Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Ensemble de 2 cloches

Dossier IM40005612 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations cloche
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Doazit
Emplacement dans l'édifice clocher

L'abbé Lamaignère (1941) détaille dans sa monographie de Doazit les circonstances de la réalisation de ces deux cloches. La plus grande résulte de la deuxième refonte d'une cloche installée en 1828, fêlée en août 1887 et refondue peu après par "un nommé Escoubet, de Campagne" (sans doute Jean-Bertrand Escoubet, fondeur à Ramouzens). L'instrument n'ayant pas donné satisfaction (la note sonnée était la même que celle de l'une des deux cloches fondues en 1875 par U. Dencausse, réf. IM40005611), l'abbé Robert prit en 1935 la décision d'une nouvelle refonte, qui fut confiée au fondeur tarbais Marcel Fourcade, successeur de Dencausse. Par le même marché fut commandée au fondeur une seconde cloche (la plus petite des quatre que compte aujourd'hui l'église du bourg).

Jacques Personnaz-Lacaze (né en 1914), parrain de la grande cloche, était le fils de Jean-Gabriel Lacaze et de Marie Personnaz, héritière du château de Candale au Mus (elle-même arrière-petite-fille de Victor Brocas-Perras, maire de Doazit et parrain de l'une des cloches de 1875, réf. IM40005611).

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1935
Lieu d'exécution Édifice ou site : Midi-Pyrénées, 65, Tarbes
Auteur(s) Auteur : Fourcade Marcel,
Marcel Fourcade

Fondeur de cloches à Tarbes, successeur de la maison Dencausse vers 1921-1923.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches

Cloches suspendues, de volée ; tintement par actionnement électrique ; couronne constituée d'un disque plat entouré de quatre anses ; mouton cintré en fonte de fer, à quatre brides rondes ; battant en poire, en fer, à bout percé.

Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze
Mesures h : 80.0
d : 90.0
h : 67.0
d : 66.0
Iconographies Calvaire, Sacré-Coeur
ornementation, arcature, frise, feuille de chêne
en buste, sainte Thérèse de Lisieux
ornementation, frise, épi, pampre
Précision représentations

Cloche 1 : sur une face du vase, le Christ en croix entre la Vierge et saint Jean ; sur l'autre face, effigie du Sacré-Cœur de Jésus ; large frise de feuilles de chêne au cerveau, arcature néogothique sous la dédicace ; deux médaillons avec calice et Sainte Face au cerveau ; frise de rinceaux à la faussure. Cloche 2 : buste de sainte Thérèse de Lisieux sur le vase ; frise de pampres, frise d'épis de blé et frise de fleurons sur le vase supérieur.

Inscriptions & marques dédicace, fondu
signature, fondu
date, fondu
inscription, manuscrit
Précision inscriptions

Dédicace de la cloche 1 (en une ligne sur le vase supérieur et six lignes sur une face du vase) : AD MAJOREM DEI GLORIAM ET B. MARIÆ VIRGO * SANCTA MARIA ORA PRO NOBIS [au cerveau] / PAROISSE DE DOAZIT / DOCTEUR JEAN MARIE ALEXANDRE GAILLARD MAIRE / MR JEAN BAPTISTE LAFERRERE DE PEYROUX ADJOINT / ABBE A.L. ROBERT CURE / MR JACQUES PERSONNAZ LACAZE PARRAIN / MME MARGUERITE DE SAINT-ANCEL MARRAINE [sur le vase]. Signature (à la faussure) : M. FOURCADE INGENIEUR ICAM FONDEUR A TARBES / ANNEE 1935.

Dédicace de la cloche 2 (en trois lignes sur le vase supérieur) : SAINTE THERESE DE L'ENFANT JESUS PRIEZ POUR NOUS / [...] JEANNE NEE LALANDE [...] / PAROISSE DE DOAZIT / DOCTEUR J.M.A. GAILLARD MAIRE / J.B. LAFERRERE DE PEYROUX ADJOINT / ABBE ROBERT CURE / [...] BROCA PARRAIN / [...] LALANDE MARRAINE. Signature (à la faussure) : M. FOURCADE FONDEUR A TARBES.

Inscription (à la craie, à l'intérieur du vase des deux cloches) : Pitiot / 24/8/67.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Cloche 1. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 192
  • Cloche 2. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 192
Multimedia
  • LAMAIGNERE Raphaël. Doazit aux trois églises. Essai de reconstitution de l'histoire locale religieuse d'après les documents officiels, par l'Abbé Raphaël Lamaignère de Doazit, curé de Saint-Aubin. 1941. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/dzt_rl.htm

  • DUBEDOUT Philippe. Les cloches de Doazit. 1996. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/32_cloch.htm

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe