Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre et cimetière

Ensemble de 10 verrières : Sacré-Cœur, Saint Pierre, Saint André, Symboles christiques et mariaux (baies 0 à 2, 4 à 10)

Dossier IM40004948 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations verrière
Titres Sacré-Coeur
saint Pierre
saint André
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Hinx
Emplacement dans l'édifice choeur (baie 0 à 2)
sacristie (baie 4)
collatéraux (baies 5 à 10)

La commande d'une nouvelle vitrerie s'inscrit dans la campagne d'agrandissement et de décoration qui modifie profondément l'aspect de l'église en 1865-1866. Les Archives départementales conservent un devis du peintre-décorateur Barthe, "élève de l’école des Arts de Toulouse" - sans doute Laurent Barthe, qui travailla pour la fabrique de porcelaine de Valentine à Saint-Gaudens -, et le contrat passé avec la commune de Hinx le 14 juin 1866 pour l'exécution de peintures murales (aujourd'hui détruites) et pour les verrières de l'église (voir annexe). Si le peintre réalisa bien le décor mural, les verrières furent apparemment sous-traitées par lui au jeune verrier palois Jules-Pierre Mauméjean (1837-1909), alors en début de carrière, avec lequel il collaborera encore en 1866-1867 sur le chantier de l'église Saint-Martin de Livron (Pyrénées-Atlantiques). Bien qu'aucun document en ce sens ne subsiste, il n'est pas impossible que Barthe ait participé à l'élaboration des cartons (sans doute inspirés de gravures allemandes). Seule la signature de Mauméjean figure toutefois sur les trois vitraux du chœur.

Les deux figures entourant le Sacré-Cœur, les frères Pierre et André, font référence à l'église de la paroisse, dédiée au premier, et à l'ancienne chapelle Saint-André, dite "du Hameau", supprimée par l'évêque en 1812 et détruite en 1835.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1866
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 64, Pau
Auteur(s) Auteur : Mauméjean Jules-Pierre,
Jules-Pierre Mauméjean (1837 - 1909)

Fils du peintre sur porcelaine Joseph II Mauméjean. Fondateur en 1860 de la fabrique de verrières Mauméjean à Pau.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier
Auteur : Barthe Laurent,
Laurent Barthe

Peintre-décorateur toulousain, "élève de l'école des Arts de Toulouse", collaborateur de la manufacture de porcelaine de Valentine à Saint-Gaudens dès 1832, auteur de décors muraux à Hinx (Landes) en 1866 et à Montaut (Pyrénées-Atlantiques) vers 1860. Sans doute parent de Jean-Marie-Ernest Barthe, autre "peintre en décor" originaire de Toulouse, qui travailla aussi en 1863 de la fabrique de Valentine et fournit des peintures à l'église de Téthieu (Landes) en 1865-1866.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, cartonnier, (?)

Toutes les verrières sont à une lancette en plein cintre, sauf celle de la baie 9, imposte en demi-lune surmontant la porte du collatéral nord. La composition de la verrière de la sacristie et celle des autres verrières des collatéraux simule une baie gothique à deux lancettes en arc brisé et jours de réseau. Toutes les verrières des collatéraux comportent un panneau ouvrant au bas.

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint
plomb, réseau
Mesures h : 262.0
la : 119.0
Précision dimensions

Dimensions des verrières des collatéraux (différentes de celles données dans le devis de 1866 : h = 265, la = 140). Dimensions des verrières du chœur : h = 230 environ, la = 110 environ (devis de 1866 : h = 265, la = 130).

Iconographies Sacré-Coeur
saint Pierre apôtre
saint André apôtre
symbole, trône, rose, colombe, MA, lys, croix, IHS, Coeur Sacré de Jésus, Coeur Sacré de Marie, ancre, Pélican mystique, Agneau mystique, calice
Précision représentations

Baies 0 à 2 : personnage debout devant une tenture damassée, sur un soubassement et sous un dais architecturés à arcs en tiers-point (baie 0 : Sacré-Cœur ; baie 1 : saint Pierre ; baie 2 : saint André). Baies 4 à 8 et 10 : composition simulant une baie gothique à deux lancettes en arc brisé, colonnettes et jours de réseau, chaque lancette garnie de motifs géométriques en grisaille et d'un médaillon quadrilobé coloré à motif symbolique (baie 4 : trône de sagesse et rose mystique ; baie 5 : colombe du Saint-Esprit et monogramme MA ; baie 6 : lys et croix ; baie 7 : monogramme JHS et cœurs sacrés de Jésus et Marie ; baie 8 : ancre de l'Espérance et Pélican mystique symbolisant la Charité ; baie 10 : Agneau mystique, dextre portant le calice et l'hostie). Baie 7 : imposte ornée de quadrilobes.

Inscriptions & marques signature
inscription concernant l'iconographie, latin, peint
Précision inscriptions

Signature (baies 0 à 2) : MAUMEJEAN / A PAU. Inscription concernant l'iconographie : SACRATISSIMUM COR JESU (baie 0) ; SANCTUS PETRUS (baie 1) ; SANCTUS ANDREAS (baie 2) ; SEDES SAPIENTIAE / ROSA MYSTICA (baie 4).

États conservations grillage de protection
Précision état de conservation

Le médaillon de droite de la verrière 10 (dextre tenant le calice et l'hostie) semble repeint.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extraits du devis du peintre Laurent Barthe pour les verrières de l'église, 14 juin 1866

    A.D. Landes, 2 O 920. Église, presbytère, cimetière, 1810-1938. Devis des vitraux à réaliser, 14 juin 1866.

    "Il sera prévu trois verrières d'une hauteur de 2m65 et d'une largeur de 1m30 avec personnage représentant le Sacré--Cœur de Jésus, St Pierre et St André, riche bordure d'encadrement, architecture et inscriptions sur les soubassements.

    Il sera fourni six verrières pour les bas-côtés, d'une hauteur de 2m65 sur une largeur de 1m40, dont deux placées aux chapelles en grisailles avec médaillons et emblèmes, les autres en verre blanc à losange avec filets."

    Ibidem. Devis estimatif général de la décoration de l'église.

    "Fourniture de trois verrières pour l'abside 1000 francs

    Six verrières dont deux grisailles 600 francs

    Une imposte pour dessus de porte 40 francs."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière (1810-1938).

    Archives départementales des Landes : 2 O 920
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 62-63
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe