Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure, dite Château Côtes de Bellevue, ancien domaine Clos de Cot

Dossier IA33008758 réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées chai, puits, cuvage, pigeonnier, poulailler, hangar agricole
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Hydrographies Gironde la Dordogne la
Adresse Commune : Bayon-sur-Gironde
Lieu-dit : Bellevue
Cadastre : 1820 A 337 ; 2014 A 477

Aucun bâtiment ne figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1820. Les augmentations et diminutions du cadastre indiquent la construction nouvelle d'une maison en 1873 et une augmentation de construction en 1878, pour le compte de Pierre Renaud. Ce dernier apparaît dans l'édition de 1893 de l'ouvrage Bordeaux et ses vins : la production s'élève à 15 tonneaux (dans l'édition de 1922, 20 tonneaux).

Le cuvier est daté 1908, tandis qu'un poulailler-pigeonnier porte la date 1912. Il s'agit à cette époque du domaine du Clos de Cot.

L'ensemble des bâtiments est donc sans doute reconstruit au début du 20e siècle.

Depuis 1987, la famille Neveu exploite le domaine rebaptisé Château des Côtes de Bellevue.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1912, porte la date
1908, porte la date

Le domaine est situé sur les hauteurs du coteau. Il se compose d'une maison de maître à étage et de bâtiments agricoles et viticoles.

La maison, construite en pierre de taille, présente une façade donnant au sud-ouest, comptant 4 travées d'ouvertures. Le décor se limite à un bandeau médian et à une corniche moulurée à denticules. Une cave en sous-sol est accessible par une porte sur la façade latérale sud-est. A l'arrière de la maison se trouve le chai à barriques. Le cuvier est disposé au nord-ouest : également construit en pierre de taille, il est percé d'une baie de décharge sur le mur gouttereau nord-est. Le pignon nord-ouest est marqué en son centre d'une jambe en pierres de taille harpées ornée de tables décoratives avec l'inscription CLOS DE COT et la date 1908. Parallèlement au cuvier se trouve un hangar agricole.

Un pigeonnier avec poulailler est disposé au sud-est de la demeure : construit en pierre de taille, il est doté d'un pavillon central percé d'une petite porte haute et de trous d'envol. Le pignon est souligné d'un bandeau sculpté à motifs de gouttes et de demi-cercles. Les poulaillers, en rez-de-chaussée, sont accessibles par trois portes. Les deux façades présentent la même organisation. La date de 1912 est inscrite sur l'appui de repos des trous d'envol de la façade nord-ouest. La toiture en tuile mécanique est débordante et soulignée de tuiles formant lambrequins.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, sous-sol
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC3
Techniques sculpture
Représentations denticule
Précision représentations

Corniche à denticules.

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE autre
POSTOPO coteau
ORIENT sud-ouest
VUE vue sur estuaire
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 540
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

    p. 817
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire