Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écuries du château de Malleret

Dossier IA33005443 réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées fontaine
Dénominations écurie
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Le Pian-Médoc
Lieu-dit : Malleret
Adresse : 1 chemin de Malleret
Cadastre : 2012 AV 12
Précisions


L'écurie semble avoir été construite sous l'ère du juge de paix Sicard au cours des années 1840. Sur le cadastre de 1843, l'emplacement est vide. Or, en 1846, Sicard est récompensé par un prix Constructions rurales, pour "la manière dont ses étables et écuries sont disposées et appropriées à la santé du bétail, et à la distribution du fourrages". L'écurie figure sur le plan du domaine de 1873.

Le bâtiment fait aujourd'hui office d'écurie et de salle de soin pour les chevaux, avec solarium et bain de rééducation.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle

Le haras est placé au sud-est du logis. Il se compose de deux parties séparées par l'avant-corps d'entrée.

L'entrée, au sud, forme pignon, et est composée d'un portail en arc segmentaire à encadrement de brique, et d'un étage percé d'une fenêtre. Le toit débordant est soutenu par des aisseliers sculptés.

Ma partie gauche est percée de deux portes à deux battants, la partie droite est composée d'une symétrie entre porte et petites fenêtres, surmontées d'un ancien comble à foin avec remplissage en façade de deux couleurs de brique.

Les deux niveaux sont séparés par un bandeau mouluré faisant ressaut au-dessus de la porte d'entrée.

L'ensemble des ouvertures est encadré de brique et pierre de taille, avec clé passante.

Murs calcaire pierre de taille
brique
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
Énergies
Techniques sculpture
Représentations pilastre, cercle
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Périodiques
  • PETIT-LAFITTE. "Solennités agricoles". L'agriculture comme source de richesse, comme garantie du repos social. 9e année, 1846.

    p. 363
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian