ; trois pots à feu tournés en ronde bosse, d'une seule pièce.

Catégories sculpture
Matériaux bois blanc, taillé, tourné, décor en relief, décor dans la masse, doré à la feuille d'or à l'eau
Iconographies ornementation, volute, feuille, rosaire
pot à feu
Précision représentations

Relief horizontal : deux volutes affrontées, partiellement recouvertes de feuilles découpées (acanthes stylisées), avec un chapelet épousant l'enroulement de la volute. Pots à feu : base en doucine, collerette plate, fût piriforme, encolure évasée, flamme.

États conservations élément
mauvais état
manque
Précision état de conservation

Le relief à volutes affrontées était amorti d'un motif aujourd'hui disparu, sans doute un panier fleuri comme pour l'élément similaire du retable de Saint-Martin de Caupenne.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe