Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Ensemble autel, gradin d’'autel, tabernacle, retable (autel de la Vierge)

Dossier IM40004096 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, retable
Appellations de la Vierge
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Heugas
Emplacement dans l'édifice collatéral sud
à l'est

Selon la monographie paroissiale du curé Duran (1887-1888, A.D. Landes, 16 J 19), "la chapelle est dédiée à la Ste Vierge et possède un autel en marbre d'une valeur et d'un style très médiocres, construit en 1841 par les soins de M. l'abbé Goujon, alors curé de Heugas". La date de 1841 est confirmée par un document (A.D. Landes, 2 O 913) qui fait état de la "construction d'un autel en marbre" destiné à la chapelle de la Vierge. Consacré au Sacré-Cœur au cours du XXe siècle (le cœur gravé sur l'autel date peut-être de cette époque), l'autel a retrouvé sa dédicace d'origine après 1992.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1841

Style néoclassique. Autel en marbre gris, noir, rouge veiné et brèche jaune plaqué sur maçonnerie : tombeau en tronc de pyramide renversé surmonté d'un gradin droit et d'un tabernacle parallélépipédique avec porte en plein cintre (en marbre) encastré dans des ailes découpées en doucine renversée. Faux retable (décor d'applique) en pierre et stuc peint (ocre et rouge sombre), composé d'une niche murale en plein cintre flanquée de deux colonnes sur hauts piédestaux, reliées par un entablement ou bandeau mouluré (en accolade au-dessus de la niche).

Catégories marbrerie, gypserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 2
Matériaux marbre veiné, gris, noir, rouge, poli, mouluré, gravé
pierre, peint
stuc, peint
Précision dimensions

Autel : h = 105 ; la = 230 ; pr = 98 ; gradin : h = 18,5 ; tabernacle : h = 85 ; la = 51 (61 avec le socle) ; colonnes du retable : h = 372 (dont piédestal : h = 148).

Iconographies coeur
ornementation, couronne
Précision représentations

Cœur sacré enflammé, dans un médaillon circulaire gravé sur la face du tombeau d'autel ; couronne royale fermée (en stuc peint) à la clef de la niche murale.

États conservations mauvais état
manque
Précision état de conservation

Le marbre de l'autel est fendu et éclaté en plusieurs endroits ; les colonnes du retable sont en mauvais état, il manque la partie droite de l'entablement de stuc.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe