Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Domaine viticole dit Clos de Montuzet, actuellement maison

Dossier IA33007023 inclus dans Hameau de Montuzet réalisé en 2012

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénomination château viticole
Appellations Clos de Montuzet
Parties constituantes non étudiées resserre, chai, logement, puits, cuvage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Blaye
Adresse Commune : Plassac
Lieu-dit : Montuzet
Adresse : 23 route de Montuzet
Cadastre : 1832 A2 661 ; 201 A2 527, 529 à 534, 1060

La proximité avec l’ancien couvent de Notre-Dame de Montuzet laisse supposer une implantation des bâtiments entre le 17e et le 18e siècle. L'essentiel du bâti date cependant de la seconde moitié du 18e siècle, identifiable aux fenêtres en arc segmentaire avec feuillure de volets, au portail cintrée orné d’une gorge, à la porte moulurée d’un tore encadrée de pilastres soutenant un entablement, ainsi qu'à la corniche, éléments conservés dans la partie sud du logis malgré quelques remaniements postérieurs.

Le plan cadastral de 1832 présente deux ensembles de bâtiments formant une cour au sud. Les registres de la matrice cadastrale indiquent que la propriété, appartenant à cette époque à la famille Binaud, se compose de vignes, d’un pré, d’une oseraie, d’une parcelle de terre et d’une maison avec son jardin. L'organisation du bâti est identique sur le plan topographique de 1853, levé après le passage de la propriété dans les biens de la famille de Papin de Lagaucherie.

Vers 1900, la propriété viticole de Montuzet est partagée, créant ainsi le Clos de Montuzet. L’édition de 1922 de Bordeaux et ses vins signale que le clos appartient toujours à la famille Papin de Lagaucherie et qu’avec le domaine de Montuzet, ils produisent ensemble une trentaine de tonneaux. Le Clos de Montuzet cesse sont activité viticole à la fin du 20e siècle. Dès lors les dépendances viticoles situées à l’est changent d'affectation et sont remaniées.

Période(s) Secondaire : limite 17e siècle 18e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle

Le Clos se situe dans le hameau de Montuzet. Il comprend un logis sur un plan en L autour d’une cour et, à l’est, des dépendances sur un même alignement. La cour isolée de la voie publique par un mur de clôture en moellon est accessible par un portail, disparu, mais dont subsistent les piliers en pierre à bossage portant chacun l’inscription : CLOS / MONTUZET, avec vases d'amortissement.

Le logis est bâti en moellon sous enduit et s’élève sur un étage carré. Il se divise en deux corps de bâtiment. Le premier, au sud présente sa façade principale à l’est, s’ouvrant sur 4 travées. La travée sud, plus large, est percée au rez-de-chaussée par une portail cintré. L’étage est encadré de pilastres creusés d'une bande, dont les chapiteaux ressautent sur la corniche. Si la travée nord, plus étroite est percée de baies à linteau droit, l’ensemble des baies du corps de bâtiment sont en arc segmentaire. Le bandeau médian et la corniche en doucine sont régnants. Le second corps de logis, perpendiculaire au premier et ayant sa façade au sud est remanié mais a conservé sa porte à chambranle formé par un tore et deux pilastres soutenant un entablement.

Les dépendances viticoles, en moellon, situées à l’est, sont construites perpendiculairement à la route et sont remaniées.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC 4

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE arc segmentaire (porte) ; arc segmentaire (fenêtre) ; baie cintrée (porte charretière) ; gorge (porte charretière)
POSRUE perpendiculaire
POSPARC sur rue
ORIENT est
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Complément bibliographique

    COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

    "Le domaine de Montuzet, établi sur le point le plus culminant de Plassac, d’où on a une vue magnifique sur toute la Gironde, appartient à la famille Papin de Lagaucherie depuis plusieurs siècles, qui a apporté de tout temps les soins les plus minutieux à ce vignoble, lequel est complanté un tiers cabernet, un tiers malbec, un tiers merlot, et, par suite de son sol argileux ou siliceux, produit des vins d’une belle couleur et d’une grande finesse.

    Ce cru obtient les plus hauts prix de nos grands vins du Blayais, tels que les « Ch. Pardaillan et Bellevue ».

    Ces vins sont vendus à l’abonnement pour plusieurs années à une maison de Bordeaux, ainsi que le « clos du Couvent », aux mêmes propriétaires, lequel occupe la même situation en tous points puisqu’il est le voisin immédiat du dit domaine.

    Ces crus produisent ensemble trente tonneaux environ."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales de Plassac, 1853-1883.

    Archives départementales de la Gironde
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Plassac, 1832.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 325
  • Plan topographique de la propriété de M. H. Papin de Lagaucherie, située à Montuzet, commune de Plassac. Dessin à l'encre, papier, couleur, par Péricaud aîné (géomètre), 185[3].

    Archives privées : [s.c.]
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1908, enrichie de 700 vues de châteaux viticoles (8e édition).

    P. 815.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

  • FERET Edouard. Bordeaux et ses vins, classés par ordre de mérite dans chaque commune.... Bordeaux : Féret et Fils, 1982. 13e édition revue et augmentée par Claude Féret.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline