Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Barthélemy

Dossier IA24001458 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Barthélemy
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Les Farges
Adresse : voie communale n°1
Cadastre : 1988 A5 364 ; 1812 A1 636

Un document de 1702 évoque la chapelle "que le sieur curé a fait construire depuis peu" (2 E 1571 / 14-7). Il est probable que l'édifice date en effet de ce moment : une ancienne pierre de fondation insérée dans le mur sud-est du chœur porte l'inscription : "F. RUP. 170? ED", qui indique que le curé François de Rupin l'a effectivement fondée au début du XVIIIe siècle. Étant donnée sa morphologie, la chapelle est vraisemblablement construite à partir d'un édifice antérieur, peut-être une dépendance agricole de l'une des fermes environnantes. La chapelle est érigée en église paroissiale en 1724 par le même curé François de Rupin. A la Révolution, elle devient une annexe de Montignac. Ensuite, elle devient succursale par ordonnance du 19 juin 1867. Un projet de réparation et d'agrandissement voit le jour en 1878. Le plan prévoit une désorientation de l'église avec la construction d'un clocher-mur au sud. Ce projet n'a pas été réalisé. Lors des travaux de la fin du XIXe siècle, l'église a conservé son orientation et l'accès par la chapelle sud. La façade ouest a été en partie rebâtie et surhaussée d'un clocher. Le mur sud-est du chœur a été retouché. C'est à cette occasion que l'ancienne pierre portant l'inscription de la fondation a été mise au jour.

Période(s) Principale : limite 17e siècle 18e siècle
Dates 1700, porte la date

Église composée d'une nef unique, d'un chœur surélevé et d'une chapelle se développant au sud abritant une porte d'accès. Un clocher-mur surmonte le portail occidental. Les sols sont en "pisé". Trois marches séparent la nef du chœur. Les plafonds sont en plâtre. Une baie unique en arc segmentaire éclaire le chœur. L'ensemble est bâti en moellon de calcaire, la pierre de taille est réservée pour les chaînages et l'encadrement des baies.

Murs calcaire moellon
Toit ardoise
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Projet d'agrandissement de l'église des Farges. Dessin, encre et aquarelle, par Baissemont, 1878.

    Archives départementales de la Dordogne : 12 O 199
Bibliographie
  • CARLES Alcide. Dictionnaire des paroisses du Périgord. Bayac : Editions du Roc de Bourzac, 1884, réédition 1986.

    p. 117
  • FOURNIAU Paulette. Les Farges, une communauté rurale en Périgord noir. S.l. : Les Indes Savantes, 2005 (Rivages des Xantons).

(c) Conseil départemental de la Dordogne ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Marabout Vincent - Becker Line