Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

École libre de filles et couvent de dames blanches

Dossier IA33003475 inclus dans Château de la Tour de Mons réalisé en 2010

Fiche

Genre de dames blanches
Dénominations école, couvent
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Soussans
Lieu-dit : Marsac
Cadastre : 1827 B5 3281 ; 2009 AD 1070

Ce bâtiment abritait l'école libre de filles créée le 28 novembre 1872 à la Tour de Mons, dirigée par les Dames de la Présentation de Tours (dites Dames Blanches). D'après les matrices cadastrales, c'est la famille Gastebois de Marignac, propriétaire de la Tour de Mons, qui fait démolir en 1871 la maison qui figure sur le cadastre de 1827 et construire une maison neuve en 1872.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

La maison à étage carré est située le long de l'allée menant au château de la Tour de Mons. La façade principale présente trois travées. Le rez-de-chaussée est séparé de l'étage par un bandeau continu. Les fenêtres sont à traverses et meneaux et les encadrements sont en pierres de taille harpées. La porte en arc segmentaire est surmontée d'une baie en forme de croix latine, dont la base est encadrée de deux volutes et ornée d'une guirlande de roses. La façade latérale sud est également percée de fenêtres à traverses et meneaux. L'une d'elle présente une organisation tripartite avec deux meneaux. Le rez-de-chaussée est en outre percé d'une baie en arc brisé composée d'un remplage à deux lancettes surmontées d'un oculus. A l'intérieur, un vaste vestibule dessert les pièces du rez-de-chaussée.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
États conservations état moyen
Techniques sculpture
Représentations croix denticule guirlande rose
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • AC Soussans, Registre de fabrique, 1871-1882.

    1872 : le lundi 9 décembre, jour où se célébrait la fête de l´Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie, ont été ouvertes la salle d´asile et l´école pour les jeunes filles établies et fondées par Madame de Gastebois de Marignac, née Lageard, habitant le château de la Tour à Soussans. La maison qui renferme ce double établissement a été bâtie, près Marsac, aux frais et sous la surveillance de feu Mr de Gastebois décédé le 29 octobre dernier au château de La Pierrière à Tourtirac près Castillon-sur-Dordogne et inhumé dans le caveau de famille de la chapelle du dit château de La Tour. Cette salle d´asile et l´école des filles ont été confiées aux Sœurs de la Présentation de Tours dites Dames Blanches. Ces sœurs au nombre de trois, ont été pour la fondation les sœurs Gertrude, supérieure, Xavier, maîtresse de la classe et Andréa de l´asile.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Soussans, Registre de fabrique, 1871-1882.

  • AC Soussans, Notes historiques de Robert Gleize, 1970-1993.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire