Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure, dite Château Piémont

Dossier IA33007144 réalisé en 2012

Fiche

Appellations Château Piémont
Parties constituantes non étudiées cour, puits, chai, cuvage
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
Adresse Commune : Villeneuve
Lieu-dit : Piémont
Cadastre : 1819 A1 768 ; 2011 A 616

Les parties les plus anciennes des maçonneries ne semblent pas antérieures à la fin du 18e ou au début du 19e siècle. Sur le plan cadastral de 1819, la demeure est composée d´un corps de logis doté d´une tour d´angle et de bâtiments de dépendances en L. Selon les matrices cadastrales, une construction nouvelle est mentionnée en 1851 : ce chantier correspond probablement à une reprise générale du bâti et à la construction du chai-cuvier accolé au logis.

Le domaine de Piémont apparaît pour la première fois dans l´édition de Cocks et Féret de 1898 : le propriétaire en est A. Bédat et produit 15 tonneaux. Dans l´édition de 1949 du même ouvrage, le propriétaire est M. Darracq. Après cette date, le domaine n´est plus mentionné dans aucune des éditions successives, ayant sans doute cessé toute activité viticole dans le 3e quart du 20e siècle.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

Le domaine est situé sur une croupe du sud de la commune. L´entrée, à l´est, est composée d´un portail et d´une allée bordée d´arbres menant aux bâtiments. La demeure dont la façade principale est tournée en direction du sud est coiffée d´un toit à deux pans. Un appentis est adossé à la façade postérieure ; sur cet appentis se dresse un corps pavillonnaire hors-oeuvre couvert en ardoise. Il porte sur l'entablement de la face est l´inscription "Piémont". L´élévation latérale est du logis présente un appentis abritant l´ancien chai-cuvier, identifiable à sa baie de décharge. La façade principale, bâtie en moellons et chaînes en pierre de taille, comporte quatre travées. Les ouvertures sont harpées et une corniche à modillons couronne la façade. A l'angle sud-ouest, une tour ronde de deux niveaux est construite en pierre de taille et coiffée d´un toit conique en ardoise. La façade principale donne sur un jardin doté de deux puits et de dépendances.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse, ardoise
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit conique
toit en pavillon

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; plate-bande (porte)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
POSTOPO coteau
ORIENT sud
VUE vue étendue
CLOT allée d'arrivée bordée de résineux ; portail
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer