Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure dite château Fellonneau

Dossier IA33007725 réalisé en 2014

Fiche

  • Façade nord.
    Façade nord.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • jardin d'agrément
    • mur de clôture
    • portail
    • chai
    • cuvage
    • étable
    • pigeonnier

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Fellonneau
Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément, mur de clôture, portail, chai, cuvage, étable, pigeonnier
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : Guittot
Adresse : 3 chemin de Guittot
Cadastre : 1810 C1 63 ; 1843 C2 266
Précisions


Un bâtiment est représenté sur les cartes du 18e siècle, notamment sur la carte de Belleyme au lieu-dit "Guitaut". La comparaison entre les plans cadastraux de 1810 (Guilot) et 1843 (Guittot) indique la présence d'un corps de logis principal complété de plusieurs bâtiments de dépendance.

Au vu des fenêtres en arc segmentaire, le logis pourrait remonter à la seconde moitié du 18e siècle ou au début du 19e siècle. En 1853, d'après le Le traité des vins du Médoc de William Franck, la propriété Guittot produit entre 25 et 30 tonneaux. C'est cette même année que Jean Lacouture fait rebâtir une partie de sa demeure, et sans doute une partie des bâtiments agricoles (registre des augmentations/diminutions).

Au début du 20e siècle, Daniel Bascle, maire de Macau pendant la première Guerre Mondiale, en est propriétaire (au moins jusque dans les années 1920) ; comme le montrent les cartes postales du début du 20e siècle, la demeure n'est pas encore surmontée d'un pavillon qui semble être construit peu de temps après.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle

Le domaine est situé au sud-ouest de la commune, à proximité du château de Cantemerle. Au nord-est, une allée traverse les vignes et mène à la demeure.

Les bâtiments se composent d'un corps de logis avec pavillon et aile de dépendance en retour formant une arrière-cour.

La façade nord est percée de 7 travées, avec fenêtres en arc segmentaire contre cinq travées pour la façade sud donnant sur cour. Un pavillon carré couvert d'ardoise avec épis de faîtage en zinc a été ajouté, émergeant de la toiture de tuile du corps de logis.

Dans la cour, les chais et cuvier (reconnaissable à ses baies de décharge) sont disposés dans le prolongement du logis et dans une aile en retour.

A l'ouest, des étables à deux vaisseaux avec ouvertures et chaînage d'angle en brique sont en ruine.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse, ardoise
Étages 1 étage carré
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Techniques sculpture
Représentations pilastre
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales : Augmentations et diminutions, 1853-1890.

    Archives départementales de la Gironde : 3P
Bibliographie
  • FRANCK William. Traité sur les vins du Médoc. [S.I.] : [s.n.], [s.d.].

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian