Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA40001605 réalisé en 2016

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Banos
Adresse : placette du Chanoine-Descorps
Cadastre : 2016 D 61

L'ancienne église, chapelle seigneuriale des barons de Navailles-Banos, était située à l'emplacement du cimetière actuel, au pied du château. Elle fut brûlée et pillée en 1569 par les troupes protestantes du capitaine Sénégas pendant les guerres de Religion, comme l'atteste le procès-verbal dit de Charles IX (1572). Reconstruite au XVIIe siècle, elle fut à nouveau pillée par le capitaine Balthazar lors des troubles de la Fronde en 1653, et parvint à la fin du XIXe siècle dans un état de ruine avancée ("murs salpêtrés et lézardés, charpente disloquée" selon un rapport de V. Séron, agent-voyer de Saint-Sever). Malgré quelques travaux exécutés entre 1862 et 1866 par l'entrepreneur Fauthoux (réfection de la toiture, reconstruction d'un mur, pose de vitraux en grisaille), elle fut démolie à nouveau en 1900 et ses matériaux furent remployés dans la construction de l'édifice actuel. Le projet, établi le 28 juillet 1898 par Séron, fut mis en œuvre en 1901 par l'entrepreneur Basile Plantier après adjudication des travaux le 28 juillet 1900 et réduction demandée par le Comité des inspecteurs généraux des travaux diocésains. Le paiement des travaux, d'un montant de 13500 francs, fut assuré par la commune (4500 f.), l’État (4000 f.), des dons particuliers (3000 f.) et la vente de vieux matériaux (2000 f.). En 1912, l'architecte A. Lauga exhaussa le clocher et établit à son sommet une "terrasse-promenoir" afin d'offrir à la population et aux visiteurs un belvédère sur la vallée du Gabas et les coteaux de Chalosse.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1901, daté par source
Auteur(s) Auteur : Séron V.,
V. Séron

Architecte municipal de la Ville de Dax (en poste en 1895), agent-voyer de l'arrondissement de Saint-Sever (travaille aux églises de Nassiet et Castaignos-Souslens en 1893, Aubagnan et Monségur en 1894, Castel-Sarrazin en 1898, Banos en 1900-1901, Morganx et Saint-Aubin en 1901, Lahosse en 1902-1904, Amou en 1903 et Laurède en 1906).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agent voyer, attribution par source
Auteur : Plantier Basile,
Basile Plantier

Entrepreneur en Chalosse vers 1900.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Lauga A.,
A. Lauga

Architecte en Chalosse (Landes) au début du XXe siècle ; travaille à Doazit en 1910 et à Banos en 1912.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Fauthoux,
Fauthoux

Entrepreneur ou "architecte", cité à Banos en 1862-1866 ; peut-être identifiable à Pierre Fauthoux-Pailheau, maître-maçon à Audignon, documenté en 1844-1846.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Édifice de style néo-médiéval, non orienté (dirigé nord-sud), à trois vaisseaux de quatre travées, celui du centre prolongé par une abside à trois pans couverte d'ogives et épaulée par une sacristie à droite. La première travée de nef est occupée par un clocher-porche dans-œuvre, de plan carré, couvert en terrasse avec parapet crénelé ; au premier niveau, une tribune ouvrant sur le vaisseau central. Celui-ci, couvert d'un berceau, est séparé des collatéraux plafonnés par des grandes arcades en plein cintre sur piliers carrés appareillés. Murs en moellon enduit, piliers et chaînes d'angle en calcaire et alios. Des contreforts talutés raidissent le chevet. La couverture est entièrement en tuiles creuses.

Murs calcaire moellon enduit
alios
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements fausse voûte d'ogives
voûte en berceau
lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans croupe polygonale
appentis
terrasse
Techniques vitrail
peinture
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait du registre des délibérations de la fabrique de Banos, 28 octobre 1860

    "L'an 1860 et le 28 du mois d'octobre [...] le Président a exposé la triste et pénible position de l'église de Banos : la toiture totalement endommagée par l'effet de la grêle du 7 juin 1859 ; le lambris tombant en ruine ; les murs du collatéral lézardés en plusieurs endroits et par suite de ce, hors de leurs aplombs, menacent d'une ruine prochaine."

  • Devis estimatif de réparations à la vieille église de Banos, par Fauthoux, 19 octobre 1861

    "Devis estimatif de réparations urgentes à faire à l'église de Banos. / Exposé : la charpente de l'église de Banos est très vieille, elle s'affaisse et pousse le mur du collatéral au Nord qui menace de crouler. [...] / Il convient : 1° de démolir et reconstruire le mur du nord à la sacristie et au collatéral. / 2° de reconstruire la toiture de toute l'église. / 3° de réparer le lambris. / 4° de recrépir et badigeonner l'extérieur des murs existants. / Devis dressé par le soussigné Fauthoux à St-Sever le 19 octobre 1861."

  • Lettre du préfet des Landes au sous-préfet de Saint-Sever, concernant les modifications demandées par le Conseil des édifices diocésains au projet de construction d'une nouvelle église à Banos, 5 février 1900

    "[...] Il conviendra de conseiller aux intéressés par mesure d'économie, de remplacer les voûtes par un plafond, d'ajourner l'achèvement du clocher, d'adopter pour l'abside la forme carrée du côté où le clocher n'a pas d'escalier. Il sera nécessaire de prévoir un contrefort pour contrebuter la poussée des arcs."

  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de Banos, 1912

    "L'an 1912, le 18 février. / M. le maire s'exprime en ces termes [...]. Depuis longtemps nous caressons l'idée de faire une terrasse promenoir au haut du clocher. Banos se trouve sur un point culminant d'où se déroule un des plus beaux panoramas, vallée du Gabas et riants coteaux de la Chalosse. En faisant établir la terrasse projetée, nous répondrons à un vœu manifesté plusieurs fois par la population. / J'ai fait à cet effet dresser un projet par M. Lauga, architecte."

  • Devis pour l'exhaussement du clocher et la création d'une terrasse promenoir, par l'architecte A. Lauga, 1912

    "Exhaussement de la tour de l'église et création d'une terrasse promenoir. Devis estimatif des travaux. / Cette terrasse en ciment avec garde-corps de protection [...] les travaux à exécuter sont détaillés comme suit : / 1° Descente et rangement de la toiture qui couvre actuellement la tour à exhausser. / 2° Démolition des maçonneries vieilles en contrebas des modillons qui sont placés, en ce moment, sur la crête de la tour. / 3° Exhaussement de la tour actuelle sur 2,45 m de hauteur, en murs de 0,45 m d'épaisseur, composés de moellons d'Arcet ou d'Audignon, hourdés de mortier de chaux hydraulique et de sable de rivière avec angles et baie sur façade en pierre des Charentes, marque "Sireuil choix". / 4° Repose des modillons sous un entablement pierre de Sireuil au modèle. / 5° Élévation d'un garde-corps à créneaux mi partie pierre mi partie brique apparente, rejointoyée au modèle sur place, avec banquette pierre semblable à celle de l'entablement et des angles. / 6° Création d'une terrasse en voûtes briques moulées hourdées ciment sur fers I 120 x 0,6 / P encastrés dans les murs, les briques rejointoyées au-dessous et recouvertes à leur partie supérieure d'une couche de béton de chaux hydraulique et d'un enduit en ciment [...] la terrasse accessible au moyen d'une échelle meunière [...]. / 7° Pose d'un paratonnerre. / 8° Rejointoiement et ravalement de toutes les pierres."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église (1830-1912).

    Archives départementales des Landes : 2 O 206
  • Église, reconstruction (1897-1901).

    Archives départementales des Landes : 70 V 27/4
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 27/7
  • Dons et legs à la fabrique (1832-1898) : Charles Marsan (1832-1833), Jean-Charles Marsan (1835-1839), Bernard Dupouy (1852), anonyme (1855-1856), Jean-Baptiste Duris (1867), Marie Dauga veuve Joie (1896-1898).

    Archives départementales des Landes : 70 V 27/8
  • Notes de l'abbé Vincent Foix : vieux clochers, vieilles ruines.

    Archives départementales des Landes : II F 904
  • Service du patrimoine et de l'Inventaire. Dossier de pré-inventaire de la commune de Banos, 1969.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine
Bibliographie
  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    Capbreton, 1970, t. II, p. 63-66
  • LERAT Serge (dir.). Landes & Chalosses. Pau : Cairn, 1984.

    t. II, p. 1062
  • SOUSSIEUX Philippe. Dictionnaire historique des Landes. Études landaises, 2012.

    p. 66-67
Périodiques
  • "Recherches historiques sur l'influence du protestantisme dans la province d'Auch pendant la seconde moitié du XVIe siècle. Procès-verbal de l'état des églises du diocèse d'Aire en vertu des Lettres clauses de Charles IX, roy de France, en date du 5 octobre 1571", Bulletin du Comité d'Histoire et d'Archéologie de la province ecclésiastique d'Auch (Revue de Gascogne), t. 1, 1860.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe