Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Digues

Dossier IA33007286 réalisé en 2012

Fiche

Parties constituantes non étudiées vanne
Dénominations digue
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographies Gironde la
Adresse Commune : Saint-Vivien-de-Médoc
Lieu-dit : les Cabireaux la Pointe aux Oiseaux

La carte de Masse et la carte de l'embouchure de la Garonne indiquent "les marais qui s'inondent en malines" ainsi que les "marais et pacage de Thalais presque toujours innondés". La carte de Belleyme mentionne une digue au niveau du chenal de la Fosse.

Le plan cadastral de 1833 représente également des digues aménagées dans les mattes des Cabiraux et au niveau des marais salants et du chenal de la Fosse.

L'entretien des digues a constitué un enjeu primordial au cours des siècles ; elles ont été à plusieurs reprises submergées par les flots. Par exemple, selon le Comte de Dienne, en février 1838, "les digues qui protégeaient les propriétés privées furent renversées ; trois à quatre cents hectares restèrent plusieurs jours sous l'eau. Un syndicat se forma le 16 décembre de cette année pour amener leur rétablissement et il fut décidé que leurs assises auraient de plus larges dimensions (...)".

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

La commune de Saint-Vivien est composée d'une vaste zone de marais en bordure d'estuaire.

Afin de valoriser ces terres et permettre l'agriculture, des digues ont été aménagées sur les rives. Elles sont composées d'enrochements et d'épis.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AC Saint-Vivien-de-Médoc. Arrêtés municipaux. Réquisition dans la population pour travaux à faire aux digues, 3 février 1943.

    Les digues de protection du littoral sont dans un état de vétusté tel qu'une inondation peut se produire si les travaux de réfection ne sont pas repris dans le plus bref délai et qu'une vaste étendue de terrains ensemencés en céréales peuvent être totalement perdus.

    AC Saint-Vivien-de-Médoc. Registre des délibérations du conseil municipal, 1955-1998. Tranche importante de travaux en maçonnerie réalisée au cours de l'année 1957 par le service maritime face aux mattes de Saint-Vivien-Plage et Cabireau, 8 décembre 1957.

    Des ouvrages en terre ont été considérablement renforcés à Cabireau et au Cheyzin, commune de Talais. La sécurité contre les inondations de la 6e section des mattes est considérablement renforcée par ces travaux.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des délibérations du conseil municipal, 1955-1998.

    Archives communales, Saint-Vivien-de-Médoc
Bibliographie
  • DIENNE Édouard (comte de). Histoire du dessèchement des lacs et marais en France avant 1789, Paris : H. Champion, 1891.

    p. 142
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire