Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cathédrale Notre-Dame

Ensemble de 2 bancs d'oeuvre

Dossier IM40004473 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations stalle
Appellations du doyen du chapitre
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
Emplacement dans l'édifice collatéral nord, 1ère et 3e travées

Bancs d’œuvre composites. Les stalles en remploi datent du XVIIe siècle et forment ensemble avec celles du chœur, dont le décor des miséricordes et des parcloses est similaire : deux motifs de miséricordes se retrouvent à l'identique dans le chœur, les trois masques masculins (5e miséricorde des stalles sud-ouest du second rang du chœur, 2e miséricorde du premier banc d’œuvre) et les serpents entrelacés (4e miséricorde des stalles sud-est du second rang du chœur, 2e miséricorde du second banc d’œuvre [motif inversé]).

Les clôtures-agenouilloirs sont des pastiches néo-Renaissance de la seconde moitié du XIXe siècle, réalisés par le même menuisier-sculpteur anonyme que la stalle du doyen du chapitre (réf. IM40004472).

Les deux meubles étaient autrefois installés dans le vaisseau central, au niveau de la troisième travée, comme en témoignent plusieurs photographies de l'époque.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

Chaque banc d’œuvre comporte : quatre stalles avec sellette mobile sur charnières pourvue d'une miséricorde, parcloses et jouées au profil découpé en S et dossier bas de même hauteur que les accotoirs ; une clôture agenouilloir à quatre travées scandées par des pilastres ioniques ; les deux éléments sont posés sur une plate-forme en chêne simplement planchéiée.

Catégories menuiserie, sculpture
Matériaux chêne, mouluré, décor en relief, décor dans la masse, décor en ronde bosse, décor rapporté
Mesures h : 123.0
la : 292.0
pr : 113.0
Précision dimensions

Dimensions totales. Clôture-agenouilloir : h = 101.

Iconographies ornementation, bucrane, draperie, masque, cartouche, satyre, corne d'abondance, enfant, nu, aigle, pomme, serpent, mufle, lion, feuille d'acanthe, être fabuleux
ornementation, angelot, pilastre, ordre ionique
Précision représentations

Décor des miséricordes des stalles du premier banc, de gauche à droite : bucrane et enroulements retenant un linge ; trois masques masculins, les deux latéraux de profil, celui du centre de face se détachant sur un cartouche à cuirs, un linge sortant de sa bouche ; un homme à oreilles d'âne (satyre ?) entre deux cornes d'abondance ; deux enfants nus adossés et courant. Décor des miséricordes des stalles du second banc, de gauche à droite : deux aigles adossés, tenant dans leurs serres la pomme (à gauche) et le serpent de la Faute (à droite) ; deux serpents entrelacés ; masque léonin entre deux cornes d'abondance sortant de sa gueule ; bouillon de feuilles d'acanthe entre deux volutes. Chacune des sellettes des miséricordes est en outre sculptée d'une sorte de phylactère aux extrémités enroulées.

Décor des appuie-main des parcloses et jouées des stalles : figures hybrides à tête masculine ou féminine, sans bras, à l'abdomen rebondi et à l'unique jambe terminée par une volute.

Décor de l'agenouilloir-clôture des deux bancs : chaque travée, flanquée de pilastres ioniques cannelés, est ornée d'un panneau carré à pointe de diamant entouré de quatre cercles ; sur la traverse supérieure, une frise de rinceaux entourant des têtes d'angelot.

États conservations oeuvre composite
Précision état de conservation

Stalles du 17e siècle transformées en banc d’œuvre par l'ajout d'une clôture-agenouilloir et d'une plate-forme au 19e siècle.

Ces bancs d’œuvre remployant des stalles du 17e siècle ne sont apparemment pas compris dans l'arrêté de classement de l'ensemble des stalles.

Statut de la propriété propriété de la commune (?)
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 107/15-17
Périodiques
  • APARISI-SERRES Antonio. "Les stalles de la cathédrale de Dax : les miséricordes". Bulletin de la Société de Borda, 1955, 1.

    p. 51-54
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe