Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Madeleine et cimetière

Ensemble de 3 verrières : Scènes de la vie de sainte Madeleine (baies 0 à 2)

Dossier IM40004764 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations verrière
Titres Scènes de la vie de sainte Madeleine
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Clermont
Emplacement dans l'édifice choeur (baies 0 à 2)

Verrières anonymes installées après la reconstruction quasi totale de l'église en 1865. Restaurées par Jean Lesquibe en 1952.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Lesquibe Jean,
Jean Lesquibe (1910 - 1995)

Verrier à Biarritz.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
restaurateur, attribution par source
Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint
plomb, réseau
Mesures h : 220.0
la : 100.0
Précision dimensions

Dimensions approximatives.

Iconographies scène biblique, Christ en croix, sainte Madeleine
scène biblique, Jésus chez Marthe et Marie
scène biblique, sainte Madeleine, communion, saint Maximin d'Aix, abbé, crosse
ornementation, arcature, dais architectural
Précision représentations

Baie 0 : la Madeleine au pied de la Croix ; baie 1 : Jésus chez Marthe et Marie ; baie 2 : communion de sainte Madeleine par saint Maximin d'Aix (l'assistant à gauche, un abbé crossé, est peut-être, de manière anachronique, saint Cassien, fondateur de l'abbaye de Saint-Victor et promoteur du culte de sainte Madeleine en Provence). Scènes inscrite dans un arc trilobé sur colonnettes, au-dessus d'un soubassement à arcature néoromane et sous un dais architectural à tourelles polygonales et courtine crénelée.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, latin
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (sur un bandeau rouge entre le soubassement et la scène) : ADSTARE NON TIMET CRUCI (baie 0 ; traduction : Elle ne craignit pas de se tenir près de la Croix ; extrait d'une hymne à sainte Madeleine de saint Robert Bellarmin) ; OPTIMAM PARTEM ELEGIT (baie 1 ; traduction : [Marie] a choisi la meilleure part ; Luc, 10, 38) ; FRATER SORORI DAT CORPUS D[omi]ni (baie 2 ; traduction : le frère donne à sa sœur le corps du Christ).

États conservations grillage de protection
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 157, 186, 218, 227, 232
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe