Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin

Ensemble autel, gradin d'autel, tabernacle, 2 statues d'anges lampadophores (maître-autel)

Dossier IM40004993 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, statue
Titres anges lampadophores
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Lourquen
Emplacement dans l'édifice choeur

Cet autel fut exécuté, peu après l'achèvement de la construction de l'église (1882), par le marbrier bayonnais Claverie. Bien que les sources ne précisent pas son prénom, il s'agit probablement de Pierre Édouard Claverie (Bayonne 1849-1890), successeur de son père Jean (1812-1884), lequel semble avoir cessé son activité dès les années 1870. Claverie, qui fournit aussi les fonts baptismaux et les bénitiers de la nouvelle église (réf. IM40004996), a également travaillé pour la chapelle du cimetière de Mugron. Le maître-autel de Lourquen a été démantelé après le concile Vatican II : le tombeau, détaché de l'ensemble, est aujourd'hui placé à l'entrée du chœur, le dais d'exposition est déposé dans une réserve.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 64, Bayonne
Auteur(s) Auteur : Claverie Pierre Edouard,
Pierre Edouard Claverie (1849 - 1890)

Prénom usuel : Édouard. Né à Bayonne en 1849, mort dans la même ville en 1890. Marbrier, fils et successeur de Jean Claverie (1812-1884).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, attribution par source

Style néoroman. Autel-tombeau droit à la face divisée par trois arcs en plein cintre sur pilastres plats ; massif postérieur surmonté d'un gradin droit ; tabernacle : armoire eucharistique parallélépipédique à porte rectangulaire (marbre) flanquée de deux pilastres et surmontée d'un tympan en plein cintre ; ailes faisant corps avec un second gradin ; exposition à arcs cintrés, pilastres angulaires et flèche polygonale. L'autel, le massif postérieur, le gradin inférieur, l'armoire eucharistique du tabernacle et l'exposition sont en marbre blanc sur âme maçonnée, les ailes du tabernacle, le gradin supérieur et la flèche de l'exposition sont en bois peint en blanc. Le décor est constitué de reliefs rapportés en plâtre peint à la bronzine, de facture industrielle, appliqués sur le meuble ; les autres ornements (porte du tabernacle, gradin inférieur) sont gravés et dorés. Les deux statues d'anges lampadophores, qui ont été ajoutées postérieurement à l'ensemble, sont en plâtre peint de couleur crème ; elles sont posées sur des socles parallélépipédiques en bois peint en noir.

Catégories marbrerie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit pilastre, 10
Matériaux marbre veiné, blanc, poli, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté, peint, doré
bois, gravé, décor en bas relief, décor rapporté, peint, peint faux or
plâtre, moulé, peint, monochrome
Mesures h : 101.0
la : 215.0
pr : 59.0
Précision dimensions

Dimensions du tombeau d'autel. Massif postérieur : h = 128 ; la = 278 ; gradin inférieur : h = 14 ; tabernacle : h = 69 (sans l'exposition) ; la = 52,5 ; flèche de l'exposition : h = 95. Statues d'anges lampadophores : h = 122 (sans le socle).

Iconographies symbole, Agneau mystique, colombe, coupe, Chrisme, IHS, MA, croix, écusson, couronne
ornementation, ornement à forme architecturale, pinacle, rosace, rinceau
ange, lampe
Précision représentations

Agneau de Dieu vexillaire entre deux couples de colombes s'abreuvant dans un calice : reliefs rapportés sur la face de l'autel ; croix rayonnante gravée sur la porte du tabernacle ; écussons couronnés portant, sur chaque aile du tabernacle, un chrisme et les monogrammes IHS et MA. Ornementation : rinceau et frise de rosaces quadrilobées sur le gradin inférieur, crénelage au sommet des ailes du tabernacles, pinacles aux extrémités, étoile et palmes sur la face de l'exposition, flèche polygonale au sommet. Statues d'anges drapées dans de longs manteaux plissant et tenant un porte-lampe en forme de colonnette à chapiteau feuillagé.

Inscriptions & marques inscription, latin, gravé
Précision inscriptions

Inscription gravée sur le gradin supérieur : JERUSALEM CŒLESTEM - TABERNACULUM DEI CUM HOMINIBUS ["la maison de Dieu parmi les hommes" ; Révélations, 21,3].

États conservations oeuvre démantelée
Précision état de conservation

Le tombeau d'autel, détaché du reste du meuble, est installé à l'entrée du chœur ; le dais d'exposition est déposé dans une réserve de l'église.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière, 1817-1937.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1140

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe