Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA40001540 réalisé en 2011
Vocables Saint-Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saubusse
Cadastre : 2007 OD 306

La première campagne d'édification de l'église de Saubusse remonte probablement au milieu du XIIIe siècle, période de transition, au niveau local, entre les modes constructifs romans et gothiques. A cette époque remontent le chevet et son voûtement - comme l'indiquent ses baies cintrées, hautes et étroites, et l'archaïsme du système d'ogives - la première travée de la nef et les murs gouttereaux du reste du vaisseau. Dans la seconde moitié du XIIIe ou au début du XIVe siècle est montée la façade occidentale avec son portail à arcades (sur le tympan duquel a été inscrite assez récemment la date 1240), dont le style rappelle certaines réalisations navarraises contemporaines. Sans doute à la charnière des XIVe et XVe siècles, on plaque sur cette façade un puissant clocher-tour, dont les maçonneries dissimulent de ce fait une partie des arcades du portail. Au XVe siècle selon la plupart des auteurs, mais plus probablement dans les premières décennies du XVIe si l'on en juge par le décor antiquisant de certaines clefs de voûte, on refait le voûtement de la nef, dont les retombées des ogives ne correspondent pas aux supports prévus originellement. Enfin, deux chapelles latérales sont ajoutées au XVIe ou au XVIIe siècle, celle du nord dédiée à la Vierge, celle du sud, chapelle funéraire des seigneurs de Bellepeyre, à saint Michel.

Période(s) Principale : milieu 13e siècle
Principale : 1er quart 14e siècle , (?)
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 17e siècle
Dates 1240, daté par travaux historiques, daté par source, porte la date

Édifice composé d'une nef unique de trois travées, précédée par un clocher-tour massif et prolongée à l'est par un chœur à trois pans de même largeur, éclairé par de hautes baies cintrées à chapiteaux feuillagés. Le vaisseau est couvert d'ogives aux voûtains de briques et aux nervures de pierre (avec liernes et tiercerons sur la troisième travée de la nef). Une tribune en U, reposant sur des piles en pierre, règne sur la partie ouest du vaisseau. Deux chapelles latérales ouvrent sur la nef par des arcades brisées appareillées. La nef et le chevet sont bâtis dans un bel appareil calcaire régulier ; le clocher et les chapelles latérales en moellon (partiellement enduit pour le clocher), de même que le gros contrefort à arcade qui étaie le chevet au nord-est.

Murs calcaire
enduit partiel
moyen appareil
moellon
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
croupe polygonale
pignon découvert
Techniques sculpture
sculpture
vitrail
Représentations feuille pomme de pin pointe de diamant
Précision représentations

Décor extérieur des fenêtres du chevet : chapiteaux à pommes de pin (baie 0), à feuilles et à boules (baies 1 et 2), à feuilles de plantain (baies 3 et 4) ; archivoltes ornées d'entrelacs alternant avec des grenades ? (baie 0) ou de pointes de diamant évidées (baies 1 à 4). Décor intérieur des fenêtres du chœur : chapiteaux à feuilles et crochets, abaques à entrelacs, archivoltes à pointes de diamant évidées. Décor des chapiteaux des dosserets du chœur : feuilles de figuier et d'oseille, volutes, crochets feuillagés.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1966/12/28

Annexes

  • Extraits de documents concernant l'église.

    A.D. Landes, 16 J 19. Monographie paroissiale de Saubusse, par le curé Brun, 1887.

    « Section deuxième. Archéologie. / 1ère partie. Bâtiments religieux ». Église Saint-Jean-Baptiste : murs romans, piliers du sanctuaire à tailloirs XIIIe siècle, voûte du sanctuaire du XIIIe siècle, voûte de la nef du XVe siècle. Deux chapelles, l’une dédiée à la Vierge, l’autre à saint Michel et saint Joseph. Portail sans doute restauré au XVe siècle dans le style du XIIIe.

    _______________________________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Saubusse, par le curé Brun, 1887.

    Archives départementales des Landes : 16 J 19
  • Église, 1817-1925.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1907
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 14 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 354/6
  • Dons et legs à la fabrique, 1809-1811 (Quitterie Dutastet), 1877-1878 (Catherine Aimée Subsol veuve Lavielle).

    Archives départementales des Landes : 70 V 354/7
  • Réponse à la circulaire du 18 brumaire an X, renseignements sur Jean Duplantier, prêtre (an IX), pétition des habitants pour la nomination de Laurent Borda, prise de possession de la succursale par ce desservant (an X, an XII), supplément de traitement accordé au desservant

    [extrait des délibérations et rôle de cotisation (an XII).

    Archives départementales des Landes : 70 V 354/12
Bibliographie
  • CARDAILLAC Xavier de. Églises fortifiées landaises. Dax, Ducasse et Dubon, 1926.

    p. 84-86
  • CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I, 1968 ; tome II, 1970 ; tome III, 1972 ; tome IV, 1974.

    Capbreton, 1968, t. I, p. 387-395
  • GARDELLES Jacques. Aquitaine gothique. Paris : Picard, 1992.

    p. 267-268
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe