Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cathédrale Notre-Dame

Ensemble autel et tabernacle (actuellement autel de saint Vincent de Xaintes)

Dossier IM40004447 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations autel, tabernacle
Appellations actuellement de saint Vincent de Xaintes
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place de la Cathédrale place Roger-Ducos
Emplacement dans l'édifice déambulatoire, 3e travée au nord

Cet autel est, avec ceux de saint Crépin (réf. IM40004446) et de saint François (réf. IM40004448), l'un des trois derniers de la cathédrale datant de l'Ancien Régime (elle en comptait au moins onze au XVIIIe siècle). Longtemps relégué dans la chapelle occidentale du collatéral sud - utilisée comme dépôt pour le mobilier inemployé -, il est, en l'absence d'un décor spécifique, difficilement identifiable parmi les nombreux autels secondaires autrefois signalés dans l'église (Saint-Joseph, Saint-Jacques, Saint-Éloi, Saint-Eutrope, Sainte-Luce, Saint-Esprit, Saints-Apôtres, etc.). L'hypothèse la plus probable semble celle de l'autel de saint Eutrope, autrefois dévolu à la confrérie des jardiniers de Dax et dont on sait qu'il existait encore à la fin du XIXe siècle (mais avec une nouvelle dédicace à Notre-Dame de Lourdes) : mentionné comme un meuble en bois "de style Louis XV très orné" dans la monographie paroissiale de 1887, il fut remplacé en 1897 par l'actuel autel en marbre de la Vierge de Lourdes (réf. IM40004454). Son style, proche de celui de l'autel de saint Crépin, permet de le dater également du troisième quart du XVIIIe siècle, sans doute peu de temps après la consécration de l'édifice en 1755.

Un projet de réhabilitation du meuble et d'installation dans le déambulatoire, étudié dès 1992, a été partiellement exécuté au cours des années suivantes. L'autel, restauré sans discrétion (le décor peint a été entièrement recréé sans tenir compte des ornements d'origine) a été placé sous la statue de saint Vincent de Xaintes, patron de Dax, auquel il est désormais dédié. Le tabernacle, en revanche, n'a subi aucune altération mais est aujourd'hui déposé dans une réserve au-dessus de la sacristie.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle

Autel de style rocaille. Tombeau galbé à profil en doucine, table à angles adoucis en quart-de-rond. Tabernacle : armoire eucharistique de plan chantourné et d'élévation galbée à courbe et contre-courbe (doucine renversée et talon droit), à faces concaves, avec porte rectangulaire (mais un faux cadre simule le plein cintre). Les reliefs aux angles du tombeau d'autel et celui de la porte du tabernacle sont dans la masse, les têtes d'angelots du tabernacle sont rapportées. L'autel, qui était naguère peint de couleur crème avec rehauts dorés, est aujourd'hui peint en faux marbre rouge et blanc (panneau frontal) et vert veiné (plinthe, traverse supérieure) ; le tabernacle est peint en fausse griotte rouge (structure), faux marbre vert (porte) et gris veiné (angles) ; tous les ornements en relief sont dorés (originellement à la feuille).

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, galbé
Matériaux bois feuillu, mouluré, décor en bas relief, décor dans la masse, peint, polychrome, faux marbre, doré
Mesures h : 92.0
la : 254.5
pr : 70.0
Précision dimensions

Dimensions de l'autel. Tabernacle : h = 83,5 ; la = 62 ; pr = 42,5.

Iconographies croix de Malte, palme, ostensoir, angelot
ornementation, feuille d'acanthe, marguerite, laurier
Précision représentations

Décor sculpté aux angles antérieurs du tombeau d'autel : chutes de marguerites et de feuilles de laurier, feuille d'acanthe au bas. Décor peint (moderne) sur la face du tombeau d'autel : croix de Malte rouge et deux palmes en sautoir (le décor avant restauration représentait un cartouche rocaille tréflé). Décor sculpté du tabernacle : ostensoir orné de feuilles d'acanthe et de godrons sur la porte ; couple d'angelots dans une gloire rayonnante au-dessus de la porte ; volutes d'acanthe, tiges feuillues et angelots aux angles antérieurs de l'armoire.

États conservations manque
repeint
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Il manque un ou deux gradin(s) et peut-être une exposition. La polychromie faux marbre du tombeau d'autel est récente.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 107/15-17
Documents figurés
  • L'autel avant restauration (en 1992)

    Archives départementales des Landes : 1338 W art. 53
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe