Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-André

Dossier IA40001582 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-André
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Bergouey
Cadastre : 2014 B 186

La construction de l'église de Bergouey remonte probablement au début du XIIe siècle si on en juge par le plan et la mise en œuvre de son chevet en petits moellons. L'édifice est mentionné dans le Liber rubeus du diocèse de Dax vers le milieu du même siècle sous le vocable de Sanctus Andreas de Bergui. La nef, construite dans un moyen appareil plus soigné, est sans doute postérieure d'un siècle au chevet. La tour-clocher trapue et le collatéral nord ont été ajoutés à une époque indéterminée, peut-être pendant la Guerre de Cent Ans pour la première et au XVe ou XVIe siècle pour le second. Des traces de litre visibles à l'extérieur du chevet pourraient dater du XVIIe ou du XVIIIe siècle, époque où l'on perce le mur occidental du vaisseau pour le mettre en communication avec le rez-de-chaussée du clocher. Les fenêtres des deux vaisseaux et du chœur ont été remaniées à plusieurs reprises, sans doute au XVIIIe siècle pour les baies chanfreinées du flanc nord, en 2014 pour celles du côté sud (parallèlement à la pose d'une nouvelle vitrerie par un verrier toulousain). Les voûtes des deux vaisseaux ont été remplacées par un lambris en pin dans les années 1970.

Période(s) Principale : 1er quart 12e siècle
Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 18e siècle

L'église, implantée sur une hauteur au milieu du cimetière, est bâtie en moellon de garluche (alios) et galet partiellement enduit (chevet, collatéral, clocher) et en moyen appareil régulier de calcaire (vaisseau principal) ; elle est entièrement couverte de tuiles creuses. Le vaisseau originel est une simple salle rectangulaire prolongée par un chœur en abside semi-circulaire raidi par trois contreforts et percé de baies étroites à linteau monolithe. Le vaisseau principal ouvre au nord, par une unique arcade appareillée en plein cintre, sur un collatéral de même longueur (à l'origine). A l'ouest s'élève un clocher-tour massif, dont le rez-de-chaussée a été ouvert sur la nef afin d'allonger celle-ci. Une petite chapelle baptismale moderne s'adosse au flanc sud du clocher.

Murs calcaire moellon enduit partiel
alios moellon enduit partiel
calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse mécanique
Plans plan allongé
Étages 2 vaisseaux
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans croupe ronde
toit en pavillon
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • Extraits de documents concernant l'église de Bergouey et son mobilier

    Extraits de documents concernant l'église de Bergouey et son mobilier (AD Landes, 2 O 287) :

    - 1851 (juillet) : projet de reconstruction de l'autel de saint Gilles dans le collatéral nord. Il "doit être rétabli à neuf" ; "on a fait faire un plan pour la reconstruction de cet autel" ; il serait "fait tout en plâtre" pour 130 francs. Dessin de l'autel projeté avec son retable, par Tiburce Meyranx, de Mugron. Des travaux ont déjà été effectués "à l'autel de saint André" (id est : au maître-autel).

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, 1823-1936.

    Archives départementales des Landes : 2 O 287
  • Demandes d'érection en succursale de l'annexe de Bergouey (1842, 1851).

    Archives départementales des Landes : 70 V 45/2
  • Demande de secours pour l'acquisition d'une cloche (1877).

    Archives départementales des Landes : 70 V 45/6
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 93/9
Documents figurés
  • Vue de l'église depuis le nord, état en 1992 avant restauration. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 190
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 14-15

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe