Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Ensemble de 3 cloches

Dossier IM40006704 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations cloche
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Cauna
Emplacement dans l'édifice clocher

L'église du bourg de Cauna possédait à la fin du XIXe siècle deux cloches, dont l'une au moins provenait de l'ancienne église Saint-Barthélemy. Datées de 1614 et de 1812, elles pesaient respectivement 288 et 233 kilos. En 1889, le curé Vincent Pérès (1848-1933) fit construire un nouveau clocher-tour et lança une souscription pour la refonte des deux cloches et l'achat d'une troisième. La commande en fut passée à la fonderie dacquoise Delestan. Les trois instruments, du poids de 534, 272 et 166 kilos, furent fondus par Gustave Delestan (1845-1907), six ans avant que celui-ci succédât à son frère Louis-Rémy à la tête de la fabrique familiale (1896). L'abbé Pérès bénit lui-même les deux premières cloches le 5 janvier 1890 ; l'abbé Gustave Sarrauton, archiprêtre de Saint-Sever, bénit la troisième le 9 février suivant.

Les parrains de la grosse cloche furent le baron Paul de Cabannes de Cauna (1854-?), châtelain et maire du village, fils du célèbre héraldiste (voir réf. IM40006684, IM40006697, IM40006705), et sa femme Anne Marie Rivals.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1890, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 40, Dax
Auteur(s) Auteur : Delestan Gustave,
Gustave Delestan (1845 - 1907)

Fondeur de cloches à Dax, fils cadet de François-Dominique (1806-1865) et frère de Louis-Rémy (1843-1896).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches

Cloches suspendues de volée ; tintement par actionnement électrique ; couronnes d'anses usuelle ; haut mouton trapézoïdal à découpe chantournée, en bois, à quatre brides rondes boulonnées ; battant en poire, en fer. La cloche 3, suspendue en hauteur, n'a pu être approchée.

Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze
Mesures h : 95.0
h : 78.0
d : 102.0
h : 74.0
h : 65.0
d : 79.0
Précision dimensions

Cloche 3 : dimensions non prises.

Iconographies La Croix, Immaculée Conception, angelot
ornementation, feuille d'acanthe, filet
Précision représentations

Le décor des cloches 1 et 2 est identique : croix à rinceaux sur socle à trois degrés (cloche 1) ou à deux degrés (cloche 2) sur la face orientale (cloche 1) ou occidentale (cloche 2) du vase ; effigie de l'Immaculée Conception entre deux têtes d'ange sur la face occidentale (cloche 1) ou orientale (cloche 2) ; frise de feuilles d'acanthe sur le vase supérieur, au-dessus de la dédicace ; cinq filets à la faussure et à la pince.

Inscriptions & marques dédicace, fondu
date, fondu
signature, fondu
Précision inscriptions

Dédicace, signature et date de la cloche 1 (en quatre lignes sur le vase supérieur, des mains indicatrices reliant les lignes, les différentes sections séparées par des rosettes) : * PARROISSE (sic) DE CAUNA * COR JESU SACRATISSIMUM MISERERE NOBIS * MAIRE PAUL DE CABANNES / [main] BARON DE CAUNA * CURE PERES VINCENT * PARRAIN PAUL DE CABANNES BARON DE CAUNA * MARR/ [main] AINE ANNE MARIE MARGUERITE RIVALS BARONNE DE CAUNA * DELESTAN GUSTAVE FONDEUR A DAX / L AN 1890.

Dédicace, signature et date de la cloche 2 (en quatre lignes sur le vase supérieur, des mains indicatrices reliant les lignes, les différentes sections séparées par des rosettes) : * PARROISSE (sic) DE CAUNA * SANCTE BARTHOLOME ORA PRO NOBIS * MAIRE PAUL DE CABANNES / [main] BARON DE CAUNA * CURE PERES VINCENT * PARRAIN GUILLAUME DAUDIGNON ADJOINT DE / [main] CAUNA * MARRAINE MARIE MONTAUZIE NEE BOISSET * DELESTAN GUSTAVE FONDEUR A DAX / L AN 1890.

Cloche 3 : inscriptions non relevées.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extraits du registre de la paroisse de Cauna (avec "Notice historique sur la paroisse de Cauna-Lagastet" par le curé Jean François Régis Gaulin), Archives diocésaines de Dax (communiqué par Michèle Tastet-Brethes)

    [p. 23] "Clocher. Depuis longtemps, la paroisse était on ne peut plus humiliée de n'avoir pour clocher qu'un pan de mur tombant de vétusté. Enfin, en 1889, grâce à un legs de 3000 f. laissé par Madame et Mademoiselle Despillos et un secours de 2500 f. donné par l'État, nous avons pu bâtir un gracieux clocher surmonté d'une flèche. / Le clocher construit, le pasteur a senti le besoin de donner une sonnerie nouvelle à la paroisse. Pour aboutir à cette fin, on a refondu les vieilles cloches et on en a acheté une nouvelle. En ce moment, la paroisse possède 3 cloches ; la première pèse 534 kilos, la seconde 272 et la troisième 166. La première de ces cloches a été bénite par Mr l'abbé Pérès, curé de la paroisse, le 5 janvier 1890 ; et les deux autres par Mr l'abbé Sarrauton, archiprêtre de St Sever, le 9 février 1890."

    Pièce annexée au registre :

    - "Souscription pour la refonte des cloches de Cauna. 1889".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de Cauna et de son annexe Lagastet (1882-1991), monographie paroissiale de l'abbé Gaulin.

    p. 23 Archives diocésaines, Dax
Bibliographie
  • TASTET-BERTHES Michèle. Chronique d'une paroisse landaise : Cauna et Lagastet au XIXe siècle. Master 2 d'histoire. Université Michel-de-Montaigne - Bordeaux III, 2010.

    p. 32
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe