Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure dite Château de Corps de Loup

Dossier IA33006192 réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination château viticole
Appellations château de Corps de Loup
Parties constituantes non étudiées parc, pigeonnier, mur de clôture, cuvage, chai, écurie
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Anglade
Lieu-dit : Corps de Loup
Cadastre : 1828 C1 43 ; 2010 D1 469, 472

Selon une légende, lors d´une chasse en forêt médocaine, un loup blessé aurait traversé l´estuaire et serait mort dans la paroisse d´Anglade, sur le coteau de l´actuel domaine. Afin de commémorer cette chasse, les habitants auraient baptisé Trompe-Loup le lieu situé à la limite de Pauillac et de Saint-Estèphe en Médoc, et Corps de Loup en Blayais. S'agissant de l´histoire, le château de Corps de Loup aurait appartenu au 17e siècle à la famille de Rouvroy, dont est issu le duc Claude de Saint Simon. Le nom de "Bois de Corps de Loup" apparaît sur la carte de Masse de 1723-1724. Durant la période révolutionnaire, la bâtisse aurait servi de refuge aux émigrés fuyant la Terreur et aurait ensuite été détruite. Le cadastre napoléonien de 1828 mentionne le nom de Corps de Loup mais aucun bâtiment n´est visible ; il s´agit avant tout d´un vaste bois et de vignes appartenant à deux propriétaires, dont M. Malengin, maire de la commune, domicilié à Gros Jean. Selon les matrices cadastrales, une nouvelle maison est construite en 1855, correspondant à celle de l´actuel bâtiment. Le nom de Malangin, maire, apparaît dans l´édition de 1868 de Bordeaux et ses vins et le nom de Corps de Loup est mentionné pour la première fois dans celle de 1874 : le propriétaire, Anselme Malangin, produit 35 tonneaux. Toujours selon les matrices, une nouvelle maison est bâtie sur la même parcelle en 1877 et connaît une augmentation de construction en 1879. Son commandaitaire est Anselme Malangin, comme le confirme le monogramme inscrit la porte d'entrée ; les bâtiments de dépendances ont été probablement construits à cette même époque. Une gravure parue dans le supplément à la 7e édition de Bordeaux et ses vins, paru en 1901, montre le bâtiment viticole et la demeure coiffée, à cette époque, d´une balustrade.

Le domaine est mentionné par la suite dans les différentes éditions de l'ouvrage. Le nom du propriétaire change dans l'édition de 1929 mais la propriété reste dans la famille jusqu´à son rachat par Jean-Pierre Vidal dans les années 1960. A cette époque, le domaine ne produit plus de vins. La famille Vidal relance alors le vignoble : les vignes sont replantées et les bâtiments de dépendances, remaniés, abritent de nouveaux cuviers.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Malangin Anselme, commanditaire, attribution par source

Le château de Corps de Loup est situé sur un coteau, entouré d´un parc arboré et de vignes qui se déploient principalement à l´ouest et au nord. Au sud, un mur de clôture en bordure de route délimite la propriété : l´entrée, matérialisée par un portail flanqué de piliers maçonnés, s´effectue par une allée menant aux bâtiments. Ces derniers, séparés par une cour, sont composés du corps de logis au sud et des bâtiments viticoles au nord. Le logis, constitué d´un rez-de-chaussée surélevé et d´un étage séparés par un bandeau, présente sa façade principale vers le sud. Celle-ci est bâtie en pierre de taille et rythmée de sept travées. Le premier niveau est traité en bossage continu et des pilastres sont présents aux angles. Dans l´axe de symétrie, l´entrée principale s´effectue par un escalier légèrement incurvé à six degrés. La porte au chambranle mouluré et en arc segmentaire est surmontée d´une agrafe ornée de motifs géométriques et végétaux et présente en son centre les initiales AM entrelacées. Une corniche surmontant l´ensemble est soutenu de chaque côté par des consoles ornées de volutes et de motifs végétaux. Les baies à crossettes sont également en arcs segmentaires et surmontées d´une agrafe ornée de motifs de feuilles. Une corniche à denticule orne la façade. Le logis est prolongé à l´arrière par une aile en rez-de-chaussée, couronnée d´une génoise sur les élévations latérales, sur laquelle vient se greffer une véranda au nord. Cette aile est percée sur son élévation latérale est d´une porte desservie par un escalier en pierre. Le sous-sol du logis abrite une cave dont l´entrée est signalée par un arc plein-cintre. Au nord, une vaste cour sépare le logis du bâtiment viticole disposé en L et abritant le cuvier et des remises. Le pignon sud de l'aile est, en retour d'équerre, fait office d'entrée principale. Il est percé d´une large porte en arc segmentaire et d´un oculus présentant des motifs de triangles et décoré d´une table portant l´inscription "CORPS DE LOUPS". Les chaînages d´angle sont harpés et des motifs de festons ornent le pignon. A l´intérieur, les cuves sont en inox et ciment. A l´arrière de l´aile nord, un appentis a été aménagé afin d´abriter le chai à barriques. Un pigeonnier construit en briques est présent dans le parc.

Murs calcaire
enduit
bossage
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans croupe
Techniques sculpture
Représentations denticule feuille pilastre volute
Précision représentations

La façade du logis est encadrée de pilastres et ornée d'une corniche à denticules. Les agrafes des ouvertures, ainsi que les consoles de la porte, présentent des ornements végétaux à feuillages.

Estuaire

TRAVEE 7
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; arc segmentaire (porte) ; arc segmentaire (fenêtre) ; crossettes (porte) ; crossettes (fenêtre) ; agrafe ornée (porte) ; agrafe ornée (fenêtre) ; corniche (porte)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
POSTOPO coteau
ORIENT sud
VUE vue étendue
CLOT mur de clôture maçonné ; portail

Les initiales AM présentent sur l'agrafe de la porte du logis signifient "Anselme Malangin".

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Extrait du Supplément à la 7e édition de Bordeaux et ses vins, 1901

    P. 83 : Le domaine de Corps-de-Loup est situé sur un coteau dominant la Garonne. Son étendue est de 25 hectares dont 15 consacrés à la vigne, le reste aux prairies et aux bois. Son vignoble est complanté en cépages fins, cabernet, malbec, merlot, greffés sur américains dans des terrains argilo-sableux ou dans des terreforts très propices à la vigne. Grâce à ces excellentes conditions d'origine et à des soins parfaits, les vins de Corps-de-Loup ont toutes les qualités des vins du Blayais. Il ont obtenu une médaille d'argent à l'Exposition de Paris de 1900.

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte des limites de Saintonge et de Guyenne, par Claude Masse, 1724.

    Bibliothèque municipale, Bordeaux : Fonds Delpit
Bibliographie
  • FÉRET Édouard. Bordeaux et ses vins, classés par ordre de mérite dans chaque commune. Bordeaux : Féret, 1991. 14e édition revue et augmentée par Claude Féret et Marc-Henry Lemay.

    p. 1877-1878.
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

    P. 83.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer - Beschi Alain