Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre et cimetière

Dossier IA40001566 réalisé en 2013
Vocables Sainte-Madeleine
Dénominations église paroissiale, cimetière
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Hinx
Cadastre : 2014 D 301, 347

Le Liber rubeus de la cathédrale de Dax (XIIe siècle) mentionne deux églises sur le territoire de la commune de Hinx, la première sous le vocable de "Sanctus Petrus de Gasoste" (à l'emplacement de l'édifice actuel), la seconde, "Sanctus Andreas de Finibus", à l'ouest du bourg et qui sera détruite en 1819. L'histoire de l'église matrice Saint-Pierre a été étudiée par Gilbert Larrey à partir des registres de délibérations de la commune. L'édifice actuel conserve quelques éléments paraissant dater du XIIIe, voire du XIVe siècle : le chevet en hémicycle et le plan général de la nef. Celle-ci a été agrandie d'un collatéral au nord a une époque inconnue, peut-être au sortir de la Guerre de Cent Ans. Transformée en temple de la Raison en 1793, l'église subit des dommages tels qu'elle est menacée d'interdiction par l'évêque en 1829. Une première campagne de restauration, entreprise en 1833-1834, permet de sauver l'édifice. Une seconde, menée de 1865 à 1867, sans doute par l'architecte bayonnais Roger Legrand, modifie profondément l'aspect du bâtiment : construction d'un second collatéral et d'une sacristie au sud, d'un grand clocher-porche à l'ouest, percement de nouvelles baies, exécution d'un décor peint par le Toulousain Barthe, pose de verrières par le Palois Mauméjean, rénovation complète de l'ameublement... L'édifice ne subira plus de modification importante jusqu'à la rénovation intérieure de 2013.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1865, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lalanne Jean,
Jean Lalanne

Maçon à Hinx (canton de Montfort-en-Chalosse).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source
Auteur : Barthe Laurent,
Laurent Barthe

Peintre-décorateur toulousain, "élève de l'école des Arts de Toulouse", collaborateur de la manufacture de porcelaine de Valentine à Saint-Gaudens dès 1832, auteur de décors muraux à Hinx (Landes) en 1866 et à Montaut (Pyrénées-Atlantiques) vers 1860. Sans doute parent de Jean-Marie-Ernest Barthe, autre "peintre en décor" originaire de Toulouse, qui travailla aussi en 1863 de la fabrique de Valentine et fournit des peintures à l'église de Téthieu (Landes) en 1865-1866.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur, attribution par source
Auteur : Legrand Roger, architecte, (?), attribution par travaux historiques

L'église, orientée, est bordée par le cimetière sur ses flancs sud et est. Elle comprend trois vaisseaux de trois travées, un clocher-porche carré, hors-œuvre, avec tribune au premier niveau ouverte sur le vaisseau central. Celui-ci, qui ouvre sur les collatéraux par des grandes arcades brisées sur piliers carrés, est prolongé par un chœur en abside semi-circulaire flanqué de deux sacristies. Le vaisseau central est couvert d'un lambris en cintre surbaissé, les collatéraux de plafonds plats, le chœur d'une fausse coûte d'ogives retombant sur des culots sculptés. La couverture est en tuiles creuses, à l'exception de celle du clocher, coiffé d'un toit à l'impériale couronnée d'une flèche octogonale, le tout couvert d'ardoise.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse mécanique
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe ronde
flèche polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre
Techniques sculpture
vitrail
peinture
Représentations feuille, fleur
Précision représentations

Chapiteaux à feuilles sur les colonnettes de la porte d'entrée ; fleurettes à cinq pétales sur les chapiteaux gorgerins de la nef.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière (1810-1938).

    Archives départementales des Landes : 2 O 920
  • Chapelle du hameau de Saint-André : démolition, aliénation des matériaux et des dépendances, 1817-1823.

    Archives départementales des Landes : 70 V 152/4
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 152/6
  • Dons et legs à la fabrique, 1760-1811.

    Archives départementales des Landes : 70 V 152/7
  • Extrait du registre des dépenses des marguilliers de la fabrique, 1810.

    Archives départementales des Landes : 70 V 152/8
Documents figurés
  • Vue intérieure avant rénovation. Diapositive, 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 167
Bibliographie
  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    tome II, 1970, p. 181
  • LARREY Gilbert. Histoire de l'église Saint-Pierre de Hinx. Manuscrit, s.d.

Périodiques
  • Bulletin de l'Association des Amis des Églises Anciennes des Landes.

    n° 27, mai 2012, p. 20
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe