Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption

Dossier IA24001222 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Vocables Notre-Dame de l'Assomption
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Montpon-Ménestérol - Montpon-Ménestérol
Adresse Commune : Le Pizou
Cadastre : 1844 E1 242 ; 1989 E1 233

L'église "Sanctus Martinus Pisonis" est mentionnée en 1107 dans le Cartulaire de la Sauve Majeure (diocèse de Bordeaux) dont dépendait cet ancien prieuré. La partie basse du chevet plat semble romane, probablement du 12e siècle. La visite canonique de 1688 indique : "Sanctuaire et nef lambrissés, carrelés, vitrés et blanchis. 4 grands bans. Cymetière ouvert. Assez belle maison et jardrin (sic)".

Après avoir été incendiée par les protestants, l'église est remontée au 17e siècle sur les murs gouttereaux plus anciens. Une litre funéraire, aujourd'hui disparue, ceinturait l'église ; seule est conservé un blason, peut-être celui d'un des comtes de Foix-Candale. La commune réalise la translation du cimetière avant 1844, date à laquelle il figure encore sur le plan cadastral napoléonien, encadrant la partie occidentale de l'édifice. L'architecte périgordin Auguste Dubet est retenu pour la reconstruction du clocher dans les années 1880.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Dubet Auguste,
Auguste Dubet (1829 - 1907)

Élève de Bouillon.

Architecte départemental adjoint en 1860.

Architecte départemental en 1864.

Chapelle sud de l'église de Bersac au Lardin-Saint-lazare (1897).

Palais de justice de Ribérac, Bergerac, Sarlat et Nontron.

Halle et abattoirs de Sarlat.

Banque de France à Périgueux et Tulle.

Trésorerie générale de Périgueux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église Notre-Dame de l'Assomption est située au sud du bourg du Pizou, à quelques centaines de mètres de l'Isle. L'édifice est orienté est-ouest. Il présente un plan rectangulaire allongé, constitué d'un clocher-porche ouvrant sur une large nef prolongée par un chevet plat dans lequel s'inscrit une abside. Au sud se tient une chapelle. La nef est constituée d'une maçonnerie de moellons grossièrement équarris ; sa partie haute, la majeure partie du mur-pignon oriental, la façade occidentale et la tour de clocher sont bâtis en pierre de taille, de même que les contreforts et l'encadrement des baies en plein cintre. Ces maçonneries, apparentes à l'extérieur, sont recouvertes d'un enduit dans l'église. Trois épais contreforts raidissent le chevet plat, qui conserve deux baies rectangulaires étroites, obstruées. La tour de clocher comporte trois niveaux : un porche, le second niveau percé d'une baie étroite en plein cintre sur chaque face, le dernier niveau éclairé de baies géminées de profil similaire. Le vaisseau est couvert d'un toit à longs pans dont la pente est relativement prononcée, en tuile plate. Le mur-pignon oriental est découvert. Le clocher-porche s'achève par une flèche octogonale à égout retroussé de plan carré en pierre de taille. L'unique vaisseau de quatre travées porte un faux berceau en plein-cintre, le chevet est voûté en cul-de-four et la chapelle méridionale est coiffée d'une voûte d'arêtes ; le porche est voûté d'ogives.

Murs calcaire pierre de taille
moellon
Toit tuile plate mécanique, pierre en couverture
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau plein-cintre
voûte d'arêtes
voûte d'ogives
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
flèche en maçonnerie
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Plan du bourg, 1879.

    Archives départementales de la Dordogne : 12 O 401
  • Archives diverses.

    Archives départementales de la Dordogne : Fonds Pommarède
Documents figurés
  • Carte de Belleyme, planche n°21, 1762-1783.

  • Plan cadastral napoléonien du Pizou, 1844. Section Le Bourg, feuille E1.

  • IGN. Carte topographique de la France à 1/50 000 : Montpon-Ménestérol. Série orange, feuille 1735. 2e éd., Paris, IGN, cop. 1981.

Bibliographie
  • CARLES Alcide. Dictionnaire des paroisses du Périgord. Bayac : Editions du Roc de Bourzac, 1884, réédition 1986.

    p. 262.
  • GOURGUES Alexis de. La Dordogne. Dictionnaire topographique du département. Paris : Res Universis, 1992, fac-similé de l'édition de 1873 (Monographies des villes & villages de France).

    p. 241.
  • SECRET Jean. Les églises du Ribéracois. Périgueux : éditions Fontas, 1958.

    p. 53.
Périodiques
  • CHARBONNEL Augustin. "Visite de l'archevêque Bertrand de Goth, dans el diocèse de Périgord, en 1304", Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, t. XII, 1885.

    p. 51.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Becker Line - Pagazani Xavier - Provost Marion