Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Basilique Notre-Dame de Buglose

Décor sculpté du porche (arcade, porte, 4 chapiteaux, 4 culots)

Dossier IM40004727 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations arc, porte, chapiteau, culot
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Emplacement dans l'édifice collatéraux

La décoration intérieure du porche est documentée par le registre des dépenses de la fabrique de Buglose (1852-1873), qui mentionne, entre décembre 1863 et mai 1865, les sommes versées au sculpteur bordelais Vincent Saint-Sébastien (neveu par alliance du Père Antoine Lamaison, supérieur de Buglose) pour l'exécution de "toute la sculpture sur pierre" de l'église. Le décompte final du 3 mai 1865 détaille les travaux effectués pour le porche : sept chapiteaux (à 20 francs pièce), trente (sic) chapiteaux et culots (15 francs pièce), la porte d'entrée (300 francs), la porte d'entrée "sur le bas-côté" (40 francs), "trois arceaux" (70 francs pièce) et les frises (6,50 francs le mètre).

Le décor des élévations extérieures du porche, laissé en attente, sera complété en 1894 seulement par le sculpteur Métivier lors de la dernière phase du chantier.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1864
Auteur(s) Auteur : Saint-Sébastien Vincent, dit(e) Sébastien,
Vincent Saint-Sébastien , dit(e) Sébastien (1829 - )

Sculpteur ornemaniste à Bordeaux, collaborateur de l'architecte bordelais Gustave Alaux sur les chantiers des églises de Buglose (1864-1865), de Mugron (1866) et de Rion-des-Landes (1868), et de l'architecte Taillarda fils à l'église Saint-Nicolas de Nérac (1856) ; il travailla aussi à la chapelle de la Vierge de la cathédrale de Dax en 1864-1871. Il est nommé "M. Vincent" et "Vincent St-Sébastien" dans les archives de Buglose, "Vincent Saint-Sébastien" à Nérac, mais signe "Sébastien" tout court les sculptures de Mugron et de Rion.

Enfant trouvé le 23 janvier 1829 à la porte de l'hospice civil de Pau, Vincent Saint-Sébastien épousa le 29 novembre 1854 à Saint-Paul-lès-Dax (où il était alors domicilié) Jeanne Lamaison, institutrice, fille d'un tonnelier de Laurède (Landes), dont la sœur cadette Françoise devait épouser en 1858 le sculpteur nantais Aristide Belloc (1827 - 1888/1908), lequel succèdera à Saint-Sébastien sur le chantier de Buglose en 1861.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source

Le décor sculpté couvre l'intrados et l'extrados de l'arcade nord et ses chapiteaux, la voussure et les chapiteaux de la porte est, les quatre culots portant la croisée d'ogives, ainsi que le bandeau qui règne au sommet du mur ouest. Les reliefs se détachent en blanc sur fond peint en brun clair.

Catégories sculpture
Structures d'applique
Matériaux calcaire, décor en bas relief, décor dans la masse, peint
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies Vierge, Coeur Sacré de Marie, chapelet
ornementation, pomme de pin, rinceau, feuille d'acanthe, rosette, dent de scie, ruban plissé, raisin
Précision représentations

Décor de l'arcade nord : sur l'intrados de l'arc, des rinceaux noués incluant une étoile (à la clef), des pommes de pin et des palmettes ; rosettes sur l'extrados ; sur la corbeille du chapiteau ouest, des rosaires suspendus à des feuilles d'acanthe et à des grappes de raisin ; sur celle du chapiteau est, deux petits cadres festonnés avec la Vierge couronnée en buste et un cœur sacré, volutes angulaires et festons, feuilles à nervure médiane perlée ; dents de scie et motifs en X sur le tailloir des deux chapiteaux.

Décor de la porte est : sur la voussure, de l'intérieur vers l'extérieur, rosaces en médaillons, dents de scie, festons ; ruban plissé sur l'imposte ; volutes en crosses affrontés et feuilles sur le chapiteau nord, feuilles lancéolées sur le chapiteau sud.

Culots (quatre modèles différents) : feuilles d'acanthe, volutes en crosse, palmettes, pommes de pin, fleurs de lys.

Bandeau sommital du mur ouest : frise de pommes de pin.

Inscriptions & marques inscription, latin, français, gravé
Précision inscriptions

Inscription gravée sur le tailloir des chapiteaux de l'arcade ouvrant sur l'avant-nef : AVE MARIA (à l'ouest) GRATIA PLENA (à l'est). Inscription (sur le revêtement de marbre ajouté autour de la même arcade) : SALVE REGINA 1914 1918.

Statut de la propriété propriété du département

Références documentaires

Documents d'archives
  • Fabrique de l'église de Buglose, registre des dépenses (1852-1873).

    p. 66 Archives diocésaines, Dax
Bibliographie
  • CAZAUNAU Léon, LESBATS Julien. Buglose. Nogaro : Dauba frères, 1970.

    p. 160-163
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe