Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Madeleine

Ensemble autel, 2 gradins d'autel, tabernacle, statue de Notre-Dame de Lourdes (autel de la Vierge)

Dossier IM40004902 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle, statue
Titres Notre-Dame de Lourdes
Appellations de la Vierge
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Goos
Emplacement dans l'édifice collatéral sud, à l'est

Les notes de l'abbé Rozier (d'après le registre paroissial de 1849-1944) mentionnent l'achat de cet autel à la fabrique toulousaine Giscard en 1892. La manufacture, alors dirigée par Jean-Baptiste Giscard (1818-1906), qui l'avait fondée en 1855, fournit peu après l'autel de saint Joseph (réf. IM40004901). L'autel de la Vierge figure dans le catalogue de la maison Giscard Père et Fils sous le n° 78. Les deux meubles forment ensemble avec les peintures murales de Raphaël Peyruquéou qui vinrent les compléter en 1905 (réf. IM40004921). L'autel de la Vierge fut offert par Antoine Deplasse, issu d'une famille de notables goossois - son père Bernard Marie Armand (Goos 1825-?), notaire à Tartas, fut maire de Goos de 1852 à 1859, puis de Tartas de 1875 à 1878 ; son grand-père Antoine Sever (1768-1850), époux d'Élisabeth de Chauton, fut aussi le premier magistrat de Goos en 1813-1821 et 1834-1848.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1892, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Toulouse
Adresse : 25 rue de la Colonne
Auteur(s) Auteur : Giscard Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Giscard (1818 - 1906)

Né en 1818 ou 1824 selon d'autres sources ; fondateur en 1855 (officiellement en 1858) de la fabrique de mobilier et de sculpture Giscard, sise au 25, rue de la Colonne à Toulouse.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de mobilier religieux, attribution par source
Personnalité : Deplasse Antoine,
Antoine Deplasse

Fils de Bernard Armand Deplasse (notaire à Tartas, maire de Goos de 1852 à 1859, puis de Tartas de 1875 à 1878) et petit-fils d'Antoine Sever Deplasse (1768-1850, maire de Goos en 1813-1821 et 1834-1848).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, (?)

Style néoroman. Degré d'autel en chêne ; autel-tombeau à quatre colonnettes sur la face encadrant un bas-relief au centre et une statuette de chaque côté, deux autres colonnettes et une statuette sur chaque face latérale ; massif postérieur saillant supportant un gradin droit ; gradin supérieur à trois redents encastrant un tabernacle parallélépipédique à porte rectangulaire en laiton doré, inscrite dans un arc outrepassé sur colonnettes spiralées ; au-dessus de l'armoire eucharistique, une exposition crénelée supporte une statue en plâtre polychrome (avec socle en bois peint noir et doré et couronne en laiton doré). L'ensemble se détache devant une peinture murale imitant une tenture de couleur bleue (réf. IM40004920).

Catégories sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 12
Matériaux terre cuite, moulé, décor en bas relief, décor dans la masse, décor en haut relief, décor rapporté, peint, polychrome
plâtre, moulé, peint, polychrome
Mesures h : 197.0
la : 246.0
Précision dimensions

Autel : h = 99, la = 218, pr = 57 ; massif postérieur : la = 246, pr = 45 ; gradin inférieur : h = 15 ; gradin supérieur : h = 60,5 ; tabernacle : h = 83, la = 49,5 ; statue : h = 125.

Iconographies scène, Vierge à l'Enfant, saint Dominique de Guzman, sainte Catherine de Sienne, don, rosaire
Les Evangélistes
Agneau mystique, étendard, Chrisme, Alpha et Oméga
ange, encensoir, angelot
ornementation, colonnette, modillon, rosette, pointe de diamant, palmette
Vierge
Précision représentations

Motifs figurés en relief : remise du rosaire à saint Dominique (tenant un lys) et sainte Catherine de Sienne (tenant un cœur enflammé) au centre de l'autel, statuettes des quatre Évangélistes de part et d'autre du relief central et sur les faces latérales de l'autel ; chrisme entre l'alpha et l'oméga dans le tympan au-dessus de la porte du tabernacle ; angelots aux angles antérieurs du tabernacle ; anges thuriféraires nimbés à demi allongés sur le gradin supérieur. Motifs ornementaux de style néo-roman : colonnettes à perles et rubans pliés (autel) ou à cannelures spiralées (tabernacle), modillons, rosettes, pointes de diamant et palmettes circonscrites sur la traverse supérieure et la corniche de l'autel, rosaces sur les faces latérales de l'autel, pointes de diamant sur le gradin inférieur, arcature trilobée sur les redents du gradin supérieur, merlons sur l'exposition. Agneau de Dieu vexillaire (laiton fondu) sur la porte du tabernacle. Statue : Notre-Dame de Lourdes.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (sur le socle de la statue sommitale) : N.D. de LOURDES.

États conservations oeuvre restaurée
repeint
partie remplacée
Précision état de conservation

L'ensemble a été restauré (polychromie refaite) en 2013, à l'occasion de la réfection intérieure de l'église, par l'Atelier 32 (Alain Lacoste directeur), de Tillac (Gers). Degré d'autel moderne. Il manque la main droite de la Vierge, l'avant-bras et la main droits de l'Enfant Jésus dans le relief du rosaire ; plusieurs épaufrures de la terre cuite à la corniche du tabernacle.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Notes manuscrites de l'abbé Joseph Rozier, curé de Goos (1889-1910).

    Archives paroissiales, Goos
Documents figurés
  • Ensemble de l'autel de la Vierge avant restauration. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 165
Bibliographie
  • Catalogue de la manufacture d'ameublement d'églises Giscard Père et Fils Successeurs, Toulouse, s.d. (vers 1920).

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe