Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Eugénie

Ensemble de 3 canons d'autel (n° 1)

Dossier IM40007829 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations canon d'autel
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Adresse Commune : Pontonx-sur-l'Adour
Emplacement dans l'édifice sacristie

Canons imprimés et édités par la maison parisienne Dopter, très probablement à l'époque du fondateur, Jean Vincent Marie (1807-1859), spécialisé à partir des années 1840 dans l'imagerie religieuse. L'adresse au 29, rue Madame correspond à la dernière phase de sa carrière, à partir de mai 1856. Sa veuve et son fils aîné Alfred firent faillite dès 1864.

La lettre du modèle ici étudié ne porte pas de nom de dessinateur ni de graveur. D'autre modèles de canons édités par la maison Dopter étaient dus à J. Saulnier (dessin) et à Moulin (lithographie).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Stade de création oeuvre de série
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Dopter Jean Vincent Marie,
Jean Vincent Marie Dopter (1807 - 1859)

Né le 19 février 1807 à Paris, mort le 31 décembre 1859 ; marié en 1830 à Jeanne Marguerite Fondement, dont il aura huit fils, parmi lesquels son associé et successeur Alfred (né en 1831) et Jules Émile (né en 1843). Établi en 1834 imprimeur en taille-douce, puis lithographe ; reçoit son brevet de taille-doucier le 3 mai 1852 ; autorisé le 4 décembre 1855 à imprimer des dessins sur étoffe ; possède en 1852 17 presses lithographiques et 15 presses en taille-douce, et emploie 150 ouvriers ; en 1855, 44 presses ; spécialisé dans l'imagerie religieuse à partir des années 1840 ; obtient une médaille de première classe pour ses gravures et images pieuses à l'Exposition universelle de Paris en 1855. A sa mort, sa veuve et son fils Alfred poursuivent l'activité. Source en ligne : http://elec.enc.sorbonne.fr/imprimeurs/node/22234.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
imprimeur-éditeur, signature

Chromolithographie sous verre ; cadres en bois mouluré et doré à la mixtion sur assiette rouge. Au revers des cadres, papier bleu sur le carton du montage.

Catégories estampe, menuiserie
Structures rectangulaire horizontal rectangulaire vertical
Matériaux papier, support, imprimé, lithographie, polychrome
bois blanc, mouluré, décor en bas relief, décor rapporté, doré à la feuille d'or à l'huile
Mesures h : 37.5
la : 49.5
h : 37.5
la : 25.5
Iconographies Agneau mystique
ornementation, arcature, rinceau
ornementation, rinceau, ove
Précision représentations

Le texte de chaque canon (en trois colonnes pour le canon central, une seule pour les canons latéraux) est inscrit à l'intérieur d'arcades en plein cintre portées par des piliers fasciculés ; un semis de croix dans un réseau losangé orne le fût des piliers, des rinceaux bleus et rouges sur fond or, les écoinçons des arcs ; une frise d'arceaux sécants ponctuée de fleurons couronne la corniche ; dans le tympan central du grand canon est figuré l'Agneau de Dieu couché sur le livre aux sept sceaux, tenant le globe ou monde et l'étendard de la Résurrection (croix de gueules sur champ d'argent).

La moulure intérieure du cadre est décorée d'une frise de rinceaux et d'oves.

Inscriptions & marques lettre, imprimé, sur l'oeuvre
numéro de série, manuscrit
Précision inscriptions

Lettre (au bas de la lithographie du canon central) : A Paris, chez Dopter Editr et Impr rue de Madame 29. - N° 126 - Déposé.

Au revers des cadres, numéros manuscrits (entourés de cercles) sur le papier bleu collé au revers du montage : 8 (grand canon) ; 6, 7 (canon du lavabo) ; 6 (canon du dernier évangile).

Précision état de conservation

Dorure des cadres usée. Seul le canon du dernier évangile a conservé sa vitre protectrice.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 23 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 369/10
Bibliographie
  • LERCH Dominique. "Une grande entreprise d'imagerie de dévotion : la famille Dopter, 1831-1879-1896". Images militantes, images de propagande (Christian Amalvi dir.). Paris : CTHS, 2010.

    p. 187-217.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe