Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Encensoir (n° 1)

Dossier IM40006366 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations encensoir
Titres
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Eyres-Moncube
Emplacement dans l'édifice sacristie

Cet encensoir en argent ne porte pour toute marque qu'une garantie parisienne après 1838. Il s'agit probablement de l'encensoir revendiqué dans l'inventaire du 5 mars 1906, comme sa propriété, par "Mme de Laborde" (Marie-Louise d'Arblade de Séailles, Mme Élie de Laborde-Lassalle, 1856-1920). Le fait que l'objet soit associé sous un même numéro avec l'ostensoir donné par la même Mme de Laborde ("9. Un ostensoir estimé avec un encensoir - 50") indique peut-être qu'il fut offert au même moment et pourrait donc revenir au même orfèvre, Pierre-Henry Favier ou Marie Thierry. Le second a produit des encensoirs d'un style très proche.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Personnalité : Laborde-Lassalle Marie-Louise de,
Marie-Louise de Laborde-Lassalle , né(e) D'Arblade de Séailles (1856 - 1920)

Fille d'Henry Edmond d'Arblade de Séailles et de Marie Rose Henriette de Fumel. Épouse en 1879 d'Élie de Laborde-Lassalle (1851-1908), copropriétaire du château de Laféourère à Eyres-Moncube (Landes), dont elle eut Marie de Laborde, comtesse Molinier (1880-1942), Jehan de Laborde-Lassalle (1883-1966, époux en 1914 d'Henriette de Felzins) et Béatrice (1892-1970).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, (?), attribution par source

Base circulaire renforcée par un talon en laiton ; coupe galbée piriforme, intérieur étamé et doublé d'un vase en laiton ; couvercle emboîtant ajouré, à deux registres, avec bouton de prise fondu ; trois chaînes ; plaque circulaire bombée avec anneau de préhension fixé à la plaque par un cavalier. Décor repoussé et gravé, avec reprise au ciselé sur les guirlandes de la coupe, sur le bouton sommital et la plaque ; décor à la molette sur la base.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, circulaire élévation, galbé
Matériaux argent, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, ajouré, fondu, décor à la molette, gravé
laiton, doublage
Mesures h : 24.0
d : 7.0
d : 10.0
Iconographies ornementation, bouquet, fruit, volute, feuille d'acanthe, rosace, palmette, flamme, grappe, feuille de vigne, cannelure
Précision représentations

Tore de laurier à la molette sur le pourtour de la base ; sur le vase, des bouquets de fruits en fort relief, suspendus à des draperies gravées, elles-mêmes accrochées à des pilastres à volutes et feuilles d'acanthe ciselées sur fond amati ; sur la partie inférieure du couvercle, des quadrilobes ajourés encadrant des rosaces à fleurette quadrifoliée centrale entourée de canaux rayonnants ; sur le tore médian du couvercle, une frise d'oves ; sur la partie supérieure en dôme du couvercle, des palmettes amaties dans des compartiments ajourés à volutes ; bouton sommital en forme de flamme ; sur la plaque, un décor ciselé de canaux, de grappes de raisin et de feuilles de vigne.

Inscriptions & marques garantie gros ouvrages 1er titre départements 1838-1973
Précision inscriptions

Poinçon de garantie parisienne (Minerve) sur la partie inférieure du couvercle.

Précision état de conservation

Plaque ressoudée au plomb.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    n° 9 Archives départementales des Landes : 70 V 120/8
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe