Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame (Saint-Roch)

Dossier IA40001629 réalisé en 2018

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Notre-Dame (Saint-Roch)
Parties constituantes non étudiées cimetière
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Tartas est
Adresse Commune : Le Leuy
Cadastre : 2017 B 70

L'église du Leuy (dédiée à Notre-Dame puis à saint Roch, enfin à nouveau à Notre-Dame) était au Moyen Âge placée sous le patronage de l'abbaye de Pontaut, dans l'actuelle commune de Monségur près d'Hagetmau (Pouillé du diocèse d'Aire). Le plan originel de l'édifice, un vaisseau unique prolongé par un chœur en abside semi-circulaire de même largeur, désigne une fondation romane, sans doute du XIIe siècle. Deux chapelles, ouvrant par des arcades en plein cintre en grès, furent ajoutées, peut-être à la fin du Moyen Age, de part et d'autre de la travée orientale de la nef, puis prolongées vers l'ouest pour constituer des collatéraux de même longueur que le vaisseau central. Les arcades en brique de cette adjonction révèlent une exécution tardive, sans doute postérieure aux Guerres de Religion : la date 1695 inscrite sur l'un des piédroits du petit porche d'entrée du cimetière pourrait indiquer une restauration de grande ampleur de l'église elle-même. Deux siècles plus tard, en 1868, l'architecte Guilhem ou Guilherm (non identifié) mène à son tour une restauration dont le détail n'est pas connu. Enfin, l'église subit une rénovation complète en 1986 (intérieur, par des bénévoles) et 2004 (extérieur, par la commune).

Période(s) Principale : 12e siècle
Secondaire : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1695, daté par source
1868, daté par source
Auteur(s) Auteur : Guilhem ou Guilherm,
Guilhem ou Guilherm

Architecte dans les Landes sous le Second Empire, documenté en 1868.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église, orientée, est érigée au milieu du cimetière, auquel on accède par un petit porche en moellon et pan de bois (daté 1695). L'édifice est bâti en moellon calcaire mêlé d'alios et de brique, et entièrement couvert en tuiles creuses. Il comporte trois vaisseaux de trois travées d'égale longueur, simplement plafonnés, communiquant par des grandes arcades en plein cintre sur piliers rectangulaires ; la troisième arcade nord est en grès, les deuxième et troisième arcades sud en calcaire, les deux premières arcades nord et la première arcade sud en brique. Le vaisseau central est prolongé par une abside semi-circulaire flanquée symétriquement par deux sacristies carrées. L'extrémité occidentale des deux collatéraux s'arrondit en une absidiole couverte d'un toit conique. La façade occidentale, couronnée d'un clocher-mur triangulaire, est épaulée par deux contreforts sur lesquels s'adosse un petit porche ouvert moderne.

Murs calcaire moellon enduit
brique
alios
Toit tuile creuse
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans croupe ronde
appentis
toit conique
Techniques vitrail
peinture
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Lettre de Joseph Durou, maire du Leuy, au sous-préfet de Saint-Sever, 5 juin 1868 (AD Landes, 2 O 1090).

    [En marge : 2e D[ivisi]on 2e Bureau. Leuy. Réparations de l'Église. Lettre de M. le Préfet du 30 Avril 1868. Transmis à Monsieur le Préfet des Landes. St-Sever, le 6 juin 1868. Le Sous-Préfet]

    Leuy, le 5 juin 1868. / Monsieur le Sous-Préfet, / J'ai reçu le dossier concernant les réparations à faire à l'Église du Leuy, et j'ai annoncé au conseil municipal qu'un secours de 1000 francs nous était accordé par décision de M. le Ministre des Cultes. Le Conseil a accueilli avec reconnaissance cette communication ; mais il n'a pas cru pouvoir créer le moyen d'acquitter la totalité de la dépense à faire par des cotisations volontaires ni autrement. Plusieurs fois déjà, la fabrique a dû recourir à la générosité des habitants du Leuy pour parer à des dépenses à faire soit pour des ornements, soit pour un ostensoir que dernièrement nous avons acquis, soit pour des travaux qu'on ne pouvait différer sans danger. / J'ai donc été chargé par les membres du Conseil de faire rédiger un nouveau devis des travaux à exécuter, de manière que les réparations les plus urgentes y figurent seulement et que les 1000 francs que nous devons recevoir sur les fonds de l'État ne soient pas dépassés. / Pour cela j'ai parlé à M. Guilhem [Guilherm ?] auteur du premier devis, et cet architecte n'a pas encore pu exécuter ce travail. J'attends qu'il l'ait fait pour le soumettre à l'administration supérieure et pour recevoir son approbation. / Agréez, Monsieur le Sous-Préfet, l'assurance de ma respectueuse considération. / Le maire du Leuy, Durou.

  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique du Leuy, 1er mars 1906 (AD Landes, 70 V 184/8)

    "Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale du Leuy.

    L'an mil neuf cent six, le premier mars à 10 heures du matin, En présence de MM. Capin, desservant de la paroisse du Leuy, et de Cazenave, Président du bureau des marguilliers / Nous, soussigné, Georges Cornut, percepteur de Tartas, dûment commissionné et assermenté, spécialement délégué par le Directeur des Domaines à Mont-de-Marsan, avons procédé ainsi qu'il suit, à l'inventaire descriptif et estimatif des biens de toute nature détenus par la fabrique paroissiale du Leuy.

    Chapitre I. Biens de la fabrique. / Dans la nef et les bas-côtés. / 1. Deux bénitiers construits dans le mur (assiettes en faïence). / 2. Un bénitier en cuivre, de forme ovale, construit dans le mur. / 3. Fonts baptismaux en pierre, couvercle bois, fixés au sol. / 4. Un confessionnal en bois de chêne à 3 compartiments avec bancs - 50. / 5. id. vieux et hors d'usage. / 6. Une chaire en bois blanc vernis (sic), escalier tournant, abat-voix, fixé au mur. / 7. Quatre bancs à dossier en bois blanc - 10. / 8. Cent chaises dessus paille - 40. / 9. Un chemin de croix, 14 tableaux en terre cuite peinte - 25. / 10. Un lustre à 5 lumières, métal doré et verre - 5. / 11. Un tronc en bois blanc fixé au mur. / 12. Deux vitraux à personnages, 1.50 x 0.60. / 13. Trois vitraux en couleurs, 1.50 x 0.60. / 14. Deux vitraux vitrant au-dessus des portes, à personnages. / 15. Une statue de St Antoine en stuc peint, haut 1m20. Revendiqué par la famille Dartiguelongue, au Gage au Leuy - 12. / 16. Un Christ en plâtre sur croix en bois, haut. 0.50, fixé au mur. / 17. Un tableau sur toile représentant le baptême de N. Seigneur, cadre bois noir, 1m x 0.60, fixé au mur. / 18. Un tableau représentant St Pierre, cadre plâtre doré, 2m25 x 1m25, fixé au mur. / Dans le chœur. / 19. Une grille de chœur, en fonte, main courante fonte, long. 16m, fixée au sol & au mur. / 20. Un autel de la Vierge, en marbre, table bordure marbre, tabernacle en marbre, fixé au mur. / 21. Une croix d'autel, en métal doré, haut. 0m25 - 1. / 22. Quatre chandeliers métal argenté, haut. 0m60 - 6. / 23. Une statue de la Vierge, en plâtre, haut 1m25 - 10. / 24. Un autel de St Roch, en marbre blanc & couleur, table plâtre, tabernacle marbre, fixé au mur. / 25. Une croix d'autel en métal argenté, haut. 0m60 environ - 3. / 26. Quatre chandeliers en métal argenté, haut. 0m60 - 5. / 27. Une statue de St Roch, en plâtre, haut. 1m - 5. / 28. Une stale (sic) à 3 sièges en bois de chêne - 3. / 29. Trois vitraux à personnages 1m50 x 0m60. / Dans le sanctuaire. / 30. Un autel en marbre blanc et or, colonnes marbre couleur, table marbre, gradins et rétables (sic) marbre, tabernacle en marbre, ciborium à colonnes en marbre, fixé au sol. Cet autel est revendiqué par Mlle Bibes Noëline au Leuy. / 31. Une croix d'autel en cuivre argenté, haut. 1m - 5. / 32. Six chandeliers en bois doré, haut. 0m80 - 3. / 33. Un ciboire en cuivre argenté, intérieur doré - 5. / 34. Une lampe à 3 bougies & récipient en verre. Revendiqué par Mme Lannelongue Jeanne au Marensin au Leuy. - 4. / 35.Un tapis 3m x 2, très usé - 2. / 36. Un passage 3m x 0m50, usé - 1. / 37. Une statue du Sacré-Cœur, en plâtre, haut. 1m25 - 10. / 38. Une statue de St Joseph, en plâtre, haut. 1m25 - 10. / 39. Un pupitre porte-missel, en bois - 2. / Sacristie. / 40. Une armoire vestiaire en bois blanc encadrements chêne, 4 portes en haut, une table, 4 portes en bas avec tiroirs à coulisses, 2m50 x 2m - 15. / 41. Un placard en bois de pin à 2 portes, complètement vermoulu, sans valeur. / 42. Une fontaine en fer blanc et 2 porte-chapeaux à 3 patères - 1. / 43. Dix amicts en fil - 5. / 44. Cinq aubes en fil et coton - 10. / 45. Un ornement blanc avec chasuble, manipule, étole, voile de calice et bourse, galons coton - 8. / 46. Un ornement blanc - id. - en moire mélangée - 10. / 47. Deux ornements rouges - id. - en damas coton, galon coton et dorés - 18. / 48. Un ornement noir - id. - en damas coton, galons coton - 8. / 49. Un ornement noir - id. - en satin, galons coton - 10. / 50. Un ornement vert - id. - en damas coton, galons coton - 8. / 51. Un ornement violet - id. - en damas coton, galons coton - 10. / 52. Une chape blanche en damas mélangé, chaperon brodé, galons couleurs - 10. / 53. Deux surplis en mousseline en fil - 5. / 54. Trois cordons-ceintures en coton - 1.50. / 55. Quatre surplis d'enfants de chœur, en mousseline - 3. / 56. Quatre - id. - en toile - 4. / 57. Cinq soutanes rouge (sic) en cheviotte pour enfants de chœur - 10. / 58. Quinze devants d'autel en coton et guipure - 5. / 59. Deux voiles d'exposition en dans coton, galons couleurs - 5. / 60. Un conopés (sic) en coton et guipure - 0.50. / 61. Huit nappes d'autel, en fil - 15. / 62. Cinq corporaux, en fil - 2.50. / 63. Huit manuterges, en fil - 0.80. / 64. Vingt purificatoires, en fil - 3. / 65. Quatre pales, en fil sur carton - 2. / 66. Deux nappes de communion, en fil - 10. / 67. Un dais, charpente bois blanc, étoffe damas mélangé, galons et franges dorés, panaches cygne - 20. / 68. Un ombrélinos (sic) en coton blanc et franges dorées - 5. / 69. Un bannière de la Vierge, en satin, franges dorées, sans baudrier - 2. / 70. Une croix de procession en métal argenté, manche bois - 5. / 71. Huit petits chandeliers en plomb - 1. / 72. Deux candélabres à 4 lumières, en métal doré - 5. / 73. Deux id. à 3 id., id. - 4. / 74. Un ostensoir en cuivre argenté - 10. / 75. Un encensoir avec sa navette en métal argenté - 2. / 76. Un bénitier portatif avec goupillon en id. - 2. / 77. Deux jeux de burettes et plateau, en verre - 2. / 78. Un baiser de paix en métal argenté - 1. / 79. Une boîte à hosties, en fer blanc - 0.10. / 80. Une boîte aux saintes huiles, en métal argenté - 5. / 81. Un calice et sa patène, en métal doré, coupe argent, intérieur doré - 25. / 82. Deux jeux de canons d'autel, en carton - 2. / 83. Une custode en métal argenté, intérieur doré - 3. / 84. Un thabor en bois doré - 1.10. / 85. Deux missels - 4. / 86. Un graduel - 2. / 87. Un vespéral - 2. / 88. Une sonnette bronze, manche marbre - 0.50. / 89. Une boîte à quêter, en fer blanc - 0.50. / 90. Huit vases moyens en faïence - 4. / 91. Quatre petits vases en faïence - 1. / 92. Six colonnes en fleurs artificielles - 1. / 93. Un registre de catholicité, couverture carton, sans valeur. / Dans le clocher. / 94. Une cloche, haut. 0m50 environ - 50. / 95. Une cloche, haut. 0m35 [environ] - 35. / Ces cloches sont montées sur une charpente en bois. / Deniers et valeurs en caisse. / 96. Deniers : néant. / 97. Un titre de rente 3 p. %, série 6e, N° 456755, de 37 frs de rente, immatriculé Leuy (la fabrique de l'église) Legs de Pierre François Lafaurie, à charge d'employer les arrérages à faire dire des messes pour le repos de l'âme du testateur (arrêté préfectoral du 28 décembre 1877).

    Chapitre II. Biens de la commune du Leuy dont la fabrique n'a que la jouissance. / 98. L'église du Leuy affectée à l'exercice du culte catholique d'une construction très ancienne. Le sol qui est d'une contenance de 2a80 peut être évalué à - 10. / Toutes les évaluations portées dans le présent inventaire ont été faites par le percepteur seul.

    En annexe, protestation de la fabrique : "Au début de l'inventaire, M. l'abbé Capin a lu et produit la protestation suivante : "Monsieur le Percepteur [...] je dois déclarer qu'il n'y a aucun objet qui nous vienne du Gouvernement, de l'État ou de la commune. Seuls les paroissiens par leurs libéralités ont fourni les objets qui servent au culte. Aussi cette église est à juste titre leur maison et les ornements de cette maison sont leur propriété. En conséquence, j'assisterai avec les membres du conseil de fabrique en témoin passif et attristé, réservant nos droits, pour les revendications futures sur les objets inventoriés. La fabrique, avec les ressources dont elle dispose annuellement, n'a pu en dehors des dépenses annuelles exigées par le service du culte que faire quelques réparations et acheter quelques chaises, le reste a été mis par diverses personnes à da disposition pour l'exercice de ce culte. [...] / Le Leuy, 1er mars 1906. Capin, curé."

    ___________________________________________________

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église (1842-1938).

    Archives départementales des Landes : 2 O 1090
  • Lettre de Joseph Durou, maire du Leuy, au sous-préfet de Saint-Sever, 5 juin 1868.

    Archives départementales des Landes : 2 O 1090
  • Acquisition d'objets mobiliers et d'ornements d'église (1886).

    Archives départementales des Landes : 70 V 184/5
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1er mars 1906)

    Archives départementales des Landes : 70 V 184/8
  • Projet de modification de la circonscription des succursale du Leuy et de Meilhan (1 plan 1848, 1849-1850).

    Archives départementales des Landes : 70 V 184/2
Documents figurés
  • Vue du chœur dans les années 1950, avec les peintures murales des Meyranx et le maître-autel intact. Photographie ancienne, Le Leuy, coll. part.

    Collection particulière
  • Vue de l'église depuis le sud-est. Diapositive, 1990.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 284
Périodiques
  • ROUSSEAU Francis (abbé). "Des Calvaires méconnus d'Horsarrieu et du Leuy". Bulletin de la Société de Borda, n° 314, 2e trimestre 1964.

    p. 157-166
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe