Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure

Dossier IA33007119 inclus dans Village de Talais réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble du logis.
    Vue d'ensemble du logis.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • remise agricole
    • puits
    • chai
    • cuvage
    • grange
    • logement
    • parc
Parties constituantes non étudiées cour, remise agricole, puits, chai, cuvage, grange, logement, parc
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Saint-Vivien-de-Médoc
Adresse Commune : Talais
Adresse : 2 route du Bourg
Cadastre : 1833 C 139, 140 ; 2011 A 1043, 1045, 1063, 1064

Un bâtiment figure au même emplacement que l’actuel sur le plan cadastral de 1833. La construction pourrait dater du début du 19e siècle. Le chantier reste inachevé comme le suggèrent les deux dernières travées : le registre des augmentations/diminutions de la matrice cadastrale indique en effet que la maison est « non terminée » en 1874. La partie inachevée est couverte d'un appentis.

Les dépendances datent de la seconde moitié du 19e siècle et, pour celles situées le plus au nord, de la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle

Le corps de logis à double façade est composé d’un rez-de-chaussée sous enduit et d’un étage carré en pierre de taille, séparés par un cordon mouluré. La façade principale disposée au sud ouvre sur un jardin. Le rez-de-chaussée est percé de 7 ouvertures en arc segmentaire (alternance d’une porte et d’une fenêtre) et l’étage de 5 ouvertures en arc segmentaire également : les trois travées centrales forment un avant-corps. L’étage est percé, au centre, d’une porte-fenêtre au chambranle mouluré à crossettes ornée d’une agrafe et dotée d’un garde-corps. Il présente un appentis à la place des deux dernières travées non construites.

La façade postérieure présente la même organisation.

A l’écart, au nord, se trouvent plusieurs dépendances :

- Un ancien chai en rez-de-chaussée est bâti en moellons avec pierre de taille pour les encadrements, jambes et chaînages d’angle harpés, et percé de baies de décharge.

-Un bâtiment en rez-de-chaussée, construit en moellons, est percé d'oculi : il abritait peut-être une écurie.

-Deux vastes bâtiments agricoles sont bâtis en moellons et disposés parallèlement : l’un est doté d’un appentis en essentage de planches.

-Un hangar et une grange sont disposés parallèlement. Le hangar au sud-ouest est couvert d’un appentis et bâti en essentage de planches. La grange au nord-est est couverte d’un toit aux pans asymétriques soutenu par des piliers en pierre de taille ; le pignon est ouvert et traité en partie haute en essentage de planches.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
appentis

Estuaire

TRAVEE 7
FORBAIE plate-bande (porte-fenêtre) ; plate-bande (fenêtre) ; arc segmentaire (porte-fenêtre) ; arc segmentaire (fenêtre) ; chambranle mouluré (porte-fenêtre) ; agrafe (porte-fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer