Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École primaire

Dossier IA33008282 inclus dans Hameau de Marchais réalisé en 2014

Fiche

Dénominations école primaire
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Saint-Seurin-de-Bourg
Lieu-dit : Marchais
Adresse : R.N. 669
Cadastre : 2014 A2 819

Un enseignement confessionnel était assuré dans la commune depuis les années 1860. A partir du mois de janvier 1880, le conseil municipal envisage la construction d'une école municipale et choisit déjà l'emplacement. Dans une lettre du 14 mai 1880, adressée au conseil général de la Gironde, le maire indique que la commune n'a pas d'école à l’exception d’une école libre "fonctionnant dans un local qui peut d'un jour à l'autre être enlevé à cette destination".

Le 3 mars 1881, la commune achète à Louis Coureaud un terrain au lieu-dit Marchais, jugé central, pour y faire bâtir une école mixte avec une salle dédiée à la mairie et dotée un dépôt d'archives. L'architecte bordelais Jacques Valleton en dresse les plans et l'entrepreneur blayais Claudel est en charge des travaux.

A l'usage, la proximité du conseil municipal avec le logement de l’instituteur, à l’étage, pose problème. Le rapport du 5 juin 1886, de l’université de France, constate que le nouveau bâtiment peut être amélioré par le transfert de la mairie au rez-de-chaussée, la construction d’un second préau et complété par le forage d’un puits. La mairie est finalement installée dans l'ancien presbytère au début du 20e siècle.

Une première extension a été réalisée au 20e siècle, puis une seconde dans les années 2000.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Auteur(s) Auteur : Valleton Jacques,
Jacques Valleton (1841 - 1916)

Architecte bordelais, "élève" de l'architecte Paul Abadie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Claudel, entrepreneur, attribution par source

L’école est située au centre de la commune, le long de la route départementale n°669. Elle est close par une grille et un portail métalliques.

L’édifice, bâti en pierre de taille, se compose de deux corps de bâtiments à étage, perpendiculaires. Les élévations et les baies ont un encadrement harpé. La façade principale, au sud-ouest, présente 3 travées dont celle du centre, saillante, est couronnée d’un fronton. A l’ouest, un escalier extérieur en béton assure une desserte directe de l'étage.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Dépouillement sous-série 2 O 35566

    - 5 janvier 1880 : délibération du conseil municipal relative au choix de l'emplacement de l'école mixte : "Considérant que l'emplacement proposé est situé au centre de la commune de St-Seurin-de-Bourg et fait partie du village de Marchais où est réunie la principale agglomération d'habitants de la commune ; qu'il est isolé de toute habitation ; qu'il est d'un accès facile ; qu'il est éloigné du cimetière de plus de 800 mètres ; qu'il est dans une situation irréprochable au point de vue de la salubrité et qu'il n'est à proximité d'aucun cabaret ou lieu de réunion publique ; que le prix demandé par le sieur Coureaud n'est pas exagéré."

    - 1er mars 1880 : correspondance entre le maire et le Département relative au programme pour la construction d'une maison d'école avec salle de mairie : "L'école à construire à St-Seurin-de-Bourg sera une école mixte, la salle de classe devra être divisée en deux parties distinctes par une cloison. Elle devra pouvoir contenir 40 enfants, chiffre plus que suffisant vu le nombre d'enfants de la commune en âge de fréquenter l'école [...]. Il y aura deux cours distinctes, avec préau couvert et cabinet d'aisance. Le logement de l'instituteur comprendra trois pièces, y compris la cuisine, une partie du terrain sera convertie en jardin à son usage. Enfin les bâtiments devront comprendre une salle affectée au service de la mairie avec cabinet des dépôts d'archives".

    - 16 juin 1880 : correspondance entre l'instruction publique et le préfet : "le projet donne lieu aux observations suivantes : la salle de classe a une longueur de 8 mètres, une largeur de 5 mètres et une hauteur de 4 mètres ; sa surface est de 40 mètres carré. Or la population de la commune étant de 440 habitants, l'aire de la salle de classe devrait aux termes des règlements de 66 mètres carrés. La population scolaire de la commune n'atteindra probablement pas 66 élèves mais elle pourrait s'élever entre 55 et 60. Il conviendrait d'agrandir cette salle ce qui pourrait s'opérer sans difficulté en supprimant les dépôts de paniers et d'outils contigus et en portant le mur de la salle jusqu'à la limite du jardin ; la largeur de cette salle serait alors de 7 mètres et sa surface de 56 m carrés. En ajoutant ensuite une croisée de chaque côté, la classe serait ainsi bien éclairée et bien aérée. Le logement particulier de l'instituteur se compose de deux pièces au rez-de-chaussée et de deux autres pièces au 1er étage. Des deux pièces du bas, l'une, le cabinet est trop étriqué ; la cloison qui sépare cette pièce de la cage de l'escalier pourrait être portée à la limite de la croisée voisine. L'établissement de la mairie au 1er étage présente des inconvénients : il en résulte en effet que le vestibule et l'escalier sont commun entre la famille de l'instituteur et le public. Cependant cette considération ne paraît pas devoir faire repousser le projet".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registres des matrices cadastrales de Saint-Seurin-de-Bourg, 1853-1913.

    Archives départementales de la Gironde
  • Correspondance entre le maire et le Département relative au programme de construction d'une maison d'école avec salle de mairie, 1er mars 1880.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
  • Devis et cahier des charges par l'architecte J. Valleton, 15 mars 1880.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
  • Arrêté de la sous-préfecture de Blaye autorisant l'acquisition d'un terrain appartenant à Louis Coureaud, pour construire un établissement scolaire avec une mairie, 3 février 1881.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
  • Procès verbal d'adjudication des travaux, 2 mai 1881.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
  • Acte de vente du terrain entre Louis Coureaud et la commune de Saint-Seurin de Bourg, étude Me Maurice Labourdette, 3 mars 1881.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
  • Divers travaux de charpenterie et de menuiserie à la mairie, août 1899.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
  • Projet de construction d'école mixte et mairie : avis de la commission des bâtiments civils, 7 juillet 1880.

    Archives départementales de la Gironde : 157 T 03
  • Demande de subvention pour l'organisation matérielle de l'école des filles, 13 février 1870.

    Archives municipales, Saint-Seurin-de-Bourg : Registre de délibérations du 7 janvier 1847 au 23 décembre 1877
  • Délibération relative à l’acquisition d'un terrain en vue d'y construire la nouvelle école, 20 mai 1878.

    Archives municipales, Saint-Seurin-de-Bourg : Registre de délibérations du 21 janvier 1878 à février 1909
  • Construction d'un puits à la mairie-école, 5 juillet 1886.

    Archives municipales, Saint-Seurin-de-Bourg : Registre de délibérations du 21 janvier 1878 à février 1909
  • Réparations et construction d'un préau à la mairie-école, 19 août 1886.

    Archives municipales, Saint-Seurin-de-Bourg : Registre de délibérations du 21 janvier 1878 à février 1909
Documents figurés
  • Plan cadastral pour établir la future école, 7 juillet 1880.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline