Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Dépendances de Château Palmer

Dossier IA33003100 inclus dans Château Palmer réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées cuvage, écurie, logement, citerne, cour
Dénominations chai
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Cantenac
Lieu-dit : Issan
Cadastre : 1826 F 1, 9, 23, 24, 25, 10, 2 ; 2009 AB 4, 157, 140, 8, 2

Sur le plan cadastral de 1826, au lieu-dit Issan La Palue, l´implantation des bâtiments est quasi-identique. L'aile du château en retour d'équerre, le chai et certaines maisons de vignerons datent probablement du 18e siècle. Toutefois, des ajouts et des modifications sont réalisés au cours des 19e, 20e et 21e siècles pour moderniser le domaine, bouleversant profondément la disposition et l'organisation des bâtiments.

Dès la 2e moitié du 19e siècle, des constructions sont attestées : selon les matrices cadastrales, de nouvelles maisons, une cuisine des vendanges, un atelier et un bâtiment rural sont édifiés dans les années 1860. La maison à étage carré et façade en pierre de taille donnant sur la rue (parcelle 25) est remaniée en 1875.

Entre 1995 et 2013, de nouveaux bâtiments ont été construits par l´agence d´architectes bordelaise, L´Arsenal.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Auteur(s) Auteur : L'Arsenal,
L'Arsenal

Agence d'architecte de Bordeaux fondée en 1983 : Pierre Lapalus et Christophe Massie, architectes fondateurs.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agence d'architecture, attribution par source

Les bâtiments sont organisés de manière irrégulière autour d'une cour, à l'est du château.

L´aile en retour d'équerre au sud-est de la demeure présente un corps de bâtiment dont l´élévation à l´est est percée de 5 portes, 1 fenêtre et 1 passage en arc plein-cintre récent tandis que l´étage est ouvert de 6 fenêtres de tailles différentes dont une aveugle ; le mur est orné d´une génoise. Un ancien pilier de portail est conservé. L´élévation ouest est percée en rez-de-chaussée par 3 portes et un passage, alors que l´étage s´ouvre par 2 baies horizontales et deux fenêtres, à encadrement mouluré à crossettes. Au nord du passage, deux baies aveugles sont coiffées en rez-de-chaussée d´un fronton triangulaire et à l'étage d'un fronton cintré. Les murs sont en moellons pour le rez-de-chaussée et en pierre de taille pour l´étage, témoignant de remaniements. Cette aile est couverte d´un toit à longs pans en tuile creuse et se prolonge au sud par un corps de bâtiment à étage, construit en pierre de taille et moellons, couvert d'un toit en pavillon brisé en ardoise : la façade sud est composée de 2 travées, les portes-fenêtres de l'étage donnant sur un balcon avec garde-corps métallique, soutenu par des consoles ornées de glyphes. Les fenêtres ont un chambranle mouluré. Un solin de mur, un bandeau médian saillant, une corniche moulurée à denticules avec motif de gouttes géométriques et un niveau d´attique en pierre de taille rythment la façade horizontalement. L'accès à ce pavillon s'effectue sur la façade ouest par une porte dotée d'une marquise.

Le chai se situe à l´est de la cour : c´est un long vaisseau construit en moellons et pierre de taille pour le chaînage d´angle et les jambes harpées. On y accède par le pignon ouest percé de deux portes en arc plein-cintre au chambranle mouluré. Il s'agit probablement de l'ancien cuvier comme l'atteste la présence de baies de décharge sur le mur gouttereau sud. L'actuel cuvier, composé de deux vaisseaux, est disposé perpendiculairement au sud-est du chai. A l'ouest de la cour, des bâtiments disposés en L abritaient des maisons de vignerons. La maison à étage au sud présente une façade sur rue composée de 5 travées, en pierre de taille traitée en bossage continu, animée par un bandeau médian saillant et une corniche moulurée. Dans le prolongement, au nord de cette maison, une maison a été visiblement rehaussée, construite au rez-de-chaussée en moellons et à l'étage en pierre de taille. Deux autres logements en rez-de-chaussée disposés parallèlement complètent cet ensemble au nord-est. Au sud-est de la cour, d'imposants bâtiments abritent cuvier et chais de second vin, aménagés au 20e siècle.

Au nord de la cour, les bureaux, la salle de réception et la salle de dégustation sont installés dans un bâtiment à étage carré. Parmi les bâtiments situés à proximité de ce bâtiment, une ancienne écurie présente un comble à surcroît traité en brique ajourée.

Au nord de cet ensemble, une tour de plan circulaire, construite en moellons enduits et pierre de taille, abrite une citerne. un premier niveau est percé d'une porte cintrée ; il est séparé par un bandeau mouluré du second niveau ouvert d'une baie en plein-cintre en brique et pierre surmontée d'un oculus aveugle ; deux bandeaux moulurés délimitent un niveau supérieur percé d´une fausse archère.

Dans le 1er quart du XXIe siècle, d'importants travaux ont été réalisés notamment pour la réception de la vendange à l'est du site.

Murs calcaire
pierre de taille
Étages 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Techniques sculpture
Représentations fronton
Précision représentations

Des frontons triangulaires et semi-circulaires ornent l'élévation latérale du bâtiment en aile en retour du château.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Gironde, 3 P 209 1/9 : Matrices cadastrales, 1854-1889.

Documents figurés
  • Archives départementales de la Gironde, 3 P 091 : Plan cadastral, 1826.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline