Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Domaine de Saint-Hubert

Dossier IA33001679 réalisé en 2008

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • chai
    • fenil
    • portail
    • mur de clôture
    • pigeonnier
    • hangar agricole
Genre de vigneron
Appellations Domaine de Saint-Hubert
Parties constituantes non étudiées chai, fenil, portail, mur de clôture, pigeonnier, hangar agricole
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Cussac-Fort-Médoc
Lieu-dit : le Coudot
Adresse : 6 place de la Libération
Cadastre : 1826 C1 965 à 968 ; 2010 ZC 215, 216

Plusieurs bâtiments figurent à cet emplacement sur le plan cadastral de 1826. Les matrices cadastrales indiquent toutefois la démolition d'une maison en 1854 et la construction nouvelle d'une maison en 1853 par Jean Saintout (parcelle C965). Le même procède à une augmentation de construction en 1868. Cette même année, la propriété est mentionnée dans l'édition de l'ouvrage de Cocks comme produisant 8 à 10 tonneaux (A Coudot, Saintout Jeune). Elle porte aujourd'hui le nom de Domaine de Saint-Hubert.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Les bâtiments sont situés dans l'ancien hameau du Coudot, en bordure de place et en retrait de la route principale. Ils se composent d'un logis à étage carré, d'un chai et d'un hangar-fenil.

La façade principale est organisée selon cinq travées, la travée centrale étant traitée en ressaut et à bossage. Elle se distingue également par le fronton triangulaire à modillons qui la couronne et qui est sculpté de motifs géométriques. La porte principale est à chambranle mouluré, surmontée d'une corniche à denticules ; la porte-fenêtre de l'étage dotée d'un garde-corps métallique est encadrée de pilastres doriques soutenant un entablement à table décorative. La façade est rythmée horizontalement par un bandeau médian et les appuis de fenêtres de l'étage formant également bandeau et enfin par la corniche sommitale à modillons. Les fenêtres du rez-de-chaussée présentent des plates-bandes tandis que celles de l'étage sont à chambranle mouluré. Sur le pignon sud de la maison est accolé le bâtiment abritant le cuvier et le chai : doté d'un comble à surcroît ouvert par des croisillons en bois, il a également servi de fenil. A l'ouest de ces bâtiments se trouve un hangar. L'ensemble est accompagné d'un jardin et d'un mur de clôture à piliers maçonnés.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies IC3
États conservations bon état
Techniques sculpture
Représentations pilastre fronton

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; chambranle mouluré (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; plate-bande (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire