Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre de Brocas

Devant d'autel, gradin et tabernacle du maître-autel

Dossier IM40006838 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations devant d'autel, gradin d'autel, tabernacle
Appellations du maître-autel
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Montaut
Lieu-dit : Brocas
Adresse :
Emplacement dans l'édifice travée orientale du vaisseau sud (nouveau chœur)

Le coffrage de bois qui entourait jusqu'à une date récente l'ancien autel roman en pierre, le gradin et le tabernacle, bien qu'il s'accordent assez mal, semblent avoir été réalisés à des dates voisines, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. L'armoire eucharistique du tabernacle pourrait toutefois remployer des éléments un peu plus anciens.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle

Le tombeau d'autel en bois peint, qui coffrait naguère l'autel roman en pierre (réf. IM40006836) et qui est aujourd'hui plaqué au retable, est constitué d'un encadrement en châtaignier et de panneaux verticaux en bois blanc ; sur les côtés, deux panneaux en bois, l'un mouluré petit cadre à table saillante, l'autre arasé ; coffrage peint faux marbre. Le gradin droit est posé sur le devant d'autel.

Le tabernacle, posé sur le gradin, est composé d'une armoire eucharistique de plan trapézoïdal, à soubassement et dais d'exposition (manquant, une partie a été déposée à la sacristie). La porte en plein cintre, inscrite dans un cadre à oreilles, est flanquée de deux colonnettes à fût lisse, tout comme les faces latérales. Une corniche continue règne au sommet. Le décor est sculpté en demi-relief et gravé en reparure. Sur le soubassement, les motifs rapportés sont en plâtre. Tous les éléments décoratifs sont dorés, à l'exception des carnations des personnages, peintes au naturel. Les statuettes de la Vierge et des anges ont un revers plat.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, trapézoïdal élévation, droit colonne, 4
Matériaux chêne, (?), mouluré, décor en demi relief, décor rapporté, peint, polychrome, doré
Mesures h : 69.0
la : 92.0
pr : 34.5
Précision dimensions

Devant d'autel : h = 104 ; la = 247. Gradin : h = 17 ; la = 249,5 ; pr = 38. Porte du tabernacle : h = 34. Colonnes du tabernacle : h = 51. Dais d'exposition : h = 60 ; la = 64 ; pr = 24. Socle du dais : h = 19 ; d = 41. Statuette de la Vierge : h = 40 ; la = 18 ; pr = 24. Statuettes d'anges : h = 40 ; la = 8 ; pr = 5.

Iconographies Saint-Esprit, Annonciation, Vierge à l'Enfant, ange, ciboire
ornementation, angelot, nuée, rosace, tête, cuir, guillochis, ove, dard, denticules
Précision représentations

Devant d'autel peint faux marbre, avec monogramme M au centre. Gradin à décor en reparure avec faux canaux et motifs rapportés cloués : bouquet de roses au centre et motifs végétaux à chaque extrémité. Face dorée et côtés peints en gris au tampon.

La porte du tabernacle est sculptée d'un ciboire sur fond de nuées, encadré par quatre anges et surmonté de la colombe du Saint-Esprit. Au dessus de la porte, une tête d'ange ailée émerge des nuées en relief. Même motif au registre supérieur des faces latérales de l'armoire eucharistique, surmontant, à gauche, l'archange Gabriel, à droite, la Vierge de l'Annonciation. Le soubassement porte également en son centre une tête d'ange ailée. Fixées sur le socle du dais d'exposition, une statuette de la Vierge à l'Enfant flanquée de deux statuettes d'anges ; elles se détachaient devant un panneau de fond (aujourd'hui déposé) sculpté d'un fleuron d'acanthe entre deux branches feuillues, sous une corniche à denticules et frise d'oves et dards.

Éléments décoratifs ajoutés au début du XIXe siècle : rosaces sur le soubassement et les socles des colonnettes, visage féminin sur cuir, le tout sur fond guilloché.

États conservations manque
partie remplacée (?)
surdécoré
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Le panneau de fond du dais d'exposition est déposé à la sacristie, en mauvais état. Statuette de la Vierge à l'Enfant : doigts brisés aux mains des deux figures. Vermoulures. Soubassement surdécoré au début du XIXe siècle (rosaces, têtes d'anges). Ensemble restauré au milieu des années 2010.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de Montaut, 1845-1951.

    Archives communales, Montaut
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 45
Périodiques
  • SÉBIE, abbé. "Histoire paroissiale. La paroisse de Montaut (Landes) à l'époque de la Révolution française". Revue de Gascogne, tome 5,1864.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Fascianella Linda