Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure d'Orange

Dossier IA33007949 réalisé en 2015

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cuvage
    • chai
    • hangar agricole
    • écurie
    • grange
    • fabrique de jardin
    • parc

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Orange
Parties constituantes non étudiées cuvage, chai, hangar agricole, écurie, grange, fabrique de jardin, parc
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Ludon-Médoc
Lieu-dit : Orange
Adresse : 34 route de la Providence
Cadastre : 1843 B1 188 ; 2013 B 767
Précisions


Le lieu-dit Orange est mentionné dans Le Guide ou conducteur de l'étranger à Bordeaux en 1827. Henri Ducos dit Orangé, négociant, en est propriétaire. Il vend le domaine de 58 hectares avec la métairie de Cap de Ramon en 1831 à Philippe-Louis-Armand de Saint-Pierre (1787-1869). C'est sans doute durant cette période que les bâtiments ont été améliorés et reconstruits. En 1875, deux des enfants, Edmé-Émile et Marie-Eugénie, héritent pour moitié d'Orange au décès de leur mère. Entre 1868 et 1898, la production moyenne est de 90 tonneaux de vin de palus.

En 1922, la gravure de l'édition du Cocks et Féret mentionne le "Château d'Orange-de-Saint-Pierre" appartenant à Jean Kappelhoff-Lançon.

Les bâtiments ont été restaurés et abritent aujourd'hui un gîte.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Le domaine d'Orange est situé dans les palus de Ludon, au sud du lieu-dit de Gillet. Les bâtiments sont construits perpendiculairement à la route départementale et se composent d'une maison d'habitation et de dépendances.

La maison présente une façade principale tournée vers le sud à 5 travées dont la centrale, en léger ressaut, accueille la porte d'entrée à chambranle à crossettes. La toiture en pavillon est surmontée d'un belvédère percé de petites fenêtres sur les quatre faces. À l'arrière, un petit passage ou courette donne accès à d'autres bâtiments.

Encadrant l'habitation, deux dépendances ont été réhabilitées en logement. Côté route, l'ancien cuvier (?) porte l'inscription "ORANGE" dans un cartouche. Un enduit de la couleur du domaine est appliqué sur l'ensemble des constructions.

À l'écart (à l'ouest), d'anciens logements d'ouvriers et une grange-étable sont encore visibles.

Le domaine est clôturé par un muret scandé par des piliers à couronnements semi-circulaires.

Murs calcaire pierre de taille enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC3
Techniques sculpture
Représentations cartouche
Précision représentations

Corniche moulurée et rang de génoise.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Plan cadastral napoléonien de Ludon levé en 1843.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 256
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    p. 103
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

    p. 132
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian