Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure dite Château La Raz Caman

Dossier IA33006193 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue du logis.
    Vue du logis.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • chai
    • parc
    • cuvage
Précision dénomination châeau viticole
Appellations Château La Raz Caman
Parties constituantes non étudiées cour, chai, parc, cuvage
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Anglade
Lieu-dit : Caman
Cadastre : 1828 C1 1050, 1051, 1054, 1062 ; 2011 C2 3644, 4106, 4111, 4512

La maison noble de Caman aurait existé dès le 17e siècle et appartenu à Jacques de Mélignan, chevalier seigneur de Caman, et à son épouse Marie-Louis de Filhot. Au 18e siècle, le domaine passe entre les mains du chevalier de la Raz Caman. Le nom de Caman est mentionné sur la carte de Belleyme, levée entre 1761 et 1774. Des bâtiments sont visibles sur le plan cadastral de 1828, composés d´un logis principal et de bâtiments annexes, appartenant à Jean Monnereau. En 1857, les bâtiments, en mauvais état, sont rachetés. La matrice cadastrale (parcelle 1054) indique en 1861 l´augmentation de construction du logis au nom de Jean Roquillas. Le domaine est mentionné dans l'édition de 1868 de l'ouvrage de Cocks et Féret : il appartient à cette époque à Pierre Geloux et produit de 20 à 25 tonneaux. Dans l´édition de 1893 du même ouvrage, Pierre Geloux est associé aux frères Roquillas. Dans l´édition de 1898, les deux frères apparaissent comme seuls propriétaires. Dans le premier quart du 20e siècle sont construits de nouveaux chais. M. Darriberugade est le propriétaire dans l´édition de 1949 de Cocks et Féret. C´est en 1973 que le domaine est restructuré : le cuvier est restauré, les chais à barriques sont reconstruits, des locaux de conditionnement sont aménagés et une partie du vignoble est replantée.

Période(s) Principale : 17e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

Entourés d´un parc arboré au sud et au nord, et de vignes à l´ouest et à l´est, les bâtiments se composent d´une demeure disposée en L et de bâtiments de dépendances et d´exploitation. La demeure recouverte d´un enduit est située perpendiculairement à la voirie. Sa façade principale, tournée vers le sud et donnant sur le parc, est scandée de huit travées et composée d´un étage et d'oculus circulaires. La troisième travée est traitée différemment des autres : percée d'une porte, en léger ressaut, elle est sommée d´un fronton triangulaire mouluré. Le décor de la façade est constitué d´un solin, d´un bandeau continu formé par l´appui des baies de l´étage et d´une corniche moulurée. La façade orientale, correspondant à l'élévation de l´aile en retour d´équerre, est orientée à l´est et donne sur la voirie. Elle présente le même décor et sept travées d´ouverture. Légèrement surélevée, elle est précédée d´une terrasse accessible par un escalier. A l´ouest de ce bâtiment sont alignés les uns à la suite des autres les bâtiments de dépendance et d´exploitation. L´un d´eux porte l´inscription "La Raz Caman". Un autre bâtiment, abritant probablement un chai, est situé au sud et disposé en alignement sur la voie ; il porte sur son pignon sud l´inscription "Caman".

Murs calcaire
enduit
Toit tuile mécanique, tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans pignon couvert

Estuaire

TRAVEE 8
FORBAIE linteau droit (fenêtre) ; linteau droit (porte) ; autre (jour) ; chambranle mouluré (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre)
POSRUE perpendiculaire
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte de Belleyme. Par Belleyme Pierre, 18e siècle [Archives départementales de la Gironde, 2 Fi 1499].

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    P. 349.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    P. 589.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

    P. 635.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer