Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Basilique Notre-Dame de Buglose

Ensemble de 2 verrières de la chapelle du Rosaire et de la chapelle du Sacré-Cœur : La Vierge à l'Enfant entre saint Dominique et saint Simon Stock, Le Sacré-Cœur adoré par saint François et sainte Claire (baies 11 et 117)

Dossier IM40004646 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations verrière
Titres La Vierge à l'Enfant entre saint Dominique et saint Simon Stock
Le Sacré-Cœur adoré par saint François et sainte Claire
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Emplacement dans l'édifice chapelles du Rosaire (baie 11) et du Sacré-Coeur (baie 117)

Ces verrières furent posées par le verrier bordelais Joseph Villiet (1823-1877) en 1863, au moment de la reprise du chantier de construction de l'église par l'architecte Gustave Alaux, en même temps que les verrières du chœur, des collatéraux et de l'avant-nef. Le sanctuaire de Buglose comptait depuis le début du XIXe siècle une confrérie dédiée au Rosaire et une autre au Scapulaire depuis 1845, d'où la présence des saints Dominique et Simon Stock de part et d'autre de la Vierge (baie 11). La dévotion au Sacré-Cœur (baie 117) avait été favorisée par l'évêque Épivent dès son arrivée à la tête du diocèse en 1859. Contrairement à ce qu'avancent Cazaunau et Lesbats (1970, p. 191), il ne semble pas que le personnage féminin nimbé qui fait pendant à saint François en adoration devant le Sacré-Cœur soit Marguerite-Marie Alacoque (béatifiée seulement en 1864, un an après la pose de la verrière), mais bien sainte Claire d'Assise : saint François et son "âme sœur" comptèrent en effet parmi les premiers et plus ardents propagateurs du culte du Sacré-Cœur.

Les cartons pour les figures de la Vierge et des deux saints dans la verrière 11, sans doute créés pour la chapelle du Mont-Carmel à la cathédrale de Bordeaux en 1855-1857, furent repris par Villiet à Lusignan-Petit (Lot-et-Garonne) en 1864.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1863, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Villiet Joseph,
Joseph Villiet (1823 - 1877)

Peintre-verrier à Bordeaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Baies composées de trois lancettes en plein cintre (celle du centre plus haute) et de deux mouchettes dans les écoinçons. Fonds de paysage en camaïeu de bleu.

Catégories vitrail
Structures lancette, 3, en plein cintre jour de réseau, 2
Matériaux verre transparent, peint, polychrome, camaïeu
plomb, réseau
Mesures h : 218.0
la : 195.0
Iconographies Vierge à l'Enfant, saint Dominique de Guzman, saint Simon Stock, trône, tenture, rosier, Dieu le Père, tiare, globe, bénédiction
Sacré-Coeur, saint François d'Assise, sainte Claire, sainte Claire d'Assise, adoration, trône, tenture, Pélican mystique
ornementation, rinceau, fleur
Précision représentations

Baie 11 : dans la lancette centrale, la Vierge couronnée, assise sur un trône, portant l'Enfant bénissant ; au-dessus d'eux, un treillage autour duquel s'enroule un rosier (symbole marial) ; à leurs pieds, un passereau aux ailes déployées, symbolisant peut-être l'âme humaine ; à la tête de la lancette, dans un médaillon, le buste du Père éternel coiffé de la tiare, tenant le globe et bénissant ; dans les lancettes latérales, saint Dominique (à gauche) et saint Simon Stock (à droite) agenouillés, le premier tenant un rosaire (l'étroitesse de la lancette a obligé à supprimer le bras droit de saint Simon et le scapulaire qu'il tient dans le carton original) ; tous les personnages se détachent devant une tenture rouge galonnée d'or ; fonds de paysage en camaïeu de bleu ; bordure polychrome à fond rouge et décor floral (feuilles de vigne, feuilles d'acanthe, fleurettes bleues et rouges), encadrements constitués de branches écotées à vrilles.

Baie 117 : composition, décor et bordure identiques à ceux de la baie 11 ; dans la lancette centrale, le Christ dévoilant son cœur, deux passereaux à ses pieds (ici symbole probable des vertus du cénobitisme), le Pélican mystique dans un médaillon à la tête de la lancette ; dans les lancettes latérales, saint François (stigmatisé) et sainte Claire d'Assise agenouillés en adoration.

Inscriptions & marques signature, monogramme, peint
date, peint
inscription concernant le donateur, initiale, peint
Précision inscriptions

Signature et date (sur chacune des baies, en bas à gauche de la lancette centrale, sur le trône) : JV / Bordeaux / 1863 [monogramme à lettres entrelacées surmontées d'une croix]. Inscription concernant le donateur (baie 11, dans un écusson blanc en bas à gauche de lancette centrale) : A D.

États conservations grillage de protection
Précision état de conservation

Usure de la couche picturale dans la verrière 117 (barbes et mains du Sacré-Cœur et de saint François).

Statut de la propriété propriété du département
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Extraits des registres de recettes (1852-1877) et de dépenses (1852-1873) de la fabrique de l'église Notre-Dame de Buglose (Archives diocésaines, Dax) concernant les verrières de Joseph Villiet

    1. Recette des recettes :

    1862. Mois de décembre. 2. Don pour un vitrail de Mme de Poy de Renung -500. / 1864. Mois de mars. 4. Don de Mme de St-Martin de Soustons pour les vitraux - 300. / 24. Don de Mme de St-Martin (vitraux) - 300. / 1865 Mois de mai. 30. Don de Mme de St-Martin (vitraux) - 200.

    2. Recette des dépenses :

    [P. 57] 1864. Mois de février. 10. Payé à Mr Villiet, à valoir sur les 10.000 fr. pour prix des vitraux - 5000. / 18. Payé au poseur des vitraux pour le compte de Mr Villiet - 60. / 18. Payé aux poseurs des vitraux (étrennes) - 40. / [P. 66] 1865. Mois de février. 8. Payé à Mr Villiet, peintre verrier, pour solde de tout compte y compris les intérêts d'un an de 5000 f. et le prix des vitraux des sacristies, montant à la somme de 350 f. - 5540.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Fabrique de l'église de Buglose, registre des dépenses (1852-1873).

    p. 57, 66 Archives diocésaines, Dax
Bibliographie
  • CAZAUNAU Léon, LESBATS Julien. Buglose. Nogaro : Dauba frères, 1970.

    p. 191-192
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 205-207
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe