Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA40001550 réalisé en 2011
Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Oeyreluy
Cadastre : 2007 AK 92

L'église, siège d'un prieuré dépendant de l'abbaye prémontrée de Divielle, était primitivement située à proximité de la rivière Luy. Édifiée, selon la tradition locale, avec les matériaux d'une villa antique ruinée, elle datait sans doute des débuts de l'époque romane, non sans remaniements ultérieurs, comme le montre la porte gothique percée dans le mur occidental (M. Gaborit). L'édifice fut remonté pierre à pierre au centre du bourg à la veille de la Révolution, en raison de son éloignement et de fréquentes inondations (J. Cabanot). De nombreuses modifications furent toutefois apportées à la construction, ainsi qu'en témoignent certaines incohérences dans le remontage du portail roman (daté par Dufourcet du VIIe ou du VIIIe siècle mais qui ne remonte probablement qu'au XIIe siècle). Les dernières adjonctions intervinrent au début du XIXe siècle (chapelle sud) et en 1902 (chapelle nord bâtie aux frais d'Abdon d'Armana). Dans les années 1970 ont été rétablies les fenêtres percées dans les contreforts du chevet.

Période(s) Principale : 12e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 15e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Principale : 19e siècle , daté par source, porte la date
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1843, daté par source
1902, porte la date

L'édifice se compose d'une courte nef unique, ouvrant par des arcades en plein cintre sur deux chapelles latérales, et prolongée à l'est par un chœur en abside légèrement plus étroit, lui-même épaulé au sud par une sacristie. Les murs sont bâtis principalement en moellon calcaire uniformément enduit, avec chaînes d'angle et encadrements de baies en pierre de taille. L'ensemble de l'édifice est couvert d'un plafond à doucine en plâtre, le sol recouvert d'un pavement de pierre en damier. A l'ouest, un clocher-porche dans-œuvre couvert d'un toit à l'impériale couronné d'une flèche octogonale en ardoise ; la façade occidentale est percée d'une porte gothique avec arc en mitre. Sur le flanc nord de la nef est remonté un portail roman à colonnettes, linteau et tympan à chrisme (étudié dans la base Palissy).

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit tuile creuse mécanique, ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
flèche polygonale
croupe polygonale
Techniques sculpture
sculpture
vitrail
Représentations colombe ange
Précision représentations

Décor en stuc ou plâtre peint polychrome sur le plafond du chœur : colombe du Saint-Esprit dans une gloire de nuées, de rayons et d'angelots.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH partiellement, 1926/12/02
Précisions sur la protection

Seul le portail roman est inscrit.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale d’Œyreluy-Seyresse, par le curé Darracq, 1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église, presbytère, cimetière, 1815-1920.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1492
  • Érection en chapelle et réunion à la succursale de Tercis par décret du 21 septembre 1812, projet d'érection en succursale et de réunion du territoire de la commune de Seyresse, 1841.

    Archives départementales des Landes : 70 V 244/2
  • Église : réparations, acquisition d'ornements, 1867-1878.

    Archives départementales des Landes : 70 V 244/6
  • Œyreluy : inventaire des biens dépendant de la fabrique, 19 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 244/11
Bibliographie
  • CABANOT Jean. Gascogne romane. Zodiaque, collection « La nuit des temps », n° 50, 1978.

    p. 38-39
  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    Capbreton, 1970, t. II, p. 291
  • CUZACQ René. Les Landes pittoresques. Éd. Jean Lacoste, s.d.

  • FAVREAU Robert, MICHAUD Jean et al. Corpus des inscriptions de la France médiévale. 1985, vol. 10 ("Chrismes du Sud-Ouest").

    p. 117, 118 et 241
  • GABORIT Michelle. Les constructions de petit appareil au début de l'art roman dans les édifices religieux de la France du Sud-Ouest (Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées Atlantiques). Thèse d'histoire de l'art : Bordeaux 3, 1979.

    p. 315, plan 40 et pl. 64b
  • LERAT Serge (dir.). Landes & Chalosses. Pau : Cairn, 1984.

    t. I, p. 337
Périodiques
  • DUFOURCET Eugène. "Œyreluy et la porte romane de son église", Bulletin de la Société de Borda. Dax, 1881, t. VI, p. 188.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe