Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Ensemble de 2 verrières décoratives (baies 3 et 5)

Dossier IM40006392 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations verrière
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Dumes
Emplacement dans l'édifice nef, mur nord (baies 5 et 7)

La plupart des verrières de la nouvelle église de Dumes furent exécutées par le Bordelais Dagrant. Font exception celle de la chapelle sud, exécutée par le Parisien Émile Hirsch à l'occasion du mariage en 1889 de la fille des châtelains de Dumes avec le critique d'art Louis de Fourcaud, et celles du mur nord de la nef, ici étudiées. Également créées en 1889, elles portent la signature du verrier parisien A. Proye, praticien non documenté dont c'est là l'unique intervention connue dans une église landaise (il produisit également neuf verrières pour le cimetière parisien du Père-Lachaise et offrit en 1886 au musée de Cluny un panneau de grisaille du XIVe siècle provenant de la basilique Saint-Denis). Quant au donateur (et probable commanditaire), dont il n'a pas été possible de préciser l'identité, il appartenait probablement à la famille Saint-Genest domiciliée au chef-lieu du canton, Saint-Sever. Par coïncidence, Saint-Genest est aussi le nom de plume du journaliste monarchiste Emmanuel-Arthur Bucheron (1834-1902), collaborateur du Figaro et des Annales politiques et littéraires au tournant des XIXe et XXe siècles, qui s'opposa à Louis de Fourcaud (le commanditaire de la verrière de Hirsch déjà citée) dans son idolâtrie wagnérienne.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1889, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Proye A.,
A. Proye

Peintre-verrier à Paris dans les années 1880-1890 ; auteur de neuf verrières pour le cimetière du Père-Lachaise à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature
Personnalité : Saint-Genest,
Saint-Genest

Membre d'une famille de Saint-Sever (Landes) à la fin du XIXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Chaque verrière est composée de deux lancettes en arc brisé surmontées d'un oculus quadrilobé. Verre teinté dans la masse pour les bordures et pour le contour extérieur des motifs géométriques, verre imprimé pour les grisailles de fond.

Catégories vitrail
Structures lancette, 2, en arc brisé oculus de réseau, polylobé
Matériaux verre transparent, peint, polychrome, grisaille sur verre
plomb, réseau
Mesures h : 290.0
Précision dimensions

Verrière 4 : h = 226 (lancettes), la = 75 (chaque lancette).

Iconographies ornementation, ornement à forme végétale, feuille, grappe, ornement à forme géométrique, quadrilobe, carré, fermaillet
symbole, Saint-Esprit, colombe, Coeur Sacré de Marie
Précision représentations

Les lancettes sont ornées de motifs géométriques répétitifs, deux quadrilobes et un demi-quadrilobe à bord rouge (avec au centre une croix grecque tréflée rouge dans un carré posé sur la pointe) et quatre demi-cercles à bord jaune, reliés par des traits et des fermaillets rouges à fleurette. L'intérieur des figures géométriques et le champ de la verrière sont garnis de rinceaux de feuilles avec grappes de style roman, en grisaille unie (sans cages à mouches). Les bordures à fond rouge sombre sont peintes de feuilles vertes trilobées et de fleurettes blanches quadrifoliées. L'oculus sommital est peint en son centre d'un symbole (colombe du Saint-Esprit pour la verrière 3, cœur sacré de Marie ceinturé de roses pour la verrière 5), de rinceaux en forme de fleur de lys dans les lobes.

Inscriptions & marques signature, peint
date, peint
inscription concernant le donateur, peint
Précision inscriptions

Signature et date (au bas de chacune des lancettes, dan un cartel au centre de la bordure) : A. PROYE / PEINTRE-VERRIER / à Paris. 1889. Inscription concernant le donateur (au bas de chacune des lancettes, dans un cartel au-dessus de la bordure) : DON de MR SAINT-GENEST.

États conservations grillage de protection
Précision état de conservation

Grisaille usée (baie 5), motifs figurés des oculi partiellement effacés (baies 3 et 5), lobe supérieur de l'oculus brisé (baie 5).

Uniques verrières répertoriées à ce jour dans les Landes du verrier parisien A. Proye.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 181-182

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe