Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Basilique Notre-Dame de Buglose

Ensemble de 2 verrières de la travée orientale des collatéraux (roses) : Saint Vincent de Paul, Saint Joseph et l'Enfant Jésus (baies 1 et 2)

Dossier IM40004712 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations verrière
Titres Saint Vincent de Paul
Saint Joseph et l'Enfant Jésus
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Emplacement dans l'édifice collatéraux, travée orientale (baies 1 et 2)

Ces deux verrières anépigraphes, qui garnissent les roses orientales des collatéraux, sculptées par Jean Layrolle en 1854-1855, ont apparemment été posées à cette même date. Elle pourraient donc revenir au verrier clermontois Émile Thibaud, qui fournit à la même époque cinq verrières pour le chœur (réf. IM40004642) et "six verrières décoratives" à la destination non précisée. Toutefois, les importantes différences de composition et de décor entre les deux œuvres, qui sont en fait des faux pendants, fait plutôt supposer l'intervention de deux praticiens : l'auteur de la verrière de Saint Vincent, par exemple, ne tient pas compte du découpage très chantourné de la rose nord dans la composition de sa bordure, au contraire de l'auteur du Saint Joseph de la rose sud, dont les rinceaux épousent les lobes du cadre architectural.

La chapelle nord de l'ancienne église de pèlerinage était dédiée à saint Vincent de Paul depuis sa canonisation en 1737. Son pendant méridional, qui portait le vocable de sainte Madeleine, reçut une nouvelle dédicace à saint Joseph avec l'approbation de Mgr Lannéluc lors de la reconstruction de 1850.

Les deux médaillons figurés s'inspirent de sources gravées : le Saint Vincent de Paul reproduit le célèbre portrait dû à Simon de Tours, gravé à de nombreuses reprises ; le Saint Joseph à l'Enfant copie partiellement une lithographie de Friedrich August Ludy (1823-1890) d'après Josef Anton Settegast (1813-1890), publiée en 1846.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1854, daté par travaux historiques
Stade de création copie interprétée d'estampe
Auteur(s) Auteur : Thibaud Émile, peintre-verrier, (?)
Auteur de la source figurée : François Simon, dit(e) Simon de Tours,
Simon François , dit(e) Simon de Tours (1606 - 1671)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur de la source figurée : Settegast Josef Anton,
Josef Anton Settegast (1813 - 1890)

Peintre religieux d'inspiration nazaréenne, né à Coblence et mort à Mayence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur de la source figurée : Ludy Friedrich August,
Friedrich August Ludy (1823 - 1890)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur

Ces deux verrières garnissent les roses du faux transept de l'église (dernière travée orientale des collatéraux). Chacune est composée de six lobes échancrés à leur extrémité externe et entourant un médaillon central circulaire. Les rayons de la rose architecturale sont constitués de colonnettes à chapiteau feuillagé.

Structures circulaire
Matériaux verre transparent, peint, polychrome
plomb, réseau
Mesures d : 120.0
Iconographies en buste, saint Vincent de Paul
à mi-corps, saint Joseph et l'Enfant Jésus
ornementation, rinceau, feuille
Précision représentations

Baie 1 : saint Vincent de Paul en buste dans le médaillon central ; rinceaux jaune-or à fleurettes rouges dans les lobes rayonnants ; bordure à motifs feuillagés verts, jaunes orangés et blancs sur fond rouge.

Baie 2 : saint Joseph à l'Enfant Jésus à mi-corps dans le médaillon central ; rinceaux de feuillages polychromes sur fond bleu dans les lobes rayonnants ; bordure rouge à fleurettes vertes et jaunes.

États conservations grillage de protection
Statut de la propriété propriété du département
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe