Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Ensemble de 2 cloches, dites Marie Assomption et Marie Joseph Roch

Dossier IM40005451 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations cloche
Appellations dites Marie Assomption et Marie Joseph Roch
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Baigts
Emplacement dans l'édifice clocher

Cloches fondues en 1892 par le Dacquois Gustave Delestan (1845-1907), quatre ans avant d'avoir succédé à son frère Louis-Rémy à la tête de la fabrique familiale (1896). Elles furent exécutées avec le matériau des deux cloches précédentes de l'église, signalées dans la monographie paroissiale de 1888 : la première avait été fondue en 1868, précisément par Louis-Rémy Delestan ; la seconde en 1873 par le Tarbais Ursulin Dencausse. Les comptes de la fabrique (A.P. Baigts) font état de ces achats successifs : la cloche de 1868 fut payée en trois termes (1868, 1869 et 1870) pour une somme totale de 978,40 francs ; celle de 1873 également en trois ans pour 820,35 francs. Les mêmes comptes ne mentionnent pour les cloches actuelles qu'une dépense cumulée de 772,90 francs entre 1893 et 1895, somme étonnamment modique qui ne doit pas couvrir la totalité des débours.

La marraine de la grosse cloche, Anne Marguerite Hortense Despériers de Lagelouse (née à Clermont en septembre 1832) avait épousé le 15 avril 1863, en l'église de Garrey, Mathieu Vladimir Lucmau de Classun, propriétaire de la maison "Mariette" (parrain en 1874 de la petite cloche de l'église voisine de Hinx, réf. IM40004963). L'oncle de Mme de Classun, Jacques Ferdinand Despériers de Lagelouse (1808-1871), et sa grand-tante Jeanne Lartigau-Despériers contribuèrent en 1866 à la décoration de l'église du village voisin de Clermont (réf. IM40004792).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1892, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 40, Dax
Auteur(s) Auteur : Delestan Gustave,
Gustave Delestan (1845 - 1907)

Fondeur de cloches à Dax, fils cadet de François-Dominique (1806-1865) et frère de Louis-Rémy (1843-1896).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches

Cloches suspendues de volée ; tintement par actionnement électrique ; mouton en barre, en bois, à quatre brides plates ; battant en poire, en fer. Les cloches ne comportent pas de couronne d'anses, mais un plateau avec bride horizontale en fonte (système breveté en 1878 par Louis-Rémy Delestan, frère de Gustave) permettant de tourner l'instrument à volonté et de présenter une nouvelle surface à la frappe.

Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze
Mesures h : 89.0
d : 92.0
h : 78.0
d : 81.0
Iconographies La Croix
Immaculée Conception, angelot
ornementation, feuille d'acanthe
Précision représentations

Le décor des deux cloches est identique : sur le vase, une croix à rinceaux sur socle à trois degrés flanquée de deux têtes d'ange, effigie de l'Immaculée Conception sur l'autre face ; frise de feuilles d'acanthe sur le vase supérieur, au-dessus de la dédicace ; filets à la faussure et à la pince.

Inscriptions & marques dédicace, fondu
date, fondu
signature, fondu
Précision inscriptions

Dédicace, signature et date de la cloche 1 (en trois lignes sur le vase supérieur, les différentes sections séparées par des rosettes) : JE ME NOMME MARIE ASSOMPTION * PARRAIN MR HENRI JEAN DUCOURNAU * MARRAINE ME BLANCHE / CAMPET * MR FARTHOUAT CURE * MR VITAL LABORDE MAIRE * MR JULES CAZEILS ADJOINT * / GUSTAVE DELESTAN FONDEUR A DAX L'AN 1892.

Dédicace, signature et date de la cloche 2 (en trois lignes sur le vase supérieur, les différentes sections séparées par des rosettes) : JE ME NOMME MARIE JOSEPH SAINT ROCH * PARRAIN MR JULES CAZEILS * MARRAINE / ME AUGUSTINE DUPONT * MR FARTHOUAT CURE * MR VITAL LABORDE MAIRE * MR JULES CAZEILS / ADJOINT * GUSTAVE DELESTAN FONDEUR A DAX L'AN 1892.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait de documents concernant la fonte des cloches de l'église (AP Baigts, comptes de la fabrique, 1840-1905)

    - 1868 : "Dépenses extraordinaires / [...] Pour refonte d'une cloche : 100,00."

    - 1869 : "Dépenses extraordinaires / Final paiement d'une cloche : 434,20."

    - 1870 : "Dépenses extraordinaires / Final paiement d'une cloche : 444,20. [...]"

    - 1873 : "Dépenses extraordinaires / [...] Refonte d'une cloche (acompte) : 416,35."

    - 1874 : "Dépenses extraordinaires / [...] Final paiement d'une cloche : 200,00."

    - 1875 : "Dépenses extraordinaires / Final paiement d'une cloche : 204,00. [...]"

    - 1893 : "Chapitre III. / 1. Refonte des cloches : 385,45."

    -1894 : "Chapitre II. / 6. Autres dépenses exceptionnelles. / Cloches : 112,00. / Dû au fondeur pour refonte des cloches : 135,45."

    - 1895 : "Chapitre II. 6. Autres dépenses exceptionnelles. / Final paiement pour refonte des cloches : 140,00."

  • Inscriptions des cloches de 1868 et 1873 refondues en 1892 (d'après la monographie paroissiale de 1888)

    - Grosse cloche (1868) : "Je me nomme Marie Joseph Roch. Parrain M. Prosper Napias. Marraine mademoiselle Marie-A. Bustarrat. M. Farthouat curé. M. François Testelin maire. M. Cazeils adjoint. Louis Delestan fondeur à Dax 1868".

    - Petite cloche (1873) : "Je me nomme Assomption. Parrain S.J.C.M. Marraine Augustine Dupouy. Prosper Napias maire. Cazeils adjoint. Ursulin Dencausse fondeur à Tarbes breveté S.G.D.G.".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Comptes de la fabrique (1840-1905).

    années 1893 et 1894 Archives paroissiales, Baigts
Documents figurés
  • Cloche 2 dite Marie Joseph Roch. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 163
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe