Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Madeleine et cimetière

Ensemble d'une peinture monumentale et de 2 tableaux commémoratifs : monument aux morts de la guerre de 1914-1918

Dossier IM40004791 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations peinture monumentale, tableau commémoratif des morts
Appellations de la guerre de 1914-1918
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Clermont
Emplacement dans l'édifice collatéral gauche, mur antérieur

La paroi antérieure du collatéral gauche de l'église est entièrement consacrée au souvenir des morts de la Grande Guerre : les deux plaques commémoratives aux noms des 29 défunts flanquent la porte d'entrée latérale, surmontée d'une peinture symboliste évoquant les "champs des morts" du Nord de la France. Cette composition non signée, qui doit dater du début des années 1920, revient peut-être au peintre bordelais Ernest Leduc, qui exécute à la même époque les peintures du chœur (réf. IM40004790). Toutefois, aucun exemple de réalisation similaire par cet artiste n'est connu. La statue de Jeanne d'Arc d'après André Vermare (réf. IM40004788) placée à proximité immédiate du monument complète le programme de l'ensemble, en sa qualité d'héroïne nationale sacrifiée au service de la Patrie.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Les différents éléments s'ordonnent autour de la porte latérale de l'église, sur le mur antérieur du collatéral gauche. Les deux tableaux commémoratifs, en bois blanc peint en faux marbre blanc veiné, portant les noms des 29 morts gravés et dorés, sont accrochés de part et d'autre de la porte. Au-dessus de celle-ci, la peinture en demi-lune épouse le cintre de la voûte ; elle est composée pour sa plus grande part d'une toile marouflée (correspondant à la composition symbolique) entourée d'une bordure décorative peinte à même le mur, sans doute à la détrempe. La couche picturale de la toile, très mince, est posée sans préparation.

Catégories peinture murale, menuiserie
Structures en plein cintre, rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, peinture à l'huile, marouflé
enduit, support, peint, détrempe à la colle
bois blanc, peint, faux marbre
Mesures h : 131.0
la : 248.0
h : 181.0
la : 300.0
h : 103.5
la : 61.0
Iconographies allégorie, cimetière, ange, deuil, la guerre, croix, nuit
ornementation, laurier, olivier
Précision représentations

La peinture murale, d'inspiration symboliste, représente un cimetière militaire dont les alignements de tombes, sous un ciel sombre, s'étendent en perspective jusqu'à l'horizon. Cinq anges d'allure féminine, drapés dans de longues robes blanches serrées à la taille, le front ceint d'un bandeau, une palme à la main, ornent les sépultures et prient pour les défunts. Au centre, debout sur un tertre devant une grande croix blanche qui occupe toute la hauteur de la toile, se tient un sixième ange, dont les ailes dorées déployées épousent le cintre de la peinture ; vêtu d'une tunique bleue et d'un manteau rouge sur lequel broche une étole verte - peut-être en référence aux couleurs symboliques des Vertus théologales - il tient une tablette à la romaine sur laquelle est inscrite la locution latine Requiescant in pace. La bordure de la peinture, verte (couleur de l'Espérance) entre deux filets ocre jaune, porte une inscription dédicatoire accompagnée d'un tore de laurier (la gloire) et de branches d'olivier (la paix).

Inscriptions & marques dédicace, peint
inscription, latin, peint
Précision inscriptions

Dédicace (peinte au sommet de la bordure cintrée de la peinture murale) : AUX ENFANTS de CLERMONT morts pour la FRANCE. Inscription (sur le cartel tenu par le grand ange) : REQUIESCANT / IN PACE.

États conservations
Précision état de conservation

Une large fissure dans la partie droite de la peinture murale, avec décollement de la toile marouflée et soulèvement de la couche picturale. Embu et chanci partiel sur la toile.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • ALEGRIA Ludivine. Monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Landes. Bordeaux : Le Festin, 2004.

    p. 62
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe