Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Décor sculpté (chapiteaux, culots) et peint de l'église

Dossier IM40004232 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations chapiteau, culot, peinture monumentale
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Rivière-Saas-et-Gourby
Emplacement dans l'édifice nef
choeur

Le décor sculpté fut exécuté dans la dernière tranche des travaux de construction de la nouvelle église, achevée en 1863. La réalisation des peintures murales (qui portent les armes de Mgr Épivent, évêque d'Aire et de Dax de 1859 à 1876) fut confiée en 1865 au décorateur Raymond Peyruquéou (1826-1893), de Tartas. Il est possible qu'elles aient été exécutées en collaboration avec le peintre tarbais Darré, qui devait décorer en 1866 les autels de l'église (réf. IM40004218 et IM40004219). On sait en effet que Darré pratiquait aussi la peinture murale, car il réalisa en 1863, l'année-même de l'achèvement de l'église de Rivière, le décor de Notre-Dame d'Ychoux (réf. IM40000783), qui comportait précisément "un semis de fleurettes rangées en quinconces" sur la voûte et "des assises de pierre ou de losanges portant une fleurette ou une croix de Malte alternativement" sur les murs, motifs très proches de ceux de Rivière.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1865, daté par source
Auteur(s) Auteur : Peyruquéou Raymond,
Raymond Peyruquéou (1826 - 1893)

Peintre décorateur né à Tartas et actif à Saint-Sever.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source
Auteur : Darré,
Darré

Peintre décorateur à Tarbes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, (?), attribution par analyse stylistique

Le décor sculpté de l'église comporte : dans la nef, les douze chapiteaux des pilastres en pierre d'Angoulême supportant les doubleaux de la voûte, et les vingt culots portant les retombées des ogives ; les deux chapiteaux des colonnes de l'arc triomphal ; dans le chœur, les six culots portant les arcatures en plein cintre des murs nord et sud. Tous ces éléments sont revêtus d'une vive polychromie (partiellement refaite).

Catégories sculpture, peinture murale
Matériaux calcaire, décor en relief, décor dans la masse, peint, polychrome
enduit, support, peint, peint au pochoir
Iconographies tête
écu
tiare
ornementation
Précision représentations

Les chapiteaux de la nef et de l'arc triomphal sont sculptés de palmettes, de volutes et de feuilles de style roman ; les culots de la nef portent des têtes alternativement masculines et féminines ; les culots des arcatures du chœur sont ornés d'entrelacs mêlés à des palmettes et à des grappes de raisin. Tous les murs intérieurs sont peints d'un faux appareil à fleurettes bleues et rouges ; le fût des pilastres et des colonnes, les doubleaux et nervures d'ogives de la voûte sont rehaussés de rinceaux de vigne polychromes sur fond jaune or ; les arcatures du chœur abritent des arbustes stylisés aux branches en volute (représentant peut-être l'Arbre de Vie) ; le cul-de-four de l'abside est peint d'un ciel bleu semé d'étoiles dorées, le berceau de la travée droite de chœur d'un quadrillage losangé semé d'étoiles bleues et de fleurettes rouges ; un écusson épiscopal dans un quadrilobe à redents est peint à la clef de l'arc triomphal et une tiare en pendant au sommet du mur occidental de la nef.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint, partiellement illisible
armoiries, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (en lettres dorées sur le bandeau médian de l'abside, à demi-effacées ; passages restitués entre crochets) : INTER NATOS [MULIERUM] NON SURREXIT MA[JOR JOHANNE] BAPTISTA (Matthieu, XI, 10 ; traduction : Parmi ceux nés d'une femme, il ne s'en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiste). Armoiries (à la clef de l'arc triomphal) : D'azur à la molette d'or accompagnée de trois croissants d'argent, 2 et 1 ; couronne d'or, collier d'ordre ; devise FIDE ET CARITATE (interprétation des armes de Louis-Marie Épivent, évêque d'Aire et de Dax).

États conservations repeint
Précision état de conservation

La polychromie des chapiteaux a sans doute été partiellement refaite.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe