Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jacques

Ensemble de 12 lustres d'église (couronnes de lumières)

Dossier IM40007927 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations lustre d'église, couronne de lumières
Aire d'étude et canton Tartas est
Adresse Commune : Tartas
Adresse : place Saint-Martin , cours Saint-Jacques
Emplacement dans l'édifice chœur ; croisée du transept ; vaisseau central ; chapelles latérales

L'inventaire de février 1906 mentionne dans l'église : sous le n° 10, un "grand lustre à 40 bougies sur 2 rangs" ("au milieu du transept") ; sous le n° 26, "2 lustres en bronze doré de 20 bougies chacun et une lampe-veilleuse en bronze doré, fixés à la voûte (du sanctuaire)" ; sous le n° 17, "1 lampe-lustre à 6 bougies fixée à la voûte de la chapelle de la Ste Vierge" ; sous le n° 9, "6 lustres en bronze verni dans les arceaux des travées, à 12 bougies sur un rang, revendiqués par M. Montaut, curé-doyen" ; enfin, hors numérotation, "2 autres lustres en bronze verni" et "1 autre lampe-lustre à 8 bougies" (celle de la chapelle de saint Martin). A l'exception du nombre, peut-être erroné, des petits lustres suspendus dans les arcades de la nef (six au lieu de huit), cette liste correspond aux luminaires actuellement en place dans l'édifice. Ils furent probablement acquis, sinon au même moment, du moins à des dates rapprochées dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Le grand lustre de la croisée du transept, de style néogothique, est composé de deux couronnes superposées, polylobées, en laiton ajouré, à décor estampé et fondu ; la couronne inférieure porte vingt-quatre lumières à bobèche et binet (fixées à des douilles tubulaires en forme de tourelles), la couronne supérieure seize autres lumières ; suspension par des chaînes fondues avec ornements toriques en laiton, elles-mêmes fixées à une boule ajourée sommitale ; croix en pendentif ; l'ensemble est peint en doré à l'exception des douilles des deux couronnes, peintes en bleu roi et rouge.

Le lustre placé au milieu du chœur est composé sur le même modèle que le précédent, mais réduit à une seule couronne portant seize lumières ; la boule sommitale est pleine, les ornements des chaînes sphériques.

Les huit lustres placés dans les arcades de la nef comportent une couronne hexalobée en laiton estampé et doré, portant douze lumières à bobèche et binet (dont six dans des douilles tubulaires soudées à la couronne et dix autres surmontant la ceinture) ; suspension par des chaînes constituées de minces tubes de laiton reliés par des boules du même métal, soutenant au bas une croix fondue en pendentif, au-dessus de la couronne un anneau festonné (support d'une lampe veilleuse en verre disparue).

Les deux lustres-lampes des chapelles de la Vierge et de saint Martin comportent une vasque circulaire d'élévation galbée, en laiton doré, sur le pourtour de laquelle sont soudées six douilles tubulaires portant bobèche et binet ; trois chaînes à maillons fondus suspendues à une plaque de forme galbée ; un anneau en forme de couronne, suspendu entre les chaînes, supportait la veilleuse en verre translucide rouge (disparue) ; des cabochons en verre coloré décorent le culot de la vasque, des médaillons émaillés le pourtour de la couronne de lumières.

Catégories bronze d'art
Structures suspendu
Matériaux laiton, fondu, ajouré, estampage, doré, peint faux or
Mesures h : 200.0
Iconographies ornementation, ornement à forme architecturale, tour, gable, ange, croix, boule, branche, vigne, grappe, pomme de pin, palmette
Précision représentations

Grand lustre de la croisée : les deux couronnes, qui imitent des murs appareillés, sont ponctuées de motifs architecturaux gothiques, tours cylindriques ajourées de lancettes et coiffées de poivrières, tourelles en encorbellement, arcs trilobés surmontés de gâbles ajourés de quadrilobes et sommés d'une fleur de lys ; au-dessus de la couronne supérieure, de petits anges entourent la base des lumières du rang supérieur ; la boule sommitale est ajourée, au centre, d'une galerie à arcs en plein cintre, au sommet par des trilobes ; la croix en pendentif est à deux traverses perpendiculaires et à extrémités fleuronnées.

Lustre du chœur : rinceaux estampés ajourés sur le pourtour de la couronne ; boule sommitale pleine.

Lustres de la nef : branches ondulantes de vigne avec feuilles et grappes estampées sur le pourtour de la couronne ; volutes affrontées avec feuilles de vigne et demi-palmettes romanes fondues au-dessus de la couronne, de part et d'autre des tiges des bobèches ; boules décoratives entre les chaînes de suspension ; demi-palmettes romanes ajourées sur le pourtour de la coupelle sommitale, pomme de pin en pendentif ; croix à deux traverses perpendiculaires et extrémités fleuronnées en pendentif sous la couronne.

Lustres de la chapelle de la Vierge : motifs végétaux estampés sur le pourtour de la couronne.

États conservations changement de fonctionnement
manque
Précision état de conservation

Lustres électrifiés. Il manque la veilleuse en verre translucide rouge qui surmontait la couronne des petits lustres des chapelles latérales.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 2004/05/28
Précisions sur la protection

Arrêté de classement : quatorze lustres (le même arrêté comprend deux lustres à branches d'un type différent : voir réf. IM40007928).

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (6 février 1906).

    n° 9 Archives départementales des Landes : 70 V 378/8-10
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe